Nous y étions : L’Autodrome Italian Meeting 2020

Après les Américaines avec l’US Motor Show et les Anglaises avec God save the car Festival, c’est au tour des Italiennes, avec l’Autodrome Italian Meeting 2020, de fouler le célèbre bitume de l’Autodrome de Linas-Montlhéry ! Avec en point d’orgue Ferrari, Lamborghini, Alfa Romeo ou encore Lancia, le patrimoine automobile de la Botte Italienne a particulièrement brillé, ce samedi 17 octobre 2020 ! Grand pays constructeur de voitures, l’Italie regorge, en effet, de marques célèbres à l’image d’Isotta Fraschini, d’Ansaldo ou de Fiat ! Très plaisantes à regarder, il était agréable de voir des voitures populaires côtoyer les sportives exclusives, le tout dans un design épuré et élégant, signature des marques italiennes ! ABSOLUTELY CARS s’est rendu à ce rendez-vous de tous les tifosi qui souhaitaient revivre la Dolce Vita pour vous raconter cet événement fort de quatre plateaux historiques et d’un anniversaire immanquable : les 110 ans l’Alfa Romeo !

L’Autodrome de Linas-Montlhéry sous le signe de la « Dolce Vita »

Fiat en Force pour l’Autodrome Italian Meeting 2020

Retour sur le Fiat Fan Club

De nombreux clubs ont répondu présent à l’invitation de l’UTAC CERAM, organisateur de l’Autodrome Italian Meeting 2020. L’un d’entre eux n’était d’autre que le Fiat Fan-Club, que nous avions rencontré l’année dernière, à l’occasion de l’Italian Meeting 2019. Aux côtés de l’ABCCF (Association Berline Coupé, Cabriolet Fiat et Abarth, 124, 850), leur cru 2020 était riche en modèles iconiques ! Comme il était beau de voir anciennes et modernes partager les mêmes valeurs lors de cette exposition avant de se challenger sur le bitume de la piste !

Et cette année, ce sont les déclinaisons ultra-sportives optimisées par le préparateur Abarth qui ont été mises à l’honneur ! Que ce soit les citadines ou les coupés-roadster, l’extérieur a reçu un kit axé sur l’aérodynamisme et la performance (pare-chocs, prise d’air, jantes en alliage léger, freins brembo échappement en acier chromé) alors que l’habitacle s’offre une cure de jouvence via un gain de poids notable (sièges baquets en cuir, tableau de bord en carbone, instrumentation supplémentaire). Des véritables bijoux comme savent le faire les Italiens !

Focus sur la Fiat Panda 4×4 et le Fan de Panda club France

Nous ne pouvons pas vous parler de l’Autodrome Italian Meeting 2020 sans nous attarder sur la Fiat Panda 4×4 ! En 1983, ce tout-terrain urbain signé Fiat reprend la structure de la Fiat Panda en la surélevant et en y ajoutant la mention « 4×4 ». Il faut savoir qu’à cette époque, le « tout-terrain » se démocratise face aux succès des « 4×4 » sur les pistes du Paris-Dakar. Il est donc désormais temps de proposer une version plus confortable et adaptée à nos routes. Chose faite avec la Fiat Panda 4×4, une voiture adaptée sur les terrains accidentés de campagne et de montagne, mais aussi à la ville !

La ligne reste identique et la stratégie est parfaitement réglée. Comme différences, nous pouvons noter une hauteur supplémentaire de 5cm, un empattement court, une transmission Steyr-Puch, des pneus plus larges, le tout pour un coût de production minime. L’habitacle ne dispose en plus que d’un levier de transfert. Côté mécanique, nous retrouvons un bloc 4 cylindres à carburateur 0.9 (965cm3), puis 1.0 (999cm3) et 1.1 à injection Bosch (1108cm3), développant respectivement 48 et 50ch. L’ensemble pèse 790kg, soit un surpoids de 90kg par rapport à la Panda classique. La production cesse en 2003 pour être supplantée par la deuxième génération l’année suivante.

