Le Trophée Paris-Pékin, le rallye-raid en voitures anciennes

Le Trophée Paris-Pékin, c’est traverser la moitié du monde dans une voiture ancienne, découvrir de paysages magnifiques et des cultures exceptionnelles, vivre une véritable aventure, humaine et personnelle. Rencontrée lors de RETROMOBILE 2019, l’idée nous a tout de suite séduit. Il faut dire que se lancer sur les traces de la Croisière Jaune de Citroën est source de rêves ! Ainsi, ABSOLUTELY CARS revient l’instant d’un article sur ce magnifique rallye-raid en voitures anciennes. Prêt à partir pour l’aventure ?

Le Trophée Paris-Pékin : une aventure pour tous les amateurs d’automobile

L’Atypik Travel Organisation, leader en organisation de rallye-raids

Fort de près de 50 raids organisés par leurs soins, Atypik Travel Organisation, en association avec Sojasun, organisera du 07 juillet au 11 août 2019, la troisième édition du Trophée Paris-Pékin. Ce rallye-raid part sur les traces du Paris-Pékin de 1907, reprenant l’esprit de la Croisière Jaune de 1931 ou encore de la Route de la Soie. Un véritable rêve pour beaucoup ! En effet, tous amateurs d’automobiles ou passionnés de voyage, des plus jeunes aux plus anciens, ont déjà entendu parler des fameuses traversées ! Et le mythe autour de ces traversées reste toujours entier !

Avis aux amateurs de rallye et de voyage : Atypik Travel Organisation (anciennement « Le Raid des Baroudeurs »), basé à Sillé-le-Guillaume, spécialiste dans la réalisation de rallyes automobiles, a réuni plus de 3000 participants à l’occasion de près 50 rallyes-raids, attirés par des itinéraires historiques. Ces trois circuits phares sont la « Route de la Soie », la « Panaméricaine » et la « Route des Épices »…

Le Trophée Paris-Pékin, sur les traces de la Croisière Jaune

Une genèse emplie de succès pour le Trophée Paris-Pékin

Alors que la troisième édition du Trophée Paris-Pékin se tiendra cette année, il était inévitable de revenir sur la genèse de ce projet. 2015 a vu naître la première édition du Trophée Paris-Pékin. Son succès est incroyable, notamment dans les médias et autres réseaux sociaux où le parcours fait un véritable buzz ! Même M6 Turbo en a parlé ! Des articles ont été également publiés dans la presse écrite. Les plus grands journaux régionaux, les magazines féminins et automobiles ont relayé cette édition, mais aussi la suivante. Parmi ceux-ci, nous trouvons Le Dauphiné Libéré, Nice matin, Femme actuelle, Auto Hebdo, Rétro Course, Gazoline, Rétro Passion, La Vie de l’Auto.

La deuxième édition, qui s’est tenue en 2017, a bénéficié de l’aura de son aînée avec près 31 équipages inscrits. L’édition 2017 fut aussi très médiatisée, notamment à l’étranger, en particulier en Chine et en Russie qui ont suivi les aventures de certains concurrents. Le Trophée Paris-Pékin 2019 sera surement de la même trempe, des rumeurs disant que cette expérience 2019 serait sur le point de se réitérer ! En tout cas, ce rallye 2019 s’est révélé rapidement complet ! A l’instar des deux précédentes éditions, les quatre partenaires majeurs de cet événement sont : Sojasun, Parc du Futuroscope, Yeso et Damy Carrosserie.

logotropheepp 1
Crédit Photo : Trophée Paris-Pékin / Facebook

Les modalités du Trophée Paris-Pékin

Mêlant découverte, compétition et endurance, l’édition 2019 du Trophée Paris-Pékin fait revivre le rallye homonyme de 1907. Ce format fait du Trophée Paris-Pékin l’une des plus grandes épreuves du monde ! Une formule qui a séduit puristes et baroudeurs ! Ainsi l’édition 2017 a rencontré un succès indescriptible dès que les inscriptions ont été disponibles. Une fois inscrits et la voiture validée, chaque participant s’est acquitté d’un chèque de près de 7800€, incluant :

  • 2 équipiers
  • le vol retour de Pékin à Paris
  • l’assistance logistique-mécanique et médicale
  • l’obtention du permis de circulation en Chine
  • l’assurance rapatriement des véhicules hors zone « carte verte »
  • les hôtels et excursions en Chine
  • les frais d’enregistrement tout au long du trajet
  • l’assistance pour l’obtention des visas
  • la remise du kit de voyage (carnet de route, T-shirts, autocollants,…)

Pour ceux qui veulent du « all inclusive », une option demi-pension, hébergement et excursions en sus est possible, comprenant 25 nuits en hôtels 3*/4* et 4 nuits en yourtes ! Voilà de quoi vivre son voyage à fond sans se préoccuper des aspects « catering » ! Une aventure qui s’est révélée incroyable pour les 31 équipages qui se sont élancés de Paris en juillet 2017 !

