Focus sur : La Lamborghini Diablo VT 6.0 Special Edition, au sommet de l’ultra-sportivité

Au pays des supercars, Lamborghini a une place de choix aux côtés de Bugatti, Ferrari ou encore McLaren. Parmi ses voitures légendaires, nous retrouvons les automobiles les plus exclusives de la planète à l’image de la Lamborghini Diablo ! Produite de 1990 à 2001, à 2200 exemplaires, cette sportive hors normes n’a pas changé durant sa décennie de règne. Mais cela sera remédié par Audi AG, suite au rachat de la firme italienne en 2001 : la célèbre sportive connaîtra son premier et unique restylage sous le crayon expert de Luc Donckerwolke. Cela donnera la majestueuse Lamborghini Diablo VT 6.0 ! A l’occasion des 20 ans de la 3ème série de la Lamborghini Diablo, ABSOLUTELY CARS vous propose de revenir sur cette version spécifique et sur sa sœur aînée, la Lamborghini Diablo Millenium Roadster !

La Lamborghini Diablo Millenium Roadster, le prélude d’un grand final

En 1998, le rachat de Lamborghini par Audi AG bouleverse le destin de la Lamborghini Diablo. Si déjà plusieurs projets étaient en préparation pour la remplacer, ces derniers sont gelés, car non conformes aux standards du constructeur allemand. De ce fait, Audi AG a une autre idée en tête : exploiter le plus possible le potentiel de l’unique Lamborghini née sous l’ère Chrysler. L’idylle continue encore pendant deux ans, avant qu’Audi AG décide d’arrêter la production de la Lamborghini Diablo. Celle-ci n’est plus assez moderne pour son marché. Il faut dire que la belle supercar n’a connu que peu de changement, malgré ses deux premières séries et quelques éditions spéciales. Toutefois le groupe allemand souhaite terminer en apothéose la carrière de cette grande dame avec deux éditions spéciales, commercialisées en 2000 et 2001.

Pour se faire, Luc Donckerwolke, designer chez Lamborghini, a la lourde tâche de moderniser le coup de crayon magnifique de Marcello Gandini ! Connaissant son premier et unique restylage, la Lamborghini Diablo s’offre un nouveau parechoc imposant, deux grandes prises d’air et de nouvelles ailes avant. Les trains roulants seront également changés tout comme le châssis, deux éléments qui seront par la suite exploités pour la Lamborghini Murciélago. Ainsi équipée, la Lamborghini Diablo fait bénéficier à son conducteur d’une meilleure tenue de route, même à haute vitesse. Esthétiquement, si de nombreux changements sont apportés, elle gardera, toutefois, les phares et les portes de sa précédente version. Côté habitacle, l’instrumentation et le levier de vitesse sont complétement redesignés. Une nouvelle voiture est née : c’est la Lamborghini Diablo Millenium Roadster.

Reprenant la structure de la Lamborghini Diablo VT Roadster de 1999, la Lamborghini Diablo Millenium Roadster est l’une des deux éditions prévues par Audi AG pour terminer comme il se le doit la carrière de la Lamborghini Diablo. Elle conclue ainsi la longue et complexe histoire des découvrables chez cette supercar. A l’aérodynamisme optimisé, cette sportive décapotable possède un aileron arrière en fibre de carbone de la couleur de la carrosserie. Très dépouillée avec un choix limité d’options, elle sera disponible en deux coloris : l’argent métallisé Millenium et le jaune. Côté équipement, nous retrouvons les fonctionnalités classiques de la Lamborghini Diablo.

L’intérieur de la Lamborghini Diablo Millenium Roadster est des plus épurés ! Il arbore un bi-ton gris/noir ou jaune/noir. La sellerie opte pour un becquet full cuir, la fibre de carbone étant en option. Le tout donne un côté « course » à la voiture, la rendant encore plus exclusive. En effet, ici, tout est fait pour ressentir le côté « sport » du V12 5,7L de 530ch en position centrale arrière, le même que les versions antérieures de la Lamborghini Diablo. A noter que les performances passent par un différentiel arrière raccourci type SV. Ainsi équipée, cette supercar passe sous la barre des 4 secondes pour le 0 à 100 km/h.

