Nous y étions : « Born Paris XV » fête le Centenaire de Citroën

Le Centenaire Citroën se fête en grande pompe depuis le début de l’année ! Cette fois-ci, c’est à travers l’événement « Born Paris XV » que la marque aux chevrons marque le coup en rassemblant 100 véhicules au cœur du Quartier Javel, dans le XVème arrondissement de Paris ! Haut lieu historique de Citroën, à quelques minutes de l’ancienne usine de production (1919-1975), l’Exposition « Born Paris XV » est véritablement un concentré d’histoire et une rétrospective symbolique du savoir-faire de Citroën ! Ainsi, du 14 au 16 juin 2019, le Conservatoire Citroën d’Aulnay-Sous-Bois et certains collectionneurs ont investis la Rue Linois avec des véhicules aussi mythiques que sportifs ! ABSOLUTELY CARS en a fait le tour pour vous !

dsc04762

1919-1928 : le début d’une histoire signée André Citroën

A la fin de la Première Guerre Mondiale, l’automobile se développe et connaît un essor incroyable. En 1919, le premier constructeur automobile est la France, bien devant les Allemands ou les Américains. Et le principal centre de production se trouve à Paris, dans le Quartier Javel. Il appartient à l’un des pionniers de l’automobile française : André Citroën. Transformant son usine de munitions en usine automobile, il présente, le 04 juin 1919, son premier modèle : la Type A 10HP. La marque aux chevrons lance alors le début d’une nouvelle ère tandis qu’André Citroën ne fait que commencer à étonner le monde !

Sous la direction d’André Citroën, cette première décennie est riche en modèles et en innovations technologiques. Parmi ses modèles exceptionnels, nous trouvons :

  • la Type A 10HP : Première voiture en grande série, lancée en 1919 et vendue à 24 093 exemplaires
  • la B2 : Voiture robuste et économique, lancée en 1921 et vendue à 89 840 exemplaires
  • la C3 5HP : Voiture attirante pour tous, lancée en 1922 et vendue à 80 760 exemplaires
  • la B10 : Première voiture en acier produite en série, lancée en 1924 et vendue à 17 260 exemplaires
  • la B12 – Innovation avec freins sur les 4 roues, lancée en 1925 et vendue à 38 380 exemplaires
  • la B14 – Voiture increvable, lancée en 1926 et vendue à 119 470 exemplaires
  • la C4 – Voiture moderne et confortable, lancée en 1928 et vendue à 243 070 exemplaires
  • la C6 – Première Citroën de série à moteur 6 cylindres, lancée en 1928 et vendue à 61 720 exemplaires

1929-1938 : Citroën, premier constructeur français

1929 marque l’avènement pour André Citroën : 3ème constructeur mondial et 1er constructeur français. Le secret de cette réussite ? Nouvelles manières de fabrication, adaptation du fordisme, développement d’un large réseau, service client réactif, communication poussée et campagnes publicitaires osées… André Citroën est novateur et visionnaire : il est le premier, en Europe, à construire une automobile de grande série !

Cette décennie lancera la carrière d’un modèle devenu incontournable : la Traction Avant – modèle imaginé par André Citroën, mais dont il ne verra jamais la production. Cette voiture mythique, avec ses innovations, a marqué l’automobile. Lancée en 1934, elle s’est vendue à 758 950 exemplaires ! Parmi les incontournables de cette décennie, nous pouvons également citer :

  • la Rosalie : Modèle au design flatteur, son moteur flottant la rend très confortable, lancé en 1932 et vendue à 162 470 exemplaires
  • l’U23 : Utilitaire pour tout faire, lancé en 1935 et vendu à 121 900 exemplaires

1939-1948 : une nouvelle impulsion « Michelin » pour la marque Citroën

En 1934, Pierre Michelin reprend les rênes de Citroën après que les banques aient évincé André Citroën à la direction de sa propre entreprise. Le constructeur a disparu un an plus tard d’un cancer de l’estomac. Survient alors la Seconde Guerre Mondiale qui ralentit fortement la production, les usines étant même à l’arrêt en 1943 ! Malgré cela, la marque aux chevrons lança trois modèles :

  • le TUB : Utilitaire en avance sur son temps, lancé en 1939 et vendu à 1749 exemplaires
  • le Type H : Utilitaire innovant et incontournable de l’après-guerre, lancé en 1947 et vendu à 490 165 exemplaires
  • la mythique 2CV : Petite traction avant sans imite pour tous, lancée en 1948 et vendue à 5 114 969 exemplaires

1949- 1958 : Citroën assoit sa domination technologique avec la DS

La fin du second confit mondial a profondément marqué l’économie et la production européennes qui sont alors au plus bas. Néanmoins, Citroën va encore révolutionner l’histoire avec la voiture du siècle : la DS. Cette berline haut de gamme et futuriste est lancée en 1955. Equipée d’un système de suspension hydropneumatique, cette voiture possède une direction assistée, des freins hydrauliques et également une boîte semi-automatique à commande hydraulique ! Voiture des Présidents de la République Française, sa tenue de route et son confort séduisent. Elle fut vendue à 1 456 115 exemplaires !

