Focus sur : La Lancia Delta HF Intégrale, le rallye dans la peau

Un logo, deux lettres et des performances hallucinantes ! Et une marque, Lancia, qui en produisant la Lancia Delta HF Intégrale, créa un véritable crack des rallyes, en cette fin des années 1980 ! Racée, puissante et agressive, cette voiture fut la plus rapide de sa catégorie ! Mais pas seulement ! En effet, la Lancia Delta HF Integrale compte, à son palmarès, six titres constructeurs dans le Groupe A WRC, de 1988 à 1992, cinq titres en Championnats européens, entre 1988 et 1994 et ce, avec des pilotes de rallye différents ! Qui ne se souvient des tracées mémorables de Pierre-César Baroni, d’Olivier Bosch, de François Chauche, d’Yves Loubet, de Bruno Saby, de Gilbert Magaud ou encore de Jean-Michel Wolf, au volant de cet icône des années 1980 ? ABSOLUTELY CARS revient sur la success story de cette bombe routière et pistarde hors normes qui a su marquer les esprits et une période faste du rallye ! Alors, on allume le moteur et avant pour la spéciale !

La Lancia Delta HF Intégrale : une histoire et un contexte

Lancé en 1982, le mythique Groupe B a marqué le monde du rallye au travers de performances et d’accidents spectaculaires ! Hélas, celui-ci est arrêté brutalement avec une dernière saison en 1986. De ce fait, bon nombre de constructeurs se tournent vers le Groupe A, dont la marque Lancia. L’homologation en Groupe A est assez strict avec au moins 5000 unités en version routière à produire avant de pouvoir s’élancer sur les tracées.

De son côté, Lancia, appartenant au Groupe Fiat, souhaite développer la Lancia Delta. Lancée en 1979, sous la forme d’une berline compacte, nous devons son design à Giorgetto Giugiaro qui lui donna une ligne extraordinaire, un dynamisme et des lignes tendues éternelles ! Parfait mixte entre sport et chic, elle fut même élue « Voiture de l’année » en 1980 ! Elle connaîtra plusieurs évolutions, dont la Lancia Delta HF de 1983. Les initiales HF rappellent l’écurie-association baptisée « HF Racing Team » créée en 1963 qui s’inscrit au cœur du département « compétition » de Lancia, reflétant le nouveau positionnement de la marque : la sportivité. Mais sa déclinaison la plus radicale arrivera en 1986, avec un développement nettement optimisé qui a la dure tâche de succéder à la Lancia Delta S4. La Lancia Delta HF Intégrale avec ses phares ronds et ses quatre roues motrices était née. Commercialisée à partir de 1987 et vendue à 5298 unités, écoulées lors de sa première année, elle permet l’homologation de sa version « course ». Celle-ci s’empare immédiatement de titres mondiaux, notamment celui du Championnat du Monde de rallye « constructeurs » et « pilotes », de 1988 à 1994 !

Exportée en Europe et aux Etat-Unis, la Lancia Delta HF Intégrale connaitra un fort succès de 1987 à 1991 avant d’être déclinée jusqu’en 1994 avec les versions Lancia Delta HF Intégrale 16V, Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V, Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione I et Lancia Delta HF Evoluzione II. Au final, toutes déclinaisons confondues, cette sportive unique trouve 32 350 propriétaires, dont 2700 aux Etats-Unis ! A noter que la Lancia Delta HF Intégrale fut produite à 9 941 exemplaires.

La Lancia Delta HF Intégrale, une icône des années 1980

Esthétiquement, la Lancia Delta HF Intégrale se distingue de ses aînées par son design plus sportif, très similaire à sa version « compétition ». Ce lifting signé Giorgetto Giugiaro lui offre un style plus sportif avec son châssis surbaissé, ses ailes latérales saillantes, ses prises d’air proéminentes, son capot remodelé… tout en gardant l’élégante silhouette de ses devancières. Elle est facilement reconnaissable par son parechoc inédit, ses phares antibrouillards, ses rétroviseurs de même teinte que la carrosserie, ses initiales HF en rouge sur la calandre avant et arrière, le terme « Integrale » sur le bas du coffre et ses roues de 16 pouces taille basse qui arborent des jantes en alliage grises. Côté carrosserie, la Lancia Delta HF Intégrale fut uniquement disponible avec des coloris limités : blanc, gris, noir ou rouge « Monza ».

Avec ses 3.9m de long, ses 2.47m d’empattement, ses 1.68m de large et ses 1.36m de haut, le gabarit compact de la Lancia Delta HF Intégrale en fait une véritable bête de course… qui a su garder quelques traces de luxe ! En effet, si l’habitacle offre une présentation radicalement sportive avec un volant 3 branches Momo, des sièges Recaro réglables, un tableau de bord sombre et une instrumentation complète, l’intérieur a possibilité d’être en cuir ou alcantara ! Pour plus de confort, le client pouvait également opter pour la climatisation !

