Nous y étions : Liberté Egalité Roulez 2020

Pour cette 2ème édition de Liberté Egalité Roulez 2020, les clubs de marques françaises et les collectionneurs de voitures tricolores se sont rassemblés sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry grâce à l’UTAC CERAM, malgré une météo pluvieuse. Ainsi, après les Américaines, les Anglaises et les Italiennes, c’est autour de nos « Frenchies » de partir à la conquête du célèbre anneau, ce samedi 24 octobre 2020 ! Il faut dire que 2020 est une année riche en anniversaires : les 65 ans d’Alpine, les 60 ans de la Peugeot 404, les 50 ans de la Citroën SM et de la Citroën GS, les 40 ans de la Matra-Talbot MurenaABSOLUTELY CARS vous propose de revivre ce rassemblement unique organisé à huit clos, sur un doux son de French Cancan !

Liberté Egalité Roulez 2020 : des anniversaires en folie

L’Aventure Peugeot-Citroën-DS célèbre ses mythes

A l’occasion de la 2ème édition de Liberté Egalité Roulez 2020, l’Aventure Peugeot-Citroën-DS a mis les petits plats dans les grands pour célébrer les anniversaires de quelques uns de ses plus célèbres modèles ! En effet, c’était l’occasion de fêter les 65 ans de la célèbre Peugeot 403, les 60 ans de la mythique Peugeot 404, les 50 ans de l’avant-gardiste Citroën SM et de la magnifique Citroën GS ! Chacune était représentée par au moins un exemplaire. Ainsi alignées, elles nous ont permis d’admirer quelques unes des plus belles pages de l’Histoire de l’Automobile Française !

Mais pas que ! En effet, Peugeot fête, cette année, ces 210 ans ! Grande famille d’industriels français, l’entreprise Peugeot fut fondée en 1810. Différentes branches de la famille vont se lancer dans des productions très diversifiées, mais toutes basées sur l’acier. À partir de 1886, Armand Peugeot commence à s’intéresser à l’automobile et fabriqua sa première automobile en 1889. Celle-ci était dotée d’un moteur à vapeur, mais rapidement, les Peugeot furent équipées de moteurs à essence rendant les voitures plus fiables et plus légères. Le début d’une grande aventure : celle d’un constructeur international !

Sa précieuse histoire, ainsi que celle de Citroën, est désormais sauvegardée par l’Aventure Peugeot-Citroën-DS, fondée en 1982 par Pierre Peugeot qui souhaitait alors pérenniser le patrimoine de la maison-mère. Cette fondation a pour mission de l’entretenir grâce à deux musées : le Musée Peugeot de Sochaux et le Conservatoire Citroën d’Aulnay-sous-Bois. A cela, nous pouvons ajouter les clubs de passionnés et de collectionneurs recherchant des informations et pièces sur des modèles précis. Ainsi, les participants de Liberté Egalité Roulez 2020 ont eu le plaisir d’admirer quelques exemplaires de l’illustre passé de ces deux marques grâce à leur stand.

Les 40 ans de la Matra-Talbot Murena

Qui ne connaît pas Matra ? Cette entreprise automobile française s’est illustrée aussi bien sur la scène nationale et internationale. Que ce soit sur route ou sur circuit, la marque fondée par Marcel Chassagny va marquer irrémédiablement la compétition. L’écurie Matra-Sport fut créée en 1964 et rafla les courses les plus prestigieuses : les 24 Heures du Mans, la Formule 1 1969, le Tour de France Automobile, la Race of Champions,… et ce grâce aux talents des pilotes iconiques que sont Henri Pescarolo, Gérard Larousse, Graham Hill, Jackie Stewart, Jean-Pierre Beltoise,… Au final ce sont 334 courses réalisées, 124 victoires, 104 records du tour ! Côté route, nous devons au constructeur de Romorantin quelques unes des plus belles créations automobiles françaises avec entre autre la Matra Djet, les coupés Matra 530, Matra-Simca Bagheera et Matra-Talbot Murena ou encore le Matra Rancho, l’un des derniers modèles produits à 100% par Matra.

Si la production de Matra est exceptionnelle, c’est bien la Matra-Talbot Murena qui a été mis à l’honneur lors de cette 2ème édition de Liberté Egalité Roulez 2020 ! Avec comme porte-drapeau le Club Matra Passion, l’Autodrome de Linas-Montlhéry s’est mis aux couleurs de cette sportive française qui fête cette année ses 40 ans. Pour la petite histoire, la Matra-Talbot Murena eut la lourde tâche de remplacer la Matra-Simca Bagheera, devant concurrencer les non moins célèbres Alpine A310 et Porsche 924. S’inspirant du design et de la technique de sa devancière, elle a pour particularité d’utiliser entre autre le bloc-moteur Chrysler 2.2L de 118ch. En parallèle, elle sera proposée avec un 4 cylindres 1,6L de 92ch, accouplé à une boîte manuelle 5 rapports. Il faut attendre 1983 pour voir une Matra-Talbot Murena S dotée d’un moteur Peugeot 4 cylindres carburateurs solex double corps de 140ch. Fabriquée à seulement à 100 exemplaires entre juin et juillet 1983, elle pouvait atteindre les 210 km/h et abattait le 0 à 100 en 8,4 secondes. La Matra-Talbot Murena se vendit en 10 680 exemplaires en trois ans, une moyenne annuelle de 3 600 exemplaires environ.