Vidéo du Trophée Paris-Pékin 2017 – Crédit Vidéo : ATO

Zoom sur l’horizon avec l’édition 2019 du Trophée Paris-Pékin

Le Trophée Paris Pékin 2019 : des Invalides à la Citée Interdite en 36 jours

Cette édition 2019 du Trophée Paris-Pékin, dont le départ sera donné à Paris, le 07 juillet, traversera de nombreux pays : la France (Paris – Strasbourg), l’Allemagne, la République Tchèque (Prague), la Pologne (Cracovie), la Lituanie (Vilnius), la Russie (Moscou, le Lac Baikal, Ekaterinbourg, Novossibirk, Irkoutsk), la Mongolie (Ulan Bator) et enfin la Chine (Pékin). Les participants partiront pour 36 jours et feront près de 12 000km. Le dépaysement est total, en passant par des villages, des plaines, des lacs et des montagnes aussi mythiques que majestueux. L’aventure prendra fin le 11 Août 2019 devant la Citée Interdite !

Quelques conseils pour bien commencer son Paris-Pékin

Entre anticipation et maîtrise : le choix du parcours et inscriptions

Pour chaque édition, le tracé de ce rallye raid est soigneusement étudié et est réalisé par une équipe d’Atypik Travel Organisation. En effet, celle-ci réalise une reconnaissance du futur parcours dès que l’édition précédente est terminée. La difficulté de la route dictera la suite de l’événement. En effet, selon l’expérience des conducteurs et la typologie de voitures, l’organisateur du Trophée Paris-Pékin aiguillera chaque participant sur tel ou tel format. De ce fait, selon les envies de tout un chacun et ses capacités, il vous accompagne dans votre choix pour vous proposer le raid le plus approprié. Limité à une trentaine d’équipages par rallye challenge, les inscriptions se font de novembre à mars chaque année. Il est bon de noter que le nombre de personnes intéressées ne cesse de croître, à tel point que l’organisation refuse même des équipages !

ato tpp2019 carte
Programme du Trophée Paris-Pékin 2019
Crédit photo : Trophée Paris-Pékin

Le Trophée Paris-Pékin : classement et pointage

Comme tout rallye, un classement est réalisé à chaque étape. Il donnera lieu à des récompenses à la fin du rallye raid et même à des coupes ! Pour ceux qui ne souhaitent que réaliser un rêve, les participants ont la possibilité de ne pas figurer au classement. Néanmoins, le pointage reste obligatoire pour des questions de sécurité, d’assistance mécanique et médicale. Pour ceux et celles qui visent une bonne place ou une victoire, un barème de 1000 points est attribué, auquel s’ajoute des points bonus. Des pénalités sont également appliquées en cas de non-respect du règlement, de problèmes de douanes, de conduite dangereuse ou d’une intervention de l’assistance trop récurrente.

Enfin, l’assistance mécanique (compris dans l’inscription) permet aux concurrents en panne d’être assistés rapidement avec des lots de pièces définies dans le règlement en fonction du modèle. Par exemple, l’ATO dispose du stock complet pour la Citroën 2CV, que ce soit moteur et boite de vitesse. Une liste de pièces indispensables est transmise aux participants avant le départ pour palier à tout problème !

Le départ du Trophée Paris-Pékin : un rendez-vous incontournable dans les rues de Paris

Les trente équipages débutent leur périple à Paris, avec un arrêt obligatoire Place Vauban, face au Dôme de l’Hôtel des Invalides. Les participants paradent avec leurs véhicules sponsorisés et colorés pour la plus grande joie des passants. Parmi les marques recommandées par l’organisation, il y a Citroën, Renault, Peugeot et Mercedes. Fiables et de constitution solide, ces marques permettent de parcourir de longues distances et ne nécessitent qu’un entretien peu coûteux. Lors de la deuxième édition du Trophée Paris-Pékin, en 2017, ABSOLUTELY CARS était présent au départ et vous a sélectionné quelques modèles qui ont participé à la renommée de ce rallye. Petit tour d’horizon !

