Interview automobile : La Porsche 911 type 996 Carrera 4, « la Porsche du prochain millénaire »

Dévoilée au grand public en 1997, la Porsche 911 type 996 est considérée par beaucoup comme l’incarnation d’une nouvelle ère chez son constructeur allemand. Il faut dire que cette sportive rompt drastiquement avec la longue tradition de la célèbre saga Porsche 911 autant au niveau du design qu’au niveau mécanique ! En effet, la Porsche 911 996 est la première Porsche avec un moteur refroidi par eau ! Mais la réduire à ce seul titre serait des plus dommages. Critiquée durement pendant ses premières années, elle a su acquérir ses lettres de noblesse grâce à son moteur puissant, son confort inégalable et ses fabuleuses sensations de conduite ! Caractérisée par ses optiques avants qu’elle partage avec la Porsche Boxster, cette youngtimer encore abordable est une réelle opportunité pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans la collection ! ABSOLUTELY CARS est allé à la rencontre d’un propriétaire d’une Porsche 911 Type 996 Carrera 4 de 1999 pour vous faire découvrir cette voiture présentée comme la « Porsche du prochain millénaire » !

La Porsche 911 type 996 : une Porsche radicalement nouvelle

L’année 1997 marque la lancement de la 5ème génération de la Porsche 911. Présentée au Salon de l’automobile de Francfort, la Porsche 911 Type 996 a, cependant, peu de points communs avec sa devancière, la Porsche 911 Type 993. En effet, dans les années 1990, Porsche fait face à d’importantes difficultés financières, à de nouvelles normes anti-pollution et à un besoin de se renouveler. Le constructeur allemand juge que son célèbre 6 cylindres à plat refroidi par air, signature de la Porsche 911, a atteint ses limites. Afin de pérenniser la marque, il opère des changements radicaux.

Cela commence par le design. Nous devons l’esthétique de la Porsche 911 Type 996 à Pinky Lai sous la direction du chef du design chez Porsche, Harm Lagaay. Leur objectif est de créer la « Porsche du prochain millénaire » ! De ce fait, c’est la première Porsche 911 à être complètement redessinée depuis la création de la série, en 1964. Elle voit ses dimensions augmentées de 18cm en longueur, de 3cm en large et de 7.8cm en empattement. Par conséquence, le tout atteint 4.33m de long, 1.77m de large et 1.31m de haut. Cela donne lieu à la création d’un tout nouveau châssis en acier rigidifié qu’elle partage avec sa sœur d’entrée de gamme, la Porsche Boxster, issue du même développement. Qui dit nouveau châssis, dit nouvelle carrosserie. Celle-ci des plus élégantes conserve l’esprit et la ligne « 911 », grâce à ses courbes élancées, à son pare-brise plus incliné et à ses nouveaux phares en forme « d’œuf au plat » intégrant les clignotants. A noter qu’à partir de 2002, la Porsche 911 996 arbore d’autres phares plus conventionnels. Mais ce qui est le plus marquant est son dessin, lui offrant un CX (coefficient de traîné) de 0.30, représentatif d’un aérodynamisme exceptionnel ! Elle sera déclinée en coupé, en cabriolet et en targa, les deux premiers étant disponibles en option sur les modèles Carrera ou Turbo, le dernier n’étant proposé que sur les Carrera .

L’habitacle de la Porsche 911 type 996 n’échappe pas à cette refonte complète. Il est entièrement retravaillé avec une vision grand tourisme (GT). Exit les rappels historiques : la présentation du tableau de bord se veut moderne. Le changement le plus notable se trouve au niveau des instruments: le compte-tours situé au centre domine le tableau de bord et est accompagné par les quatre autres instruments repositionnés dans un design semi-circulaire. Quant à la console centrale et aux panneaux de portes intérieurs, l’ensemble a été pensé pour créer une certaine harmonie, donnant un sentiment d’équilibre. Le volant en cuir est réglable en hauteur et profondeur. La sellerie est clairement tournée vers le confort via des réglages électriques (inclinaison, hauteur et profondeur). Ici, l’habitabilité est clairement optimisée ! A noter que la Porsche 911 996 comporte une longue listes d’option : aménagements intérieurs en cuir, inserts en aluminium, pièces « aspect carbone », système PSM, système PCM ou encore climatisation automatique. Le but est de rendre plus confortable et plus pratique sa prise en main !