Avec la seconde série de la Fiat Panda, produite à partir de 1986, la version Fiat Panda 4×4 obtient un moteur Fire de 999 cm3 de 50 ch, puis sa version 1108 cm3 avec injection monopoint bosch à partir de 1989, ce qui la fait revenir dans la catégorie des 5 CV. Elle conserve d’ailleurs ce moteur à partir de 1992 lorsque la Fiat Panda entre dans sa troisième série. Sa production cesse en septembre 2003 en toute discrétion. Elle est remplacée par la Fiat Panda II 4X4 à partir de 2004.

Notre coup de cœur : la Fiat 500 Gamine Vignale

Nous vous proposons de terminer notre petit zoom sur Fiat avec notre coup de cœur du jour : la Fiat 500 Gamine Vignale ! Issue de l’imagination de deux concessionnaires Fiat, à Perpignan et à Monaco, il s’agit avant tout d’un mini roadster qui repose sur la base d’une Fiat 500. Carrossée par le designer Vignale, la Fiat 500 Gamine est bien différente de sa célèbre cousine : toit et portes absents, carrosserie sous la forme d’un spider, face avant remodelé… Elle est dévoilée en Salon automobile de Paris et sera principalement destinée à la bourgeoisie italienne. Côté moteur, le bloc reste identique à celui de la Fiat 500 « classique », soit un 0.5 (500cm3) de 18ch accouplé à une boîte manuelle 4 rapports. Produite entre 1967 et 1971, elle sera commercialisée en 400 unités, elles-même réparties en deux séries de 200 exemplaires !

Ferrari : le cheval cabré à la conquête de Linas-Montlhéry

Pour l’Autodrome Italian Meeting 2020, le Club Scuderia Paris a réuni un plateau extraordinaire de modèles aussi mythiques qu’exclusifs. En effet, les passionnés et collectionneurs qui le constituent ont mis à l’honneur les classiques de la marque Ferrari, à l’image de la Ferrari 308, de la Dino 246 GT, de la Ferrari 348TS ou encore la Ferrari F355. Parmi les plus récentes, nous pouvons souligner la présence des très belles Ferrari F430, Ferrari 360 Modena/Stardale, Ferrari 458 Speciale, où les performances pures sont à l’ordre du jour. Quel plaisir de les voir en action sur la boucle !

Nous pouvons tout de même souligner également la présence des exceptionnelles Ferrari 330 California, Ferrari F50 et Ferrari Enzo, ultimes et uniques supercars rappelant l’esprit du fondateur historique Enzo Ferrari au travers des décennies !

Petit tour d’horizon des autres modèles présents lors de l’Autodrome Italian Meeting 2020

La force de l’Autodrome Italian Meeting 2020 est de regrouper tous les constructeurs italiens qui ont fait l’Histoire de l’Italie ! Un ensemble qui permet d’explorer comme il se le doit le large éventail de modèles présents ! De ce fait, nous ne pouvions pas rester insensibles face aux magnifiques Autobianchi A112, une voiture qui a soufflé ses 50 bougies en 2019.

A noter que sa rivale n’est pas loin avec la présence de pas moins de trois Mini Innocenti, la fameuse italo-britannique construite par Innocenti sous licence Austin ! Dévoilée en 1965, cette atypique voiture a su se faire une place au sein du marché italien grâce à son style, à son habitabilité, à sa praticité, à ses performances et à sa conduite. Il faut savoir que cette Mini produite sur les terres italiennes reprend l’ensemble de la structure de la Mini originelle, tout en optimisant certains aspects extérieurs (calandre noir mat, portières, gouttières de toit, malle arrière, des phares spécifiques, jantes en alliage) et intérieur (volant en cuir Hellebore, tableau de bord à 5 cadrans, vitres à charnières, moquette) et la mécanique. La gamme se compose de la Mini Innocenti 1001, la Mini Innocenti T (Traveller) et la Mini Innocenti 1000/1300, avec en prime l’utilisation du nom « Cooper ». Le comportement routier passe par une direction directe, des freins à disques et un train avant revu.