Nous retrouvons bien évidemment des modèles phares ayant fait leurs preuves comme les Citroën 2CV et DS, mais aussi des Peugeot 203 et Peugeot 504. Ces modèles enchaînent particulièrement bien les kilomètres avec un confort et une agilité exemplaire sur l’ensemble des terrains. Cependant, on peut y croiser des véhicules plus atypiques à l’image de cette Jaguar MK2 et de cette Volvo P544.

Pour l’anecdote, une Jaguar MK2 a déjà fait un podium lors de la première édition, terminant troisième ! En effet, la Jaguar MK2 est très prisée en compétition, notamment avec ses quatre victoires sur le Tour Auto Optic 2000. Faisant partie des berlines les plus rapides du monde, à son époque, il s’agissait d’une véritable berline sportive. Le luxe était aussi de la partie, car le félin sait parfaitement marier luxe et sport : cuir, ronce de noyer, tablettes de courtoisie, sièges avant inclinable,… Très rapidement, elle s’est forgée un palmarès plus qu’intéressant sur les circuits et lors de rallyes prestigieux dans la catégorie « tourisme ».

Quant à la Volvo P544, ce modèle représente un changement de stratégie de la part de Volvo à la fin des années 1950. Il s’agit d’une évolution de la Volvo PV444, conçue en 1940, mais officiellement lancée en 1947. Déclinée en plusieurs versions, elle aurait dû être remplacée par la Volvo « Amazon », mais pour des raisons de droits, sa commercialisation n’a pas eu lieu. Elle fut donc améliorée pour aboutir à la Volvo PV544.

Parmi les voitures qui nous ont marqué, nous pouvons citer la Volskwagen Kübelwagen 181, spécialement modifiée pour le Trophée Paris-Pékin : pare-chocs et bas de caisse renforcés, pneus tout terrain et intérieur adapté à la compétition. Il s’agit du seul représentant VW sur l’édition 2017. A l’origine, conçue pour des raisons militaires avant la Deuxième Guerre Mondiale, la Kübelwagen dispose d’un châssis KDF Wagen (la future Coccinelle) ouvert. Ses capacités tout terrain ne sont plus à démontrer grâce à ses « réducteurs » optimisant la garde au sol et le couple et à son différentiel développant ses capacités de baroudeur. Avec une conception simple, agile, robuste et fiable, ce n’est qu’en 1968 que la version civile Type 181 fut lancée. En comparaison avec son prédécesseur, il ne conserve que les essieux surélevés optimisant sa garde au sol, la capote en toile et les deux roues motrices. La promotion à l’étranger de ce véhicule a vu l’apparition de plusieurs surnoms : « la chose » aux États-Unis, « Safari » au Mexique et « Trekker » en Grande-Bretagne.

Enfin, deux véhicules mythiques nous ont fait l’honneur de leur présence : le Mitsubishi Pajero « Rothmans » et la Porsche 911 SCRS Rally « Rothmans ». Ces deux monstres sacrés du sport automobile ont triomphé dans le Rally Raid pour l’un et dans le WRC Groupe C pour l’autre. Un pan de l’histoire automobile est réuni devant nos yeux.

Une arrivée en fanfare à Pékin pour conclure ce rallye-raid en voitures anciennes

Parcourir 12 000 km en 36 jours nécessitent une concentration de tous les instants. La vue de l’arrivée et de la Cité Interdite est un moment unique et mémorable pour l’ensemble des participants. Ainsi, certains participants bouclent le voyage d’une vie, leurs noces ou encore leurs anniversaires d’une manière magistrale ! Avec pleins de souvenirs en tête, un reportage-photos unique et un film de cinq minutes qu’ils ont réalisé eux-mêmes !

Et pour certains, l’aventure peut se prolonger plus longtemps. En effet, à la demande des participants et sous réserve de disponibilités, certains véhicules peuvent être exposés lors de manifestations et salons comme Epoqu’Auto à Lyon ou Rétromobile à Paris !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS 
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS & Photos officielles « Trophée Paris-Pékin »

Cet article vous a plu ? Retrouvez un article sur un autre rallye tout aussi célèbre à lire ici : Le Tour Auto 2019 Optic 2000


Une réflexion sur “Le Trophée Paris-Pékin, le rallye-raid en voitures anciennes

Laisser un commentaire