Nous y étions : Les Classic Days 2019

Premier galop réussi pour le Temple de l’Automobile ! En effet, les Classic Days 2019 s’est installé sur l’iconique Circuit Bugatti au cœur du site des 24h du Mans, une première pour la ville du Mans ! Cette édition 2019 sous le signe d’une chaleur accablante, a accueilli voitures vintage, motos d’exception et pilotes français émérites. Ainsi du samedi 6 au dimanche 7 juillet, les visiteurs arpentent la « pitlane » – la ligne droite des stands – au plus près des véhicules avec pour quelques privilégiés, un tour mémorable sur l’une des plus belles pistes du monde ! ABSOLUTELY CARS vous propose de vous mêler aux 30 000 personnes qui ont répondu présents, en attendant la prochaine édition, en 2020, à Magny-Cours et, en 2021, à nouveau au Mans.

Des plateaux anniversaires pour Bugatti et Bentley pour les Classic Days 2019

Le programme des Classic Days 2019 fut riche et emplit de nombreuses surprises. Entre stands, défilés, clubs, séances de roulage, animations et rencontres, il était facile de ne plus savoir où donner de la tête. ABSOLUTELY CARS vous propose de revenir sur des moments phares. Et rien n’est mieux que de commencer par les anniversaires ! Parmi les constructeurs présents, ceux de l’anglais Bentley et du français Bugatti étaient vraiment des incontournables ! Le nombre de bougies à souffler atteint respectivement, 100 pour l’un et 110 pour l’autre tandis que leurs plus beaux modèles se sont succédés sur la piste comme dans les paddocks.

Commençons par la firme de Crew qui a, pour l’occasion, rassemblée des véhicules Bentley datant des années 1920 et 1930 à l’image des versions 3 Litres, 4 1/2 Litres, Blower Type Le Mans, 8 Litres SWB ou encore la 4 1/4 Litres. Leurs carrosseries, leurs mécaniques et leurs intérieurs les ont rendus sublimes visuellement et musicalement tant leur état est exceptionnel.

La firme de Molsheim est également venue en force aux Classic Days 2019 avec près d’une trentaine de véhicules. Parmi les voitures présentes, nous pouvons citer les modèles les plus emblématiques des années d’avant-guerre comme la Bugatti Type 35 (B/T/Grand Prix), la Bugatti Type 37 A, la Bugatti Type 38 A, la Bugatti Type 43, la Bugatti Type 51 et la Bugatti Type 55C. A coût sûr que les spectateurs et les mordus de Bugatti se sont régalés à leur vue tandis qu’elles ont paradé sur le circuit homonyme. Toute une symbolique !

Le clou de cet anniversaire est marqué par la présence d’une Bugatti Type 64, modèle unique au monde. Il s’agit de la dernière Bugatti construite sous l’ère de Jean Bugatti avant le second conflit mondial. Son design est inspiré de la célèbre Bugatti Type 57 et sa réalisation est totalement novatrice (aluminium, lissage parfait et carénage aérodynamique à l’arrière). Cet exemplaire fait partie de la collection Schlumpf de la Cité de l’Automobile de Mulhouse.

Les Classic Days 2019 en mode sport avec la présence de Formule 1 et de monoplaces

Les véhicules de compétition ont toujours fait partie intégrante des Classic Days Le Mans et l’édition 2019 n’y fait pas exception ! Les plateaux de « Formule 1« , de monoplaces et « prototypes d’endurance monoplaces » ont pris place sur la plus célèbre des pistes d’endurance, celle du Circuit des 24h du Mans. Sans aucun doute les plus attendues par les spectateurs !

Parmi les modèles des années 1970 et 1980, ici présentés, nous pouvons en citer quelques-unes : MEP (X27), Rondeau (FFK, AGS JH14), Selex (ST), Reynard (F300, 91D), March (Formule 2, 701), Le Gallen Formule Renault Europe, Grac (MT6, MT10), Formule Vee, Formule Renault Hurricane, Elina Beltoise et bien évidemment les Martini MK (3/4/8/11/14717/18/46/20/30/33/38/49/51/72).

Les années 1990 et 2000 ne sont pas en reste et nous amènent vers une nouvelle vision de l’aérodynamisme. Aux Classic Days 2019, les écuries à l’image de Lola avec les T70 Spyder, T142, T298 et Martini avec la MK76/78 traduisent cette évolution technique afin de repousser les limites de la performance et de la vitesse.

Du côté, des prototypes d’endurance, nous retrouvons les habitués internationaux avec la Matra 670B, la Peugeot 905 Spider, les Porsche 917 et la McLaren M6B. Mais pas que puisqu’à la 12ème édition des Classic Days, il était possible d’admirer les écuries et carrossiers spécialisés qui se sont illustrés sur les tracés internationaux comme Lucchini (Sp92), Osella (PA18), Moynet (LM75), Grac (MT16), Elva (Courier MK4 T), Argo (JM19), ACE (PB 74S).

La signature des Classic Days 2019 : la Parade « AUTOSUR CLASSIC »

Chez ABSOLUTELY CARS, nous sommes tous unanimes : le meilleur moment de cet événement reste la Grande Parade des Collectionneurs ! Le record à battre était de 956 véhicules, atteint lors de l’édition 2017. Malheureusement, il faudra encore attendre, car « seulement » 736 voitures ont été répertoriées par les organisateurs pour cette 12ème édition des Classic Days. Pour une première sur le Circuit des 24h du Mans, il s’agit d’une réussite totale. Une fois réalisée aux sons des moteurs et un brusque retour à la réalité, il est difficile de se dire qu’il faudra attendre la prochaine édition, en 2021, pour réitérer ce parcours unique.

Pour certains, les chiffres comptent. Mais pour d’autres, seul le plaisir de conduire est essentiel. En effet, que l’on soit propriétaire d’un modèle automobile vintage, d’une voiture de collection ou youngtimers, arpenter le bitume du Circuit Bugatti reste un moment unique pour l’ensemble des participants. D’ailleurs, la traditionnelle photo de la ligne droite de stands immortalise l’engouement de cette parade !

A bord d’une Alfa Romeo Spider de 1971, ABSOLUTELY CARS a immortalisé cet instant privilégié où les particuliers et les clubs se réunissent pour le plus grand bonheur des spectateurs pour le plus grand bonheur de tous !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS 
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS & Gwenvaël MOTTAS

Remerciements particuliers à Luc pour avoir effectué la Parade à bord de son Alfa Romeo Spider de 1971

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Le Rallye « Le Vendôme 80 »


Laisser un commentaire