La Lamborghini Diable Millenium Roadster sera produite à seulement 30 unités dont 10 ont été vendues outre-atlantique, faisant de cette supercar décapotable, la dernière Lamborghini Diablo Roadster sortie de l’usine Lamborghini.

La Lamborghini Diablo VT 6.0 Special Edition, l’apothéose d’une grande histoire

La seconde édition limitée de la Lamborghini Diablo est dévoilée, en 2001, au Salon automobile de Genève. Cette Lamborghini Diable édition « Special Edition Anniversary », qui fête les 10 ans du modèle, fait sensation ! Les journalistes la décrivent comme « l’apothéose d’une industrie automobile au sommet de l’ultra-sportivité » ! Son nom : la Lamborghini Diablo VT 6.0 Special Edition ! Proposée à la commercialisation pour un an et en série limitée, elle est disponible en deux teintes de carrosserie : or-soleil (« Oro Elios ») et marron- éclipse (« Marrone Eklipsis »). Ces deux couleurs sont bien plus que de simples coloris : la première met à l’honneur le succès éblouissant du modèle et la seconde marque la transition avec la relève ! Longue de 4,47m, large de 2m et haute de 1,1m, la Lamborghini Diablo VT 6.0 Special Edition garde la même ligne que la précédente édition spéciale, ainsi que le même châssis en acier rigidifié et carbone, les portières et le capot en aluminium. A noter que la belle est équipée de jantes en magnésium !

Reprenant le colori de la carrosserie, l’habitacle de la Lamborghini Diablo VT 6.0 Special Edition accueille une planche de bord et une sellerie en cuir spécifique à ce modèle-ci. Les sièges sont réglables électriquement et sont très confortables. Le carbone et le titanium s’invitent sur la console centrale et le levier de vitesse en H. Le système de navigation combine HIFI Alpine, un lecteur CD et GPS à cartographie européenne. Le confort à bord est également symbolisé par l’installation de la climatisation ! Bref, le must du must est présent dans cette voiture du début des années 2000 !

Côté mécanique, le fameux bloc-moteur Lamborghini V12 a été remplacé par un moteur reconditionné de 6 litres développant 550ch. Ultra-léger, car composé d’aluminium, de carbone, de magnésium (couvre-culasse et collecteur d’admissions) et de fibre de verre, ce moteur n’était disponible qu’en transmission VT, accouplé à une boîte manuelle 5 rapports. Toutefois, sur commande spéciale, il était possible d’avoir une motricité type traction. Le freinage est assuré, quant à lui, par de larges disques ventilés arborant le logo Lamborghini, en remplacement de Brembo. De ce fait, les performances sont clairement optimisées via des passages de rapports écourtés et un comportement routier qui passe par une direction assistée, une suspension semi-active, des pneumatiques Pirelli P-Zero et une transmission intégrale. La barre des 100km/h est avalée en moins de 4.0 secondes (3.9 secondes précisément), tandis que la vitesse max de pointe de 330km/h ! En résulte une voiture à la sportivité pure alliant sensation et cruising, le tout dans un luxe royal !

La Lamborghini Diablo VT 6.0 Special Edition ne sera produite qu’à 40 exemplaires, 20 couleur or et 20 en marron. Elle laissera sa place à sa remplaçante qui n’est autre que la Lamborghini Murciélago.

Caractéristiques 6.0 SE Millenium Roadster
MoteurV12 en aluminium et magnésium
Position centrale arrière
V12 en aluminium et magnésium
Position centrale arrière
Puissance550ch530ch
Cylindrée5992cm35992cm3
TransmissionIntégraleIntégrale
Boite de vitesseManuelle 5 rapportsManuelle 5 rapports
FreinsDisques ventilés Brembo (signés du logo Lamborghini)Disques ventilés Brembo (signés du logo Lamborghini)
Poids1625kg1625kg
0-1003.9 secondes3.9 secondes
Vitesse max330km/h330km/h

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS 
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS & Photos d’archives

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : La Lamborghini Jarama, une Italienne très complexe


Laisser un commentaire