Mais il est grand temps de passer à la sublime marque ISO qui s’est fortement remarquée grâce à la présence exceptionnelle de deux exemplaires d’ISO Rivolta, dessinées par Giugiaro Bertone et conçues par Bizzarini. Que des grands noms ! A noter que cette GT italienne a été commercialisée avec un bloc-moteur V8 d’origine Chevrolet entre 1962 et 1970 et sera produite à 797 unités.

Nous continuons notre tour d’Italie au cœur de l’Autodrome Italian Meeting 2020 avec deux incontournables : Lamborghini et Maserati. Si ces deux marques n’ont été représentées que par peu de modèles, ces derniers étaient exceptionnels ! Parmi ceux-là, nous trouvons :

  • Une Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole au style avant-gardiste qui a pris la suite de la Lamborghini Miura. Cette supercar, dévoilée en 1985, est dotée d’un kit aérodynamique spécifique, des portes en élytre et d’un V12 5.1 (5167cm3) 48 soupapes développant 455ch. Les performances calment les ardeurs de la Ferrari Testarossa : 0-100 en 5.1 secondes et 292km/h en vitesse de pointe. Le tout pèse 1.5 tonnes sur la balance !
  • Les Maserati 3200/4200, Maserati Ghibli II et Maserati Gran Turismo, trois grands modèles de la marque au trident ! La plus remarquée est bien sûr la Maserati Ghibli II. Présentée à l’occasion du Salon de Turin, elle reprend tous les codes de Wedge Design, mêlant aérodynamisme, ligne carrée avec un point de fuite vers l’avant et ailes élargies. Sobre et élégance sont les maîtres-mot de cette italienne de caractère. Nous retrouvons cette identité dans l’habitacle. Portières, sellerie et ciel de toit mêlent boiseries, cuir et alcantara. La climatisation est automatique. Mais le must du must reste l’horloge sur le centre du tableau de bord !

Mais il est déjà l’heure d’aller sur le bord de la piste pour les roulages, alors nous vous proposons de clôturer ce Tour d’Italie avec la « déliciosa marque Lancia ! A l’Autodrome Italian Meeting 2020, s’entrecroisent son passé luxueux avec son esprit sportif avec des coupés bien connus des passionnés : Lancia Flaminia, Lancia Fulvia, Lancia Fulvia Rally et bien évidemment la Lancia Delta Integrale HF ! La nouvelle ère est plus conventionnelle, symbolisée par les berlines Lancia Thema et Lancia Thesys.

L’Autodrome Italian Meeting 2020 : des roulages à sensations fortes

Le premier plateau : les « Classiches »

Fort de quatre plateaux stars, l’Autodrome Italian Meeting 2020 nous réservait des roulages en crescendo ! Et tout a commencé avec les véhicules du plateau « Classiche », comprenez « les grands classiques ». Ici, aucune moderne n’est acceptée, ce plateau n’est réservée qu’à nos chères anciennes qui ont fait les grandes heures de gloire de la Botte Italienne. Au programme du vintage, du sport et du bruit plein les oreilles ! Les Italiennes d’antan ont fait le show en démontrant leurs capacités diaboliques sur le tracé de Linas-Montlhéry : Alfa Romeo Alfasud, Alfa Romeo Spider, Alfa Romeo Giulia, Alfa Romeo Giulietta Sprint, Fiat X1/9, Fiat Ritmo, Autobianchi A112 Abarth,… toutes ont enchaînées les tours et les dépassements aussi rapides que précis. Les accélérations en sortie de virages sont tout simplement époustouflantes. Comme quoi, on ne doit pas sous-estimer les ressources des petits gabarits !

Le deuxième plateau : les « Veloces »

Changement de ton avec le deuxième plateau baptisé « Veloce ». L’Autodrome Italian Meeting 2020 réservait un roulage entièrement dédié à la vitesse. Bien connues des amateurs de rallyes et de circuits, les participantes de ce plateau sont célèbres par leur agilité et leur rapidité. La première ligne en fait la preuve avec la présence d’une magnifique Lancia Delta Integrale HF édition « 6 World Rally Champion » accompagné d’une Fiat Ritmo 130TC ! Une première ligne que seul peut nous réserver le circuit de Linas-Montlhéry ! Et si on longe la grille, la liste des belles s’allonge tandis qu’on ne peut s’empêcher de constater une diversité impressionnante de modèles. Parmi les heureuses élues de ce plateau, nous pouvons citer les Alfa Romeo Barchetta, Alfa Romeo GTV, Alfa Romeo Giulietta, mais aussi les Fiat 500 Abarth Tributo, Alfa Romeo GTA/4C ou encore les Maserati 4200.