Mais la vraie sportivité de la Lancia Delta HF Intégrale se cache sous son capot ! En effet, côté mécanique, se trouve un bloc-moteur en fonte, en position transversale avant : le 4 cylindres à injection électronique 2.0 (1995cm3) 16 valves, avec une culasse en alliage léger, un turbo Garett T3, un calculateur Magneti Marelli, une gestion intégrale et suralimentée par turbocompresseur intercooler, accouplé à une boîte courte ZF 5 rapports, en provenance de la Lancia Thema. Le système de freinage est assuré par des disques ventilés à l’avant et des disques pleins à l’arrière. Tout au début, la Lancia Delta HF Intégrale développera 181ch pour une vitesse maximum de 215 km/h en abattant le 0 à 100 km/h en 6,6 secondes. En 1989, forte de son succès, une version, dotée du 4 cylindres de 1995cm3 à 177ch avec catalyseur et sonde lambda, est proposée à l’exportation pour les Etats-Unis, dans le respect des normes anti-pollution. La même année, la gamme européenne se voit compléter par un bloc-moteur de 196ch qui lui permet d’atteindre les 220 km/h et d’abattre le 0 à 100 km/h en 5,7 secondes ! Ces performances font de la Lancia Delta HF Intégrale la voiture la plus rapide de sa catégorie ! En sachant que le tout juché, sur des pneumatiques 15 ou 16 pouces, pèse environ 1250 kg sur la balance ! Le comportement routier, quant à lui, passe par un ABS Bosch, des suspensions indépendantes retravaillées à ressorts durcis, un double arbre à cames et une barre stabilisatrice renforcée… Toutefois, la Lancia Delta HF Intégrale ne serait pas ce qu’elle est sans sa transmission intégrale à quatre roues motrices, son différentiel central avec visco-couple de type Ferguson et son différentiel arrière autobloquant Torsen ! A noter que nous retrouvons ce système sur l’Audi Quattro et aujourd’hui, sur l’ensemble des marques et modèles modernes. Même sur la piste, les « quatre roues motrices » font le bonheur des prototypes et voitures de série spécifiquement préparés !

Une version encore plus bodybuildée : la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V

En 1991, la version la plus radicale de la Lancia Delta HF Intégrale est commercialisée : la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V. Et ce, pour qu’une seule année ! Mais quelle année ! En effet, elle va recevoir comme sponsor l’un des plus connus du monde automobile : Martini Racing ! Ce sera la dernière année de compétition pour la marque Lancia avant qu’elle ne cesse toute activité en WRC, riche de ces nombreux titres mondiaux. A noter que les « couronnes gagnées » à posteriori l’ont été par des équipes privées, notamment l’ultime titre mondial comme constructeur, en 1992, dû à deux écuries privées dotées de Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V !

La Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V se distingue de la Lancia Delta HF Intégrale par ses pare-chocs inédits, son nouveau capot, ses prises d’air latérales supplémentaires, l’ajout d’un spoiler arrière et d’un volant full cuir signé Momo. L’assemblage effectué par Lancia sera confié à l’un des fournisseurs de panneaux de carrosserie Fiat : Maggiora. Côté moteur, nous retrouvons le 4 cylindres de 1995cm3 boosté à 205ch. Toutefois, les performances du modèle n’évoluent pas, du fait au 1300kg de la voiture. Elle dispose également d’une direction à crémaillère renforcée, d’un freinage Brembo à l’avant, d’un nouvel échappement et d’une suspension optimisée.

Il est important de savoir qu’il existe des éditions limitées et numérotées de la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V à l’instar de :

  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « 5 World Rally Champion », de couleur blanche et siglée Martini, produite à 400 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Verde York », de couleur « York Green » avec une sellerie cuir beige, produite à 400 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Club HF », produite à 44 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Club Italia », de couleur bleu royal avec une sellerie cuir rouge et plaque numérotée et nominative, produite à 15 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « 6 World Rally Champion », de couleur blanche et siglée Martini, produite à 310 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Giallo », de couleur jaune avec sellerie en alcantara, produite à 220 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Pearl White », de couleur blanche avec sellerie cuir bleue, produite à 365 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Blu Lagos », de couleur jaune avec sellerie en alcantara, produite à 215 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Edizione Finale », produite 250 unités
  • la Lancia Delta HF Intégrale Evoluzione 16V « Dealer Collection », de couleur « Candy Red » avec sellerie cuir blanc cassé, produite à 180 unités

Des Revival en mode « Restomod »

Terme faisant référence à la contraction des mots « restauration » et « modernisation », la tendance du « Restomod » se fait de plus en plus présente. Le concept repose sur une optimisation externe et mécanique. La disparation de la gamme Lancia Delta HF Intégrale, en 1994, a laissé une génération triste et orpheline. De ce fait, certains designers et professionnels ont décidé de faire revivre ce mythe automobile. En voici quelques exemples :

  • Matteo Gentile propose une déclinaison spéciale de la Lancia Delta HF Intégrale en conservant la ligne générale. La face avant est encore plus agressive par l’usage de carbone, les ailes élargies, un unique essuie-glace et une hauteur de toit abaissé. Cependant, elle n’existe que de manière virtuelle et en 3 portes.
  • Amos Automobili et son PDG, Eugenio Amos, reprennent le modèle Lancia Delta HF Intégrale 16V en le renommant « Delta HF Futurista« . Tout comme sa consœur précédente, la voiture n’est proposée qu’en 3 portes et opte pour des éléments en carbone, mais se distingue par une production effective de seulement 15 unités. La puissance offre 330ch, pour un poids de 1.25 tonnes sur la balance. Le prix de ce revival atteint 300 000€.
  • Sano Design propose la « Lancia Delta Fenice 105 » . Elle offre un tableau de bord entièrement numérique. Elle fut d’ailleurs récompensée avec le prix de la Meilleure voiture importée lors du Salon de Tokyo 2019 !

En parallèle, FCA Heritage et Mopar remettent au goût du jour une partie des éléments originaux de la « Rallycar » depuis décembre 2019.

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS, Photos d’Archives, Photos Artcurial/Bonhams

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Giorgetto Giugiaro, « il maestro » des lignes tendues


Laisser un commentaire