1959-1968 : Citroën entre évolution et croissance

Le monde de l’automobile est en pleine évolution. Avec l’achat, en 1965, de Panhard (revendue en 1967), puis, en 1968, de Maserati (revendue en 1975), les gammes Citroën s’élargissent. Les usines se modernisent et Citroën se tourne vers le sport avec maintes victoires ! Les années 1960 sont marquées par trois modèles désormais incontournables :

  • l’AMI 6 : Berline au design affirmé lancée en 1961 et vendue à 1 039 384 exemplaires
  • le Belphégor : Camion qui ne laisse pas indifférent lancé en 1965 et vendu à 1 830 exemplaires
  • la Méhari : Modèle ludique et découvrable lancé en 1968 et vendue à 144 950 exemplaires

1969-1978 : Citroën passe un cap

Le début des années 1970 se traduit par une augmentation de la cadence de production avec près de 500 000 véhicules produits par an. Mais le choc pétrolier de 1973 menace de faillite la marque aux chevrons, qui ne peut pas faire face aux frais du marché automobile, malgré le lancement de nombreux modèles comme :

  • l’Ami 8 : Véhicule simple et confortable, lancé 1969 et vendue à 800 775 exemplaires
  • la SM : GT haute performance, lancée 1970 et vendue à 12 920 exemplaires.
  • la GS : Véhicule de moyenne gamme le plus confortable, lancée en 1970 et vendue 1 896 742 exemplaires
  • la M35 : Prototype lancé en 1970 et produit à 267 exemplaires
  • l’Ami Super : Modèle compact, vigoureux et endurant lancé en 1973 et vendue à 44 820 exemplaires
  • la GS Birotor : Première voiture à moteur rotatif, lancée en 1974 et vendue à 44 820 exemplaires
  • la C35 : Grand utilitaire moderne, lancé en 1974 et vendu à 144 934 exemplaires
  • la CX : Haut de gamme de Citroën, lancé en 1974 et vendue à 1 042 460 exemplaires –
  • la Visa : Citadine de son époque issue de l’association entre Citroën et Peugeot, lancé en 1978 et vendue et à 1 254 390 exemplaires

En 1975, afin d’éviter la vente de Citroën à Fiat et de sauver des milliers d’emplois, le gouvernement français demande à Peugeot d’absorber Citroën. Le Groupe PSA Peugeot Citroën venait de naître.

1979-1988 : Peugeot-Citroën, une entente difficile et timide

Fondamentalement très différentes dans leurs ADN, l’entente entre la nouvelle direction « Peugeot » et les équipes « Citroën » est compliquée. Néanmoins, malgré le second choc pétrolier de 1979, les ventes sont au beau fixe et les premiers modèles incorporant des éléments des deux marques voient le jour à l’instar de la BX. Ces années ont aussi marqué des générations avec des publicités devenues cultes et ont mis l’accent sur la couleur rouge, devenant ainsi l’emblème de Citroën ! Si l’innovation Citroën est moins présente, parmi les modèles de ces années 1980, nous pouvons citer :

  • la GSA : Evolution de la GS avec une cinquième porte, lancée en 1979 et vendue à 576 757 exemplaires
  • la C25 : Elargissement de la gamme utilitaire, lancé en 1981 et vendu à 247 341 exemplaires
  • la BX : Modèle grand public et de conquête, lancé en 1982 et vendu à 2 337 016 exemplaires.
  • la C15 ; Petit utilitaire léger aux capacités et performances reconnues, lancé en 1984 et vendu à 1 235 042 exemplaires
  • l’AX : agile et révolutionnaire capable de tout, lancée en 1986 et vendue à 2 570 364 exemplaires

1989-1998 : Un élargissement de la gamme

Si nous devions retenir qu’une seule phrase de cette décennie, ce serait : « Vous n’imaginez pas tout ce que Citroën peut faire pour vous ! ». De nouveaux modèles sont imaginés afin d’élargir l’offre et rafraîchir Citroën (qui devenait très vieillissant). Le concept le plus révolutionnaire des années 1990 n’est d’autre que le Ludospace. 1998 marque également le franchissement de la barre du million d’unités ! Ainsi les années 1990 sont le début d’une nouvelle ère mise sous le signe de la qualité avec :

  • la XM : Berline luxueuse dotée d’une technologie avancée, lancée en 1989 et vendue à 333405 exemplaires
  • la ZX : Véhicule se situant entre l’AX et la BX, lancé en 1991 et vendue à 2 526 363 exemplaires
  • la Xantia : Berline raffinée et haut de gamme, lancée en 1993 et vendue à 1 326 215 exemplaires
  • le Jumper : Premier grand utilitaire de la marque, lancée en 1994 et vendu à plus d’un million d’exemplaires
  • la Saxo : Citadine pratique, agile, sportive, lancée en 1996 et vendue à 1 764 555 unités
  • le Berlingo : Premier ludospace (berline et monospace) destiné à la famille et professionnels, lancé en 1996 et vendu à 3.5 millions d’exemplaires
  • la Xsara : Nouvelle version du véhicule compact, lancée en 1997 et vendu à 1 604 132 exemplaires.

