Nous y étions : Le Rallye des 3 Forêts 2020

Parmi les événements à suivre en cette fin de juin, il y avait bien sûr le Rallye des 3 Forêts 2020 ! Organisé par le Club d’Aumale, il s’est tenu le dimanche 27 juin 2020 avec un départ au Circuit automobile d’Abbeville. Véritable rendez-vous pour tous les amoureux de rallye de navigation, il est devenu un incontournable du calendrier, réunissant toujours plus de véhicules ! Et c’est peu dire ! Même si cette édition 2020 s’est vue sérieusement raccourci, les participants ont bien répondu présent ! Il faut dire que la promesse d’une journée riche en émotions a été tenue, associant roulages et cruising. ABSOLUTELY CARS vous propose de revenir sur cette superbe journée !

Le Club d’Aumale, organisateur du Rallye des 3 Forêts

Tout comme l’ACF (Automobile Club de France) ou l’ACO (Automobile Club de l’Ouest), le Club d’Aumale fait partie de ces organisateurs qui font le calendrier automobile. Lancée en 2014, son équipe voyait déjà les choses en grand en créant un événement inédit et caritatif visant à récolter des dons pour la lutte contre les cancers pédiatriques en s’alliant au monde de l’équitation. En effet, ce premier rassemblement, associé au « Polo Club d’Apremont », à l’horloger « Réservoir », au constructeur automobile Porsche et à la marque de vêtements Barbour, fut auréolé de succès. C’est à la même qu’ils prennent le nom « d’Aumale » en hommage au Duc d’Aumale. Désormais, ils organisent, chaque année, trois rallyes incontournables : le Rallye des Trois Forêts, le Rallye d’Aumale et le « Paris to Goodwood ».

Le Rallye des 3 Forêts 2020, un hommage au rallye senlisien des années 1950

Une matinée à la découverte de la 3ème édition du Rallye des 3 Forêts

Le Rallye des 3 Forêts fêtait, cette année, sa troisième édition. Véritable hommage au rallye senlisien des années 1950, surnommé « rallye des forêts » et désormais disparu, cet événement offre une formule complète entre roulage et rallye de navigation.

Cette 3ème édition du Rallye des 3 Forêts a commencé tôt, ce matin de dimanche, au stadium automobile d’Abbeville. Les participants et marques partenaires, dont Alpine Val d’Europe, sont arrivés progressivement, malgré le temps qui s’y prête guère. L’arrivée de ces premiers participants voit le début de la distribution des plaques et stickers. Il est beau de voir des voitures anciennes côtoyaient les voitures modernes tandis qu’il est possible de voir une farandole de nationalité dans les rangs. Parmi les modèles présents, nous pouvons citer :

  • des Porsche 911 Type 993-996-997 correspondant à des modèles emblématiques Porsche Carrera, Porsche Carrera S, Porsche Turbo, Porsche GT3, Porsche Speedster ou encore Porsche Spyder
  • une Chevrolet Corvette C7
  • des Triumph TR2 et Triumph TR4 IRS, une Austin Healey 100, une Lotus Exige S410 Sport
  • des Alpine A310 et Alpine A110 nouvelle génération
  • une Autobianchi A112 Abarth, une Fiat 124 Spider 1800, quatre Ferrari (348TS – F355 Berlinetta – F430 Spider – 599GTB), une Alfa Roméo 8C Competizione

Cette matinée a été rythmée par les séances de roulages sur pistes. Quatre plateaux, répartissant les voitures par catégorie et puissance, vont se succéder pour des essais d’une quinzaine de minutes. Le premier round a mis en valeur les voitures des années 1940-1950-1960. Les youngtimers, entre 1970 et 1990, ont été mis à l’honneur lors du deuxième plateau. Le plateau C a accueilli les voitures néo-modernes, des années 2000 aux années 2010 tandis que le dernier plateau était composé de voitures modernes des années 2010 à nos jours. Mais quelque soit l’année des modèles présents, l’essentiel est la passion qui réunit tous les participants, leur permettant d’exploiter les caractéristiques et performances de leurs montures tout en prenant plaisir à les conduire.

Nos coups de cœur au Rallye des 3 Forêts 2020 : la Fiat 124 et la Triumph TR4 IRS.

Parmi toutes ces belles, deux voitures ont retenu notre attention. La première est une italienne. Designée par Pininfarina, la Fiat 124 sort en 1966. Elle est dotée d’une propulsion avec un essieu rigide, de ressorts et d’amortisseurs coaxiaux. Sa ligne se divise en trois volumes, lui dessinant une silhouette très carrée qui se voulait très moderne à cette époque. Sous son capot, on retrouve le tout nouveau 4 cylindres mono-arbre à cames de 1197cm3, développant 60 ch, lui offrant la possibilité d’aller jusqu’à 145 km/h. Commercialisée en Europe et en Amérique, elle ne subira que des évolutions mineures, aussi bien au niveau de l’intérieur que mécaniquement, jusqu’en 1985. Elle s’illustra dans des championnats de rallye, avec le préparateur Abarth. Les chiffres de ventes sont très satisfaisants avec près de 86% des modèles écoulés aux Etats-Unis.

Notre deuxième coup de cœur symbole le roadster britannique par excellence : la Triumph TR4 IRS. Compte tenu de l’évolution des demandes dans les années 1960, le confort-cruising est privilégié à la radicalité sportive. Designée par Giovanni Michelotti, elle se différencie de ses devancières par son profil tendu et anguleux rompant avec les rondeurs des années 1950. Côté technique, elle adopte un châssis classique à longerons et un train arrière à essieu rigide avec ressorts à lames tout en conservant l’ancien moteur de la Triumph TR3. Triumph fera évolué son modèle en 1965, le dotant d’un nouveau châssis et d’une suspension arrière à roues indépendantes IRS (Independante Rear Suspension). La Triumph TR4A était née. Elle sera vendue à plus de 40 000 unités; entre 1961 et 1965.

Un rallye de navigation en conclusion

Après les séances de roulages qui se sont déroulées entre pluie et éclaircies, les équipages ont pris la route. Un premier arrêt a été effectué devant le Château de Flixecourt pour une pause déjeuner bien méritée.

Une fois le repas effectué, le rallye reprend ses droits avec un parcours alliant roadbook et application avec pour mission de résoudre des énigmes. Tout au long du tracé d’une centaine de kilomètres, les voitures ont traversé campagnes, villages et châteaux, avec une halte au Château de Thoix, avant de franchir la ligne au Château de St Rémi en l’Eau. Les réponses aux énigmes permettent d’aboutir un classement. Cette année, la remise des prix a récompensé un équipage au volant d’une Alpine A110. C’est sur ce moment de convivialité que s’est conclu le Rallye des 3 Forêts où le partage et les émotions sont de pair, rendant ce rallye toujours plus populaire !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : Olivier M92

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Le Rallye du Cœur 2020


Laisser un commentaire