Rétrospective : Le 110ème anniversaire du Grand Prix de l’ACF de 1906

Le confinement a permis à l’équipe d’ABSOLUTELY CARS de se replonger dans ses anciens albums photos et faire ressortir des placards quelques souvenirs des plus intéressants. L’un d’entre eux est le 110ème anniversaire du Grand Prix de l’ACF de 1906, qui s’est déroulé en Sarthe, en 2016 ! Ce bel événement était une véritable machine à remonter le temps, jusqu’en 24 janvier 1906, date désormais symbolique. En effet, ce jour-là, fut fondé le tout premier club automobile de Sarthe, « L’Automobile Club de la Sarthe » qui préfigure l’actuel « Automobile Club de l’Ouest« . L’année suivante, au mois de juin, ce club organisa le premier Grand Prix de l’Automobile Club de France, le 26 et 27 juin 1906. Cette course préfigura les fameux 24 Heures du Mans dont la première édition se jouera en 1923 !

Retour sur l’histoire du Grand Prix de l’Automobile Club de France

Si les premières course automobiles internationales ont lieu sur le territoire français, les équipes sont majoritairement européennes. L’année 1906 va changer la donne, car l’Automobile Club de France (ACF) cesse d’être présent lors de la Coupe Gordon Bennett et créée sa propre compétition, le Grand Prix de l’Automobile Club de France. L’industrie automobile française s’en trouve grandi, compte tenu de son hégémonie à cette époque. En effet, cette course marque les prémisses du futur circuit sarthois ! Il faut savoir que l’ACF souhaitait la réaliser sur route fermée et la ville du Mans se porta candidate. Nullement surprenant quand on savait que son histoire respire l’automobile. Amédée Bollée a conçu, fabriqué et commercialisé la toute première voiture au Mans ! Suite à la victoire sans appel du Mans, l’ACF définit un parcours d’une distance de 103.18km entre les villes de la Ferté-Bernard, St Calais et bien sûr Le Mans. Les infrastructures mises en place sont axées sur la sécurité et la praticité. On note l’installation de palissade de protection, des passerelles, des tribunes et l’apparition de l’asphalte sur le tracé. Tout était en ordre pour commencer un des plus beaux chapitres des sports mécaniques !

2019 08 15
Parcours origine de la première édition de l’ACF

Le Grand Prix de l’Automobile Club de France se déroula du 26 au 27 juin 1906, sur ce tracé de 103.18km. Les concurrents devait réaliser cette boucle 12 fois sur deux jours, soit une distance totale de 1238 km. 32 équipages, composés d’un pilote et d’un mécanicien, participèrent à la course. Le règlement impose un tirage au sort, chaque numéro étant donné à une seule voiture afin d’instaurer un ordre de départ. Ainsi, 32 voitures prennent le départ, partant chacune à 90 secondes d’intervalles. Cette première édition du Grand Prix de l’Automobile Club de France voit le sacre du pilote hongrois, Ferenc Szisz et sa Renault Type AK devant l’italien Felipe Nazzaro et sa Fiat 130HP et Albert Clément pour l’écurie Clément-Bayard. A noter que sur les 32 voitures au départ, seulement 11 équipages rallieront l’arrivée finale, le reste déclarant forfait suite à des problèmes mécaniques ou en jugement une trop forte dégradation du revêtement. Cette année-ci vit également un premier record de vitesse : la Renault Type AK de Ferenc Szisz instaura un record de vitesse de 154 km/h. Cette première course historique donnera lieu à de nombreuses déclinaisons, de la Formule 1 aux courses d’endurance, marquant durablement l’histoire automobile !

Le 110ème anniversaire du Grand Prix de l’ACF de 1906

A l’origine du projet : le Comité de Sauvegarde du 1er Grand Prix de l’ACF de 1906 

En 2006, l’Automobile Club de l’Ouest lance, pour les 100 ans du Grand Prix de l’ACF, un Comité de Sauvegarde du 1er Grand Prix de l’ACF (CSGP06). En effet, leur principale mission est avant-tout de perpétuer la mémoire de ces pilotes précurseurs et de cette compétition automobile. Une action indispensable qui fait perdurer le patrimoine automobile pour le plus grand bonheur des amateurs de sport et passionnés automobiles ! Allié au Conseil Départemental et le Perche Sarthois, le Comité de Sauvegarde du 1er Grand Prix de l’ACF a rendu, en 2006, hommage à la première édition de 1906. A cette occasion, les avenues, rues, rond-points, espaces publics des villes travers par l’originel tracé ont renommé ces lieux. Le Perche Sarthois et le Conseil Départemental ont également érigé des plaques indicatives/totems et ont participé aux inaugurations organisées par le CSGP06. A noter qu’il ne reste qu’une seule trace de l’ancien circuit : le Pont du Circuit, passage souterrain reliant les deux abords de piste à Montfort-Soulitré.

2016 : le 110ème anniversaire du Grand Prix de l’ACF

Le 26 juin 2016, le Grand Prix de l’Automobile Club de France a soufflé une nouvelle bougie, une 110 ans qui a donné lieu à une superbe célébration ! L’Automobile Club de l’Ouest et le Comité de Sauvegarde du 1er Grand Prix de l’ACF ont, notamment, invité les propriétaires de véhicules de collection et les clubs du département à arpenter l’ancien tracé du circuit de 1906. Plus de 170 voitures ont répondu présent et une cinquantaine de marques dont certaines ont ralliées le convoi de Bouloire et Vibraye ! Bref un événement hors du temps qui a su ravir l’ensemble des passionnés présents ! Au programme, des Françaises, des Italiennes, des Anglaises et même des Américaines, avec ou non, un passé en compétition ! Elles étaient réparties en 4 plateaux distincts avec un maximum d’une vingtaine de voitures : les véhicules entre 1886 et 1915, les véhicules de l’Entre-deux-guerres, les motos des années 1930 aux années 1960 et les véhicules datant des années 1950 à 1980.

A l’occasion du 110ème anniversaire du Grand Prix de l’ACF, les passants et habitants de la Sarthe ont pu admirer ces merveilles sur quatre et deux roues, le long des routes ainsi que sur les places des villes et villages. L’ancienne signalétique a été réimplantée sur le tracé et au cœur des villes traversées, toujours accompagnée par des panneaux d’informations. Parmi ces communes, nous pouvons citer, dans l’ordre de passage, Auvours, Bouloire, Saint-Calais, Vibraye, Cherré, Connerré, les Sittelles à Montfort. Ce périple s’est terminé à l’Automobile Club de l’Ouest, sous le beau soleil sarthois.

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Alpine, 65 ans de légende et de sportivité


Laisser un commentaire