Alpine fête ses 65 ans

Comment pouvons-nous vous parler de Liberté Egalité Roulez 2020 sans vous parler de l’incontournable anniversaire de la marque Alpine ? En effet, au 25 juin dernier, la marque célèbre ses 65 ans ! Née grâce au pilote automobile Jean Rédélé, en 1955, la marque de Dieppe a forgé sa légende sur les plus belles pistes de monde, la compétition étant inscrite dans l’ADN de ces célèbres sportives ! Quel plaisir de pouvoir admirer l’ensemble des modèles qui ont fait l’Histoire automobile ! La première fut l’Alpine A106. Ce coach reçut uniquement le 4 cylindres en ligne de 747cm³ muni de soupapes en tête de la Renault 4CV, monté longitudinalement en porte-à-faux arrière. Elle fut proposée en quatre versions : la version de base, la version Mille Milles, la version cabriolet et la version Coupé-sport. Toutes versions confondues, l’Alpine A106 fut réalisée en 251 exemplaires entre 1955 et 1961. Elle fut suivie par la noble Alpine A108, la célébrissime Alpine A110 ou encore les atypiques Alpine A310, Alpine GTA et Alpine 610. Ces voitures vintages étaient bien entendu accompagnées par l’Alpine A110, symbole du Revival de la marque de Dieppe !

Et comme ce fut le cas pour Alfa Romeo lors de l’Autodrome Italian Meeting 2020, les clubs d’Alpine ont pleinement répondu à l’appel de « Liberté Egalité Roulez 2020« , en réunissant plus de 110 modèles, dont la dernière Alpine A110 1600 SX couleur « vert normand » ! Tout cela a été possible grâce à ceux qui font vivre la marque à l’instar de l’Alpine Legende Univers (BS Racing) et du Club des Anciens d’Alpine avec un incroyable rassemblement d’Alpine A110 aussi bien anciennes que modernes ! Bref une journée qui arborait fièrement la couleur historique « bleu de France », fièrement apposé sur les carrosseries, hommage évident au passé courses et rallyes de ces superbes sportives !

Cela valait bien d’être en tête de la traditionnelle parade de la mi-journée, qui nous a permis d’admirer les 110 exemplaires sur la piste de l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Elles furent notamment accompagnés par les Matra-Talbot Murena et les autres Françaises, comme il se le doit ! Une fois la parade terminée, il était possible d’arpenter les rangs d’Alpine nous en permettant d’analyser les différences entre l’ensemble de ces millésimes. De quoi nous replonger dans l’histoire de cette fabuleuse marque ! Un moment merveilleux qui nous permet de savourer cette passion qui reste toujours identique, quel que soit le modèle ou son année de production et surtout la fidélité des passionnés et collectionneurs de la marque et la ville Dieppe !

Liberté Egalité Roulez 2020 : nos coups de cœur

L’unique Bugatti présente lors de « Liberté Egalité Roulez 2020 »

Cette année, la 2ème édition de Liberté Egalité Roulez 2020 ne présentait que peu d’Avant-guerre ou d’Entre-deux-guerres. Pas de Delage, de Delahaye, d’Avions Voisin, de Salmson ou encore de Mathis ou bien de Rosengart. Mais c’était sans compter sur Bugatti et l’un de ses plus beaux exemplaires, nous faisant directement remonter au coeur des années 1930 ! Restaurée entièrement, cette pépite tricolore, en provenance de Molsheim, fut une redoutable chasseuse de victoires ! En effet, pendant un décennie, les Bugatti Type 35, Bugatti Type 37, Bugatti Type 39 et Bugatti Type 51 ont tout raflé en compétition aussi bien dans les courses de vitesses que celles dites de « côte » ! Par leurs résultats, elles ont fait rentrer Bugatti dans la légende ! Quel plaisir et quel régal de pouvoir en approcher une de près et de pouvoir en admirer la mécanique, la carrosserie et l’habitacle !

La Simca 1000

Parmi les constructeurs français présents à Liberté Egalité Roulez 2020, nous devions citer, bien entendu, la présence de Simca ! La Société Industrielle de Mécanique et Carrosserie Automobile était, à l’origine, une firme automobile franco-italienne, créée par Fiat en 1934 pour produire en France des véhicules sous licence. Elle produit pas moins de 27 modèles différents entre 1935 et 1985 dont la fameuse Simca 1000, commercialisée de 1961 à 1978. Il s’agit d’une petite voiture économique à la carrosserie carrée à trois volumes. C’est une « tout à l’arrière » dotée d’un moteur 4 cylindres longitudinal en porte-à-faux arrière avec une boîte de vitesse 4 rapports synchronisés issue d’une licence Porsche. Elle possède également une suspension à quatre roues indépendantes grâce à des ressorts hélicoïdaux à l’arrière et à lames transversale à l’avant. Dire que cette berline populaire a rencontré un succès commercial impressionnant serait un doux euphémisme : près de 1 949 407 d’unités écoulées en 18 ans de carrière ! Elle fut notamment exportée en Espagne, en Italie, aux Etats-Unis, au Chili ou encore en Colombie ! Bref une icône vivante que nous avons pu admirer lors de Liberté Egalité Roulez 2020 !