Mais la véritable révolution de la Porsche 911 type 996 se trouve sous son capot avec sa mécanique entièrement revue ! En effet, il abrite un 6 cylindres à plat de 3,4L (3387cm3) développant 300ch. Ce moteur est caractérisé par son refroidissement à eau, associé à un carter à sec intégré et accouplé à une boîte manuelle 6 rapports ou automatique Tiptronic. D’un poids de 1320 kg, elle abat le 0 à 100 km/h en 5,2 secondes pour une vitesse de pointe de 280km/h. La sportivité est toujours au rendez-vous ! La sécurité prime également avec des freins à disques ventilés, la présence de l’ABS, une alarme et 4 airbags (ESP en option). A noter que, si le démarrage s’effectue toujours sur la gauche du volant, la Porsche 996 a reçu un « système d’allumage statique » avec six modules d’allumage (au lieu du double allumage comme c’est le cas sur la Porsche 911 type 993). A partir de 2002, la cylindrée est augmentée à 3596 cm³ (3,6 litres) tandis que la puissance monte à 320 ch. 

Au final, la Porsche 911 type 996 connaît un vif succès assuré par ses multiples versions (Carrera, Carrera 4, Targa, Turbo, Turbo S GT3 et GT2). Produite entre 1997 et 2004, elle connaître une ultime série entre 2005 et 2006. Finalement, 175 262 unités ont trouvé preneurs, soit 40% de plus que les ventes de la Porsche 911 type 993. La relève est prise par la Porsche 911 type 997.

CaractéristiquesDonnées
Moteur6 cylindres à plat
Injection multipoint Bosch Motronic 5.2.2 + Variocam
refroidi à eau
porte à faux arrière
Puissance300ch
Cylindrée3387cm3
TransmissionPropulsion
Boite de vitesseManuelle 6 rapports
FreinsDisques ventilés
Poids1320kg
0-1005.2 secondes
Vitesse max280km/h

Parole de collectionneur : « La Porsche 911 type 996 Carrera 4, l’essayer, c’est l’adopter ! »

Nous sommes aujourd’hui à Paris, au plein coeur de notre capital, pour rencontrer une voiture très spéciale : une magnifique Porsche 911 type 996 Carrera 4 de 1999, couleur « Vesuvio ». Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce modèle ?

J’ai toujours rêvé d’acheter une Porsche. Je voulais une Porsche 911, les trois numéros magiques et son moteur à l’arrière. La Porsche 911 996 est l’une des Porsche 911 les plus abordables aujourd’hui. Le prix est encore raisonnable. J’ai voulu réaliser mon rêve et j’ai franchi le pas. Je me suis donc mis en recherche. J’ai regardé des annonces. J’en ai mis de côté. Je suis allé les voir. J’avais également des amis qui m’ont conseillé sur tel ou tel modèle, sur ce qu’il faut et sur ce qu’il ne faut pas. Au début, j’étais partant pour un cabriolet, mais en réfléchissant, le cabriolet est moins joli que le coupé. Le coupé rappelle davantage la ligne de la Porsche 911 initiale. Par contre, je voulais un toit ouvrant. Et un jour, je suis tombé sur cette Porsche 911 type 996 qui a une couleur très rare et particulièrement magnifique. La couleur Vesuvio était l’une des plus chères et elle est, aujourd’hui, recherchée. Il est important de savoir que cette couleur n’existe que sur ce modèle-là, sur la 3.4L. Avec ses reflets prunes, noirs et gris, ça donne de la profondeur. C’est une très belle couleur et ça donne tout à la voiture. La configuration était également top. J’ai eu un bon contact avec le vendeur. Il m’a confié les clés de la voiture et m’a laissé l’essayer. La voiture était super, pour ne pas dire parfaite. Elle est toute d’origine et a été parfaitement entretenue. Elle n’a pas eu beaucoup de propriétaire. Elle a fait beaucoup de garage en garage, de professionnels à professionnels. On a fait également les check-up avec un mécanicien. Tout était ok. J’ai donc franchi le cap et j’ai acheté cette voiture.

Vous êtes un très grand passionné de ce constructeur allemand. Que représente, pour vous, la marque Porsche ?

Porsche est une passion de l’automobile. Ils savent faire des voitures ! Chaque Porsche est améliorée de modèles en modèles, toujours plus puissantes. Elles sont sportives, agréables pour la vie de tous les jours et pour partir en vacances. Aussi bien pour les routes sinueuses que pour le circuit, Porsche, c’est l’idéal. Porsche, c’est ça. Tu tournes la clé, la voiture démarre et on part. Tu prends la route et tu apprécies ! Quand tu essayes une Porsche, c’est l’adopter ! Notamment une Porsche 996 ! (rires)

Pouvez-vous nous en dire plus sur le comportement routier de cette Porsche 996 Carrera 4 ?

Magnifique ! C’est une super voiture. La Porsche 911 996 est beaucoup plus moderne par rapport aux plus anciennes. C’est la première voiture Porsche avec un refroidissement par eau. Ils n’avaient alors pas le choix à cause des normes anti-pollution. La voiture est beaucoup plus sympa à conduire. Il n’est pas nécessaire d’être un super pilote pour prendre du plaisir à la conduire. Elle est facile. On l’a direct en main. Pour avoir conduit d’autres Porsche, nous retrouvons la même position de conduite. Sans parler que la version Porsche 996 Carrera 4 a la caractéristique d’être quatre roues motrices !

