Au détour des rues parisiennes : Avril 2019

Se balader, flâner, découvrir…. Bref la vie parisienne et c’est ce que l’on aime, notamment quand nous tombons nez à nez avec une charmante voiture aussi rare que belle. A chaque coin de rue, se trouve peut-être cette perle rare. Ainsi avec cette rubrique « Au détour des rues parisiennes », ABSOLUTELY CARS déniche pour vous ces véhicules qui font mine de passer inaperçus, hélas sans succès… Que l’on aime les pots de yaourts, les berlines ou les SUV, c’est un choix. Mais rester indifférent face à ces icônes européennes ou américaines est difficile. Allez, hop ! ABSOLUTELY CARS vous montre ses pépites du mois !

Les coups de cœur du mois : l’Austin Mini et la Fiat 500

Que dire des rivales en provenance d’Italie ou d’Angleterre, avec un design épuré, un espace à bord généreux pour leur catégorie et la capacité de se garer dans les plus petites places. Finalement, « elles ont tout d’une grande » malgré leur gabarit.

Destinées à démocratiser l’automobile urbaine, la Fiat 500 et l’Austin Mini ont fait plus que cela : pérenniser la marque et le modèle au de la des frontières et des décennies. La preuve en est aujourd’hui avec le succès des versions modernes de ces bombinettes à des millions d’exemplaires.

La voiture du mois : la Rolls-Royce Phantom II Sedanca De Ville

ABSOLUTELY CARS a poursuivi son chemin pour rencontrer cette luxueuse berline Rolls Royce Phantom II Sedanca De Ville de 1934 appartenant à un des plus célèbre hôtels parisien : Le Peninsula Paris ! Entièrement restaurée, son gabarit de 5.98m de long et de 2.02m de large, pour un empattement de 3.81m, en impose ! Le confort passe par une sellerie et un tableau de bord de haute facture avec du cuir pleine fleur omniprésent et des moquette en laine de mouton. A cela, on ajoute des suspensions à ressorts semi-elliptiques avants et arrières. Côté mécanique, elle est exceptionnelle : un 6 cylindres 7.7 développant 120 ch placé sous un capot mesurant près de 2.50m de long. Il se dote d’une nouvelle culasse et d’une distribution de carburant dite « Autovac ». Le tout est accouplé à une boîte manuelle 4 rapports et le système de freinage est assuré par 4 tambours servo-assistés. La vitesse de pointe frôle les 150km/h. Un véritable chef d’œuvre servant aujourd’hui de véhicule d’apparat pour les clients de ce palace 5* !

Pour la petite histoire : Rolls Royce lance en 1929 la célèbre Rolls-Royce Phantom II. L’une des versions produites se nomme la « Sedanca De Ville ». Elle correspond à l’ultime véhicule de l’ère Sir Frederick Henry Royce. Le châssis inédit, en poutre en I, est abaissé de quelques centimètres pour accueillir une carrosserie longue ou courte. Au cours de sa carrière, près de 4 carrossiers ont réalisé leurs propres visions de cette anglaise berline-limousine, à l’image de Hooper, Mulliner, Park Ward et Thrupp & Maberly.

Voitures modernes, voitures sportives : les pépites du mois

En ce qui concerne les SUV (ou « Sport Utility Vehicules »), ils sont désormais courant dans nos rues. Ceux présentés dans cet articles reflètent la quintessence de l’industrie automobile. Avec des motorisations supérieures à 500 ch, les acteurs principaux ne peuvent que constater un intérêt particulier pour les marques de prestige telles Lamborghini et Bentley.

Enfin, que dire du « Cheval cabré » et son mythique V12, probablement un des derniers de l’ère Ferrari avec la F12 Berlinetta qui s’inscrit dans la lignée des modèles 2 places à moteur avant. Il s’agit là de la version « de base » (avec quand même des technologies issues de la F1), car la version « Tour de France » est beaucoup plus bestiale et radicale. 

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Rassemblement de Porsche 911 et 912 aux Invalides


Laisser un commentaire