1999-2008 : Citroën, une marque viellissante

Au début des années 2000, Citroën n’apparaît plus créative. Les consommateurs ne voient qu’un clone de Peugeot avec des véhicules réutilisant les mêmes bases. L’image de Citroën s’écorche de plus en plus, devenant un constructeur automobile comme un autre aux voitures à prix relativement réduits. La gamme des Xsara Picasso, C4 Picasso et C3 Picasso permet, cependant, à l’entreprise d’engranger d’importantes ventes.

En 2008, Citroën frappe fort en réalisant un partenariat inédit avec Polyphony Digital, créatrice du jeu de simulation Gran Turismo 5. Elle fut récompensée la même année lors d’un concours d’élégance organisé par la maison Louis Vuitton: « Louis Vuitton Classic Concept Award » !

2009-2018 : le renouvellement total de la gamme Citroën

La direction de Citroën décide de donner un coup de jeunesse à la marque tout en alliant fiabilité et de qualité. La série des C1, C2, C3, C4 et C5 est lancée, Citroën revenant à une forte identité stylistique ! Désirant renforcer sa gamme en mettant en avant un design ambitieux et un confort parfait, tous les modèles sont désormais clairement identifiés à l’instar de :

  • la C1 : Citadine pratique, agile et pétillante, lancée en 2014 et vendue à 726 000 exemplaires
  • la C3 : Citadine haute en couleur et best-seller de la marque, lancée en 2016 et vendue à 1.5 millions d’exemplaires
  • la C3 Aircross : SUV compact, modulable et affirmé, lancé en 2017 et vendue à plus de 100 000 exemplaires
  • la C4 Cactus : Berline au design ambitieux et ultra-confort, lancée en 2014 et vendue à 250 000 exemplaires
  • la C5 Aircross : SUV nouvelle génération devenu la référence en termes de confort et modularité, lancé en 2019
  • la Berlingo : 3ème génération du ludospace, lancée en 2018 et vendue à plus de 7700 exemplaires

2019 : la nouvelle vision de la mobilité urbaine

100 ans d’innovation et de mobilité, ça se fête ! Ainsi pour fêter son centenaire, le constructeur français a proposé cette année deux concepts-cars révolutionnaires :

  • l’Ami One Concept : Véhicule urbain autonome 100% électrique destiné à favoriser la transition énergétique et la mobilité plus sereinement. Rupture stylistique, ultra-compact, le digital est omniprésent à son bord, notamment avec une application mobile spécifique.
  • le 19_19 Concept : Véhicule autonome 100% électrique extra-urbain offrant une nouvelle expérience du confort (e-confort). Avec son design issu de l’aéronautique et son intérieur façon cocon, elle dispose d’une autonomie record de 800 km.

Aventure et racing : Citroën dans le sport

Pour conclure cet article, il était impossible pour ABSOLUTELY CARS de ne pas partager avec vous les modèles « aventure » et « sport » présents lors de cet événement ! Ainsi nous avons pu découvrir :

  • le B2 Autochenille Scarabée d’or 1922 : Première traversée du Sahara
  • la Rosalie des records 1933 : 300 000 km en 134 jours à 93km/h de moyenne
  • la 2CV 6 Raid Afrique 1973 : 50 équipages se mesurent au désert
  • la SM Rallye du Bandama 1974 : une SM version courte
  • la SM 24 Heures de SPA 1974 : Essai sur circuit
  • la Visa 1000 pistes 1984 : Efficace et agile
  • la 2CV cross 1985 : Elle court encore
  • l’Ax Superproduction 1988 : Ax version circuit
  • l’Ax Opération Dragon 1991 : découverte de la Chine
  • la ZX Rallye Raid 1992 : Victoire au Rallye Paris-Moscou- Pékin
  • la Xsara Kit car 1999 : 2 victoires en championnat WRC
  • la Xsara WRC 2003 : 32 victoires en championnat des rallyes
  • la C2 Super 1600 2008 : Champion du monde avec Sébastien Ogier
  • la C4 WRC 2010 : 36 victoires en championnat des rallyes
  • la C-elysée WTCC 2016 : 3 titres de champions du monde de suite
  • la C3 WRC 2019 : 100ème victoire de Citroën au championnat
  • la C3 R5 2019 : La voiture des futurs champions

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS 
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS 

Cet article vous a plu ? Retrouvez tous nos articles sur Citroën à lire ici : 


Laisser un commentaire