Le troisième plateau : le « Ferrarissimo »

Qui dit Italie, dit supercar ! Cette édition de Autodrome Italian Meeting 2020, comme l’année dernière, a fait la part belle aux Ferrari ! Véritable ballet mécanique, il était impressionnant de voir les célèbres voitures du cheval cabré faire corps avec la piste et affronter la hauteur du mythique anneau de Linas-Monthléry ! Encore une fois, Ferrari nous a réservé une pléthore de modèles via le Club « Scuderia Paris ». Qu’il est beau d’admirer les mythiques Ferrari 308 GTS, Ferrari 348TS, Ferrari F355 Spider luttant contre les supercars ultra-modernes à l’image de la Ferrari F430, Ferrari F430 Scuderia, Ferrari 458 Speciale, Ferrari F12 et Ferrari F8 Tributo. Sensations garanties !

L’Autodrome Italian Meeting 2020 fête les 110 ans d’Alfa Romeo

Mais avant tout, cette année était celle d’Alfa Romeo. En effet, la célèbre firme italienne fête ses 110 ans d’existence ! Et quoi de mieux que l’Autodrome Italian Meeting 2020 pour rendre hommage à l’immense œuvre de cette marque au combien importante ! Pour se faire, UTAC CERAM a mis les petits plats dans les grands en transformant sa traditionnelle parade d’honneur en véritable défilé entièrement consacré à Alfa Romeo ! Si au début, seulement 110 voitures devaient entrer en piste, pour la symbolique, c’est par mois de 158 alfistes qui ont répondu présents pour rendre hommage à leur marque préférée ! Ainsi, un nombre impressionnant de modèles a arpenté le bitume de l’autodrome de Linas-Montlhéry, tel un véritable livre ouvert sur l’histoire si particulière de cette marque ! De la plus ancienne, avec une Alfa Romeo 6C, à la plus moderne, quelque soit la décennie, le style, la déclinaison ou la rareté, il était assuré de trouver sa belle préférée sur l’anneau !

A noter que c’est la plus ancienne qui a ouvert le bal ! Il s’agit d’une incroyable Alfa Romeo 6C de 1934 typée course à l’époque où c’était Enzo Ferrari qui s’occupait de l’équipe compétition d’Alfa Romeo ! S’ensuit un panel des plus complets avec les différents modèles de la marque. Chacune symbolise une ère ayant été couronnée de succès en termes de ventes et de victoires sur circuit. Que ce soit les 4 ou 6 cylindres, la mélodie douce et rauque à la fois nous fait toujours autant vibrer. Bien sûr, nous y retrouvons le segment des berlines via l’Alfa Romeo 1900 Super, les Alfa Romeo Giulia, les Alfa Romeo Giulietta, les Alfa Romeo Alfetta, les versions Alfa Romeo145/146/147, les versions Alfa Romeo 155/156/159 et les Alfa Romeo 164. Du côté des coupés, nous pouvons également noter la présence des Alfa Romeo GT Junior, Alfa Romeo Alfasud Sprint, Alfa Romeo Alfetta GTV, Alfa Romeo Giulia Sprint, Alfa Romeo Giulieta Sprint, Alfa Romeo Montréal, Alfa Romeo GTV, Alfa Romeo GT, Alfa Romeo Brera… Bien évidemment, il est important de ne pas oublier les roadsters représentés par les Alfa Romeo Giulia Sprint, Alfa Romeo Giulieta Sprint, Alfa Romeo Spider et Alfa Romeo 4C ! Bref que du beau monde !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : God Save the Car Festival 2020


Laisser un commentaire