Est-ce qu’on sent une réelle différence entre la Porsche 911 type 993 et la Porsche 911 type 996 ?

Avec la Porsche 911 type 996, il y a plus de modernité. L’électronique aide énormément la voiture dans son fonctionnement. Mais on peut mieux exploiter la puissance. Je pense que pour une Porsche 993, il faut être un peu pilote pour l’amener, car le moteur arrière est une façon de conduire très différente ! Avec celle-là, elle est anti-patinage, par exemple. La voiture tient la route. Quand tu fais des accélérations, elle ne glisse pas et ne part pas de l’arrière.

Comment qualifierez-vous cette Porsche 996 Carrera 4 en trois mots ?

Parfaite ! Parfaite ! Parfaite ! (rires). Plus sérieusement, c’est une jolie voiture à regarder, surtout de profil. La finition est belle. La couleur est magnifique avec des reflets prunes, ce qui donne un peu d’exclusivité à cette voiture, car je n’en ai jamais croisé d’autres en « vesuvio », même sur les rassemblements Porsche. Elle est idéale pour un usage au quotidien, car elle est vignette « Crit’air 3 » et d’un confort agréable. Rouler le week-end, faire de la route, aller dans les routes sinueuses, elle fait tout ce que l’on lui demande ! Sans parler que cette voiture n’a pas mal vieilli ! Elle avait déjà les sièges électriques, le pommeau de vitesse en cuir, le tableau de bord avec finition cuir entièrement, des inserts en aluminium, la radio avec le GPS, le volant trois branches sport, les rétros électriques, les boîtes de rangement sur les côtés… Même les commandes de rétroviseurs sont garnies de cuir ! Pour une voiture de 1999, elle est toujours très actuelle ! Avec son intérieur « full » cuir, elle a très peu de plastique ! Elle possède également des jantes 18 pouces « type 93 » qui étaient une option et qui lui vont bien !

Quels sont ses défauts ?

J’ai dû mal à lui trouver des défauts ! (rires) Il y en a qui ne vont pas aimer les feux. Tout l’avant, jusqu’au tableau de bord, ressemble à la Porsche Boxtser. La seule différence entre les deux modèles est que la Porsche 996 possède cinq compteurs avec le compte-tour au milieu, contre trois pour la Porsche Boxtser. De mon côté, j’aime toute la ligne, du début à la fin ! C’est une voiture de ma génération qu’on a tous connu dans le film « 60 secondes chrono« . C’était la première fois que je voyais cette voiture. Elle venait juste de sortir. Elle m’a toujours passionné petit. Des gens lui trouveront des défauts, moi, je ne lui en trouve pas ! (rires) Peut-être, il lui manque un peu de rangement. Après, elle avait déjà beaucoup d’options pour l’époque !

On ne conduit pas une Porsche comme on conduirait une autre voiture. Comment s’est passé la prise en main de cette Porsche 996 Carrera 4 ?

Au début, je n’osais pas sortir la voiture de chez moi. J’avais des appréhensions pour la sortir du garage. Progressivement, je m’y suis habitué et maintenant je la sort, je roule avec, j’en profite. Je suis notamment allé en Italie,… un peu partout… J’ai dû faire près 3000km avec. Il faut se plaisir et profiter des performances de la voiture !

Quel est le regard des passants et des amateurs de Porsche quand ils voient passer cette Porsche 996 Carrera 4 ?

La majorité des gens trouve que sa couleur est magnifique et elle plaît énormément. J’ai aussi le droit au sourire des filles qui semblent adorer la voiture. Toute les filles te sourirent quand tu passes. C’est marrant. C’est la marque qui veut ça, je pense ! (rires) Lors des rassemblements Porsche, sa couleur attire également. Les autres propriétaires de Porsche 996 la considèrent magnifique. Elle a la configuration qui s’y prête et les jantes qui lui vont bien. Elle est toute équipée. J’ai toujours eu de bons retours.

Quelle est la côte de cette voiture actuellement ?

Une Porsche 911 type 996 en bon état comme celle-là, dans sa configuration, peut être vendue à 30 000€, voire 32 000€. Après il faut attendre le bon client qui saura l’apprécier à sa juste valeur. Il est possible d’avoir une Porsche 996 en moyen état à partir de 23 000€/24 000€ et en très bon état à partir de 26 000€/28 000€. Après, si tu veux un modèle plus exclusif, tu paies un peu plus cher.

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : La Porsche 911 type 993 ou le respect de la tradition


Laisser un commentaire