Nous y étions : Le Youngtimers Festival 2021

Après les Françaises avec « Liberté Egalité Roulez », les Anglaises avec « God save the car Festival » et les Japonaises avec le « Jap’n’Car Festival », c’est au tour des youngtimers de fouler le célèbre bitume de l’Autodrome de Linas-Montlhéry ! En effet, au début du mois de juillet, le célèbre anneau a accueilli le Youngtimers Festival 2021, sous le beau soleil estival ! Ouverte au public, sous réserve d’un test PCR/antigénique négatif, cet événement multi-marque et multi-générationnel a tenu toutes ses promesses en réunissant près de 2000 personnes et plus de 700 véhicules ! Entre les plateaux de roulages, les démonstrations dynamiques, les parades et l’exposition statique, propriétaires et spectateurs ont pu profiter de la piste et de nombreuses automobiles ! ABSOLUTELY CARS s’y est rendu pour vous afin de vous faire vivre au plus près cette 10ème édition du Youngtimers Festival qui a réuni sous une même bannière celles qui ont durablement marqué les années 1970-1980-1990-2000 !

Le Youngtimers Festival 2021 : une ode haute en couleur aux youngtimers

L’Autodrome de Linas-Montlhéry a accueilli, au cœur de son enceinte, les fameuses youngtimers qui font vibrer toute une génération de passionnés. L’aura de cet événement n’est plus à faire et cette 10ème édition du Youngtimers Festival en est la preuve avec une affluence record : plus de 2000 personnes et près de 700 véhicules ! Dans les rangées et sur les plateaux, les plaques noires rencontrent les plaques (encore) blanches avant de se confronter sur l’anneau de vitesse ! Ici, les amoureux des légendaires GTI et de sportives ont trouvé leur paradis sur terre ! Les générations se mélangent tandis que les voitures des années 1980 sont voisines avec celles des années 2000 et nous rencontrons ici et là des phares jaunes, quelques baguettes en plastique ou encore un intérieur en skaï avant de relever la tête au son d’un turbo.

Bien évidemment, les voitures allemandes sont présentes au Youngtimers Festival 2021 avec plusieurs modèles signés Audi, BMW, Mercedes-Benz, Porsche et Volkswagen. On trouve toutes les décennies post 1970 avec des citadines, berlines, coupé ou encore cabriolets. Parmi les voitures emblématiques, nous retrouvons les fameuses Audi 80/100/S2, BMW Série 3 et Volkswagen Golf. Quelques sportives modernes des années 2000 viennent se joindre au groupe comme les Audi S3, BMW Z3.

Le Youngtimer Festival 2021 a fait également la part belle à nos Françaises qui s’offrent aussi bien une belle place dans l’exposition statique que sur la piste. Au détours des allées, on peut apercevoir des collectors et des futures « collection » symbolisés par les Lionnes Peugeot 205 GR ou GTI, Peugeot 309 GTI, Peugeot 405 et Peugeot 406 coupé. Le constructeurs au losange, Renault, est également représenté au travers des modèles Renault R19, Renault Mégane et Renault Avantime. C’est avec plaisir que nous avons aussi retrouvé le Club de « L’Amicale Avantime » rencontré lors de Liberté, Egalité, Roulez 2021, en début de saison.

La 10ème édition du Youngtimers Festival 2021 permettait également d’admirer des voitures arborant fièrement les couleurs du Royaume-Uni, de l’Italie, de la Suède ou encore du Japon. Parmi les pépites qu’on pouvait observer, il y avait une Saab 900 Turbo, des Austin Mini, Ford Fiesta/Mondeo, Jaguar XJ et Rover 2016, des Honda Accord/Civic/Legend et Toyota Supra ou encore des Alfa Romeo GTV/156 et une superbe Ferrari Testarossa !

Nos coups de cœur lors de cette 10ème édition du Youngtimers Festival

Notre premier coup de cœur est pour cette Renault Alliance AMC, une Renault 9 destinée au marché outre-Atlantique. Présentée en 1984, elle se caractérise par un design entièrement revu, notamment la face avant, une mécanique retravaillé, un châssis d’Alliance, ainsi qu’une carrosserie 2 portes cabriolet unique. L’habitacle se pare de deux finitions, L et DL, d’une capote électrohydraulique, de la fermeture centralisée, de vitres électriques, d’un volant avec direction assistée, d’une sellerie 4 places, de la climatisation et radio-cassette. Côté moteur, on trouve le bloc 4 cylindres 1.7 « F3N » injection développant 77.5 ch. En 3 ans de carrière, on dénombre 10 600 unités écoulées dont certaines se retrouvent importées aujourd’hui.

