Interview automobile : La Ford Torino « Starsky & Hutch », entre cinéma et grandeur à l’américaine

Elle est blanche et rouge. Elle est américaine. Elle a été la star d’une série dans les années 1970. Vous devinez de quelle voiture nous allons parler dans cet article ? ABSOLUTELY CARS est allé à la rencontre de l’icône du « Starsky et Hutch« , diffusée de 1975 à 1979 (diffusion US) : la célèbre Ford Torino. Et qui de mieux que son propriétaire, Pascal Hutch, collectionneur et passionné, pour nous présenter ce modèle de 1975, réplique du modèle de la série. Avec ce véritable mordu d’américaines vintage, partons pour une immersion totale dans la capitale entre courses poursuites et arrestations musclées. Sensations Garanties !!!

Pourquoi avoir choisi ce modèle ? Y-a-t-il une valeur sentimentale, historique ou familiale ?      

En étant déjà fan de la série « Starsky et Hutch » que je regardais quand elle passait en France de 1978 à 1984, je ne pouvais que craquer pour le véhicule de la série : la Ford Torino. Mais au départ, je ne m’attendais pas du tout à acheter cette voiture. On grandit et on se dit : « pourquoi pas moi ? » (rires). J’avais treize ans et le samedi soir, puis le dimanche, je regardais la série. Je ne sortais pas tant que je n’avais pas vu l’épisode. Je n’ai jamais raté un seul épisode même le pilote qui durait 90 minutes ! Ce véhicule a, bien sûr, une valeur historique, car les personnes de ma génération ont été bercées par cette série. Personnellement, on peut dire que cette voiture est mon bébé et véhicule préféré.

Comment décrivez-vous cette Ford Torino en 3 mots ? Quels sont ses qualités et ses défauts ?

Très bonne question (réflexion) ! Je dirais passion, grandeur et, le troisième, design. Ce que j’apprécie particulièrement est la motorisation GM (Général Motors) V8 type « Muscle Car » qui ronronne et qui est agréable au niveau de l’agrément de conduite. Après cela flotte un peu comme toutes les vielles américaines, mais c’est un tout. On la prend avec ses qualités et défauts. Au quotidien, je ne l’utiliserais pas, car elle est consommatrice d’essence (25 litres /100km, ndlr), ne passe pas inaperçue et pour se garer, je n’en parle même pas ! Avec ses 5,30m de long et 2,15m de large, il faut pouvoir trouver une place suffisamment grande. Le poids aussi est très important, car la balance affiche près de deux tonnes !

Peut-on vous considérer comme un passionné automobile ?

Complètement. Je regarde toujours des émissions vintage, mais j’apprécie quand même les modèles plus modernes. Avec les anciennes, on peut bricoler avec une (relative) facilité, car on beaucoup de place au niveau du moteur.

Avez-vous d’autres véhicules dans votre garage ? Si oui lesquels ? Les sortez-vous régulièrement ?

J’ai une Chevrolet Corvette C4 que je suis en train de faire, en voiture de série (1984 – 1987) et d’un film sorti en 2010. Je n’en dirais pas plus pour conserver les surprises. Bien évidemment, je les prends et les loue pour différents tournages, baptêmes, mariages, shootings. Parmi les demandes les plus marquantes, je parlerai du tournage dans la série Cherif sur France 2 ou encore l’émission « Norbert Commis d’Office » sur M6. En dehors de ces locations, je les sors le week-end et lors d’événements comme la « Traversée de Paris » ou lors des rassemblements d’américaines. La Traversée de Paris, qui a lieu deux fois par an, est, par exemple, un événement rassemblant près de 600 voitures. Il y a aussi Rétromobile, en février, le Salon Automédon, au mois d’octobre…. Côté « bagnoles » américaines, il y a Saint Denis de l’Hotel (Val de Loire) ou Chelles (Seine et Marne) où sont présents plus de 1300 véhicules.

Quel est l’engouement des visiteurs, passagers ou passionnés pour cette Ford Torino ? Est-il plus tourné vers la marque, le modèle ou les deux ?

Si cette Ford Torino serait d’une autre couleur – bleue, blanche ou autre -, elle passerait inaperçue, mais celle-ci avec la bande « zebra » blanche, il faut oublier. D’autres modèles, comme la Dodge Charger de « Sherif, fais-moi peur«  ou le camion de « l’Agence Tout Risque », sont des véhicules mythiques que les personnes connaissent. Même des jeunes qui, eux, ont plus connus les films des années 2000, détournent le regard à son passage, sans compter les photos et questions qu’ils me posent. Certaines personnes ont déjà déclarées venir uniquement pour la voiture et d’autres ont commencé à pleurer dans mes bras.

Quels conseils donnez-vous aux personnes voulant acquérir une Ford Torino ?

En général, que l’on parle de Ford Mustang, de Ford Torino ou autres, il faut toujours regarder la corrosion, car le traitement anti-corrosion était inexistant dans les années 1960. Pensez donc à regarder le dessous du châssis, l’intérieur et sous les tapis. Le climat est totalement différent en Californie ou au Texas. Ce sont des véhicules qui vieillissent mal. Côté mécanique, les pièces sont facilement trouvables, en neuf ou d’occasion, surtout avec le nombre de casses aux Etats-Unis qui s’étendent sur des dizaines d’hectares. Certaines parties n’ont que de la rouille de surface. On peut même trouver des blocs moteurs. Après, bien sûr, il faut les importer.

Quelle est la valeur d’un modèle en bon état comme celui-là actuellement ?

Tout dépend le budget que l’on souhaite y mettre. On peut trouver des modèles (autres que ceux de la série) à 4000€ ou 5000€, mais il ne faut pas s’étonner de remettre à neuf la majorité de la carrosserie, du moteur et de l’habitacle. Pour un état collection, il faudra débourser plus de 20 000€. En ce qui concerne la version Ford Torino « Starsky et Hutch », il faut compter pas moins de 15 000€.

Avez-vous encore des véhicules que vous rêvez d’avoir dans votre collection ?

Oh que oui, j’en ai qui me font rêver ! Déjà, il y a la Pontiac Trans-Am de Burt REYNOLDS et Sally FIELD du film « Cours après moi, Shérif » (1977). On passe sur une autre catégorie avec un moteur de 6.6 mais à un prix exorbitant. Dans le même registre, on trouve la Dodge Charger et la Bullit (avec Steve McQueen).

dsc00443
La signature d' »Huggy les bons tuyaux », alias Antonio Fargas

Vous souhaitez louer ce modèle exceptionnel de Gran Torino ? C’est possible avec chauffeur ! Si vous désirez profiter de moments uniques à bord de cette voiture tout droit sortie de vos séries d’enfance ou préférées, faites appel à Pascal qui se fera un plaisir de vous proposer un package adapté à votre demande !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article sur d’autres icônes de cinéma à lire ici : Place au cinéma avec « Movie Car Central »


Laisser un commentaire