La Venturi 260 Atlantic

Notre dernier coup de cœur de cette 2ème édition de Liberté Egalité Roulez 2020 est la très belle Venturi 260 Atlantic ! Avec ce modèle-ci, Venturi Automobiles propose l’une de ses versions les plus sportives. Sa ligne se voit préparée façon « course » tout en conservant un confort de GT. Si la Venturi 260 Atlantique est épurée en termes d’équipements, elle a conservé le bloc-moteur V6 2.8 de 260ch de sa devancière ! Le freinage est assuré par des disques ventilés, mais sans système antiblocage. Le comportement routier passe par une direction à crémaillère, des doubles triangles superposés à l’avant, un essieu multi-bras à l’arrière, une barre stabilisatrice, des amortisseurs télescopiques, des ressorts hélicoïdaux et des pneumatiques 16 pouces. Comme vous l’avez compris : le but est d’optimiser le rapport poids/puissance tandis que la voiture en elle-même se radicalise fortement. Le résultat : 1,2 tonnes sur la balance pour une vitesse maximum de 270 km/h !

Tour de France sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry

La 2ème édition de Liberté Egalité Roulez réservait bien d’autres surprises ! Nous vous proposons pour cette dernière partie un tour d’horizon des modèles présents sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry ! Et notre premier coup de projecteur est pour la marque Citroën ! Voitures anciennes et youngtimers se sont côtoyaient le temps d’une journée avec de nombreux exemplaires emblématiques de la marque aux chevrons : Citroën 2CV, Citroën DS, Citroën Dyane, Citroën BX Sport ou Citroën XM ! Parmi les modèles les plus modernes, nous pouvons notamment noter la présence du Club « Citroën Pluriel Club de France » qui a présenté par moins de trois Citroën C3 Pluriel ! Produites exclusivement à Madrid, ce cabriolet produit de 2003 à 2010 associe trois concepts de l’automobile : la découvrable, le pick-up et le spider. Commercialisée à 109 682 exemplaires, elle est désormais présenté comme un futur collector par les nouvelles youngtimers ! Elle est équipée d’un moteur 4 cylindres allant de 68ch à 109ch. A noter que les trois Citroën C3 Pluriel présentes sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry étaient dotées d’une sellerie en cuir, une option uniquement disponible avec la boîte automatique 5 rapports.

Parmi les voitures bien particulières de cette 2ème édition de Liberté Egalité Roulez 2020, nous pouvons aussi nous attarder sur une autre cabriolet, mais qui date cette fois-ci des années 1980 ! Il s’agit de la Talbot Samba Cabriolet ! A une époque où les cabriolets sont globalement rares, principalement représentés par les célèbres Volkswagen CoccinelleSimca Océane et autres Volkswagen Golf, les premières citadines cabriolet sont un véritable pari sur l’avenir ! C’est ce qu’a fait Peugeot avec ce modèle des plus atypiques !

Signée par Pininfarina, la Talbot Samba Cabriolet repose sur le châssis allongé de la Peugeot 104 et de la Citroën LN/LNA. Elle est armée du moteur le plus performant de la gamme, celui de Peugeot 104ZS ! Il s’agit d’un 4 cylindres 1.4L développant 72ch, accouplé à une boîte mécanique 4 à 5 rapports. A partir de 1984, une version de 80ch sera installée associée avec une boîte manuelle 5 vitesses. Ainsi équipée et avec un poids de « seulement » de 850kg, la Talbot Samba Cabriolet offre des reprises plus que satisfaisantes sans être une sportive ! Elle offre, en effet, des performances plus que remarquables pour un véhicule de ce gabarit avec une vitesse de pointe de 160km/h ! Elle sera produite à près de 13 000 unités, avant d’être arrêtée en 1986 pour être finalement remplacée par la Peugeot 205 Cabriolet.  

Dans cet article, nous avons parlé de nombreuses marques, mais pas encore de la célèbre marque au losange : Renault. Nous avons eu le plaisir de rencontrer une magnifique Renault Celtaquatre et une incroyable Renault Juvaquatre, symbole de la marque dans les années 1930. Le long des allées de Liberté Egalité Roulez 2020, il était également possible d’admirer des modèles de la seconde moitié du XXème siècle : les citadines Renault 4CV et Renault 4TL, le tout-terrain Renault Colorale, la berline Renault Ondine, le fourgon Renault Estafette, les sportives Renault R8 Gordini, Renault R5 GT Turbo, Renault R21 Turbo, Renault Clio 16S… Côté moderne, nous avons retrouvé les non moins célèbres Renault Spider (1995-1999), Renault Mégane III RS (2009-2016) et Renault Wind (2010-2012).

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : L’Autodrome Italian Meeting 2020


Laisser un commentaire