Notre deuxième coup de cœur est une Talbot Samba. Dévoilée en 1981, elle reprend la structure de la Peugeot 104 Z avec une ligne signée Pininfarina. Elle sera proposée en version coupé 2 portes, cabriolet et séries spéciales. Le client avait le choix entre plusieurs finitions : LS, GL, GLS et rallye « GTI ». L’intérieur est retravaillé en termes d’espace et de présentation. Le capot abrite des blocs 4 cylindres 1.1 de 50ch et 1.3 de72/80ch, accouplés à une boite manuelle 4/5 rapports. En 6 ans de carrière, on compte 270 555 exemplaires produits, dont 13 062 en version convertible.

Notre troisième et dernier coup de coeur est une Suédoise puis qu’il s’agit d’une Volvo C70 Coupé 1ère génération. La remplaçante de la Volvo 780 possède une esthétique reconnaissable. Elle opte pour un coloris unis ou bi-ton selon la version coupé ou cabriolet et un toit ouvrant (ou capote électrique). L’habitacle haut de gamme se pare des équipements de confort et de sécurité optimum, à l’image de la sellerie en alcantara/cuir et de l’instrumentation high-tech. Côté moteur, on trouve soit un 4 cylindres 2.0 de 180/225ch, soit un 2.4 de 170/193ch, soit un 5 cylindres de 240ch, accouplé à une boîte manuelle/automatique 4/5 rapports. L’ensemble se négociait à plus de 50 000€ pour les modèles les plus équipés. Le détail marrant concerne le film « Le Saint » (1997) où Val Kilmer roule au volant d’une Volvo C70 coupé, en référence au modèle Volvo P1800 initial.

Coup de projecteur sur la Citroën Xsara WRC

Le Youngtimers Festival 2021 nous a réservé quelques belles surprises, mais la plus belle d’entre toutes reste l’incroyable démonstration de la fameuse Citroën Xsara WRC, sortie exceptionnellement par L’Aventure Peugeot – Citroën – DS ! Pour rappel, cette Citroën Xsara WRC fut pilotée par par Sébastien Loeb sur les plus grandes pistes internationales aussi bien bitumées que gravillonneuses ou encore enneigées ! Pour les amoureux de lignées, il s’agit également de la « fille » de la Citroën Xsara Kit Car de 1998 : Engagée en 2001, cette voiture s’adjuge 32 victoires et 6 titres de champions du monde des pilotes/constructeurs ! Ainsi, c’est un véritable plan de l’histoire automobile française qui a démontré toute son agilité sur piste, nous rappelant les grandes heures du WRC des années 2000 marquées par l’hégémonie Citroën ! Après un tour de mise en jambes, nous avons eu le droit à des allers-retours sur le long des stands avec en prime des virages en drifts devant des spectateurs médusés !

Le Youngtimers Festival 2021 : 6 plateaux bien répartis

Qui dit événement à Linas-Montlhéry, dit roulages ! Et le Youngtimers Festival 2021 n’échappe pas à la règle. Ainsi, après un premier plateau consacré aux motos, ce sont pas moins de 5 plateaux automobiles qui se sont succédés sur la piste, offrant quelques surprises plutôt sympathiques. Les pilotes amateurs ou confirmés ont pu ainsi démontrés leur talents au volant de leurs bolides citadins type Citroën AX Sport/ZX 16V, Peugeot 106/206, Renault 5/Twingo ou encore Volkswagen Golf GTI. Niveau coupé, nous remarquons un panel plus large avec des Alfa Roméo GTV, BMW Série 3 « E28″/M3 « E36″/Z4, Fiat Barchetta/coupé, Honda Civic, Porsche PMA (924/928/944) et Toyota Celica. Si les deux premiers plateaux sont principalement consacrés aux youngtimers françaises menées par une splendide Renault Clio Williams, ils sont suivis des plateaux plus hétérogènes avec un quatrième roulage fortement marqué par des Fiat Coupé qui se jouent du tracé et de ses difficultés !

Certains propriétaires de véhicules peu ou très sportifs se sont particulièrement illustrés sur le tracé de Linas-Montlhéry. Parmi les pépites observées, nous retrouvons une BMW 850i, une Lancia 2000HF, une Matra Bagheera S, une Nissan R33 « drift », un Renault Espace 1, une Simca 1000 Rally et une Volvo 480. Il est toujours amusant d’observer ces modèles repoussant les limites de leurs comportements routiers, surtout sur l’anneau !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : L’Historic Racing by Peter Auto 2021


Laisser un commentaire