Nous y étions : La Vente de Printemps 2021 d’Aguttes

La Maison d’enchères Aguttes a donné rendez-vous aux collectionneurs, ce dimanche 21 mars 2021 pour sa Vente de Printemps 2021 d’Aguttes ! Avec ces 57 lots proposés, il y en avait pour tous les goûts, regroupant sous le même toit ancêtres français, voitures anglaises des années 1950, sportives allemandes des années 1970 ou encore youngtimers italiennes. Au total, 39 lots ont trouvé preneurs, soit 68% des véhicules, un chiffre qui est dans la moyenne actuelle ! Si les enchères se sont faites via la plate-forme en ligne Drouot, il était possible de pouvoir les admirer à l’Espace Charenton, dans le 12ème arrondissement de Paris, que ce soit lors des visites ouvertes que sur rendez-vous en semaine. ABSOLUTELY CARS vous propose de découvrir le catalogue de la Vente de Printemps 2021 d’Aguttes avec en tête la magnifique Peugeot 205 T16, anciennement conduite par Jean Todt et Top price de cette vente !

Le Top Podium de cette Vente de Printemps 2021 d’Aguttes

La Peugeot 205 T16 de 1985 ayant appartenu à Jean Todt

Les Peugeot 205 GTi étaient les belles dames du catalogue de la Vente de Printemps 2021 d’Aguttes. Et la plus célèbre n’est d’autre que la Peugeot 205 T16, lot n°52, estimée entre 300 000€ et 400 000€. Initialement destinée aux rallyes du Groupe B, synonyme de victoires en compétition, ce modèle sera également proposé au grand public pour l’homologation de sa version compétition. Assemblées chez Talbot Sport à Boulogne, elles étaient équipées d’un moteur XU 4 cylindres Turbo de 1.8L, développant 200 ch. Au total, elle sera produite à 219 exemplaires dont 4 ayant une carrosserie blanche ! Il faut savoir que cette Peugeot Talbot Sport 205 Turbo 16 de 1985 est la « série 33/200 » pour l’homologation. Elle est dotée d’une carrosserie Heuliez et du fameux bloc 4 cylindres 1.8 de 200/230ch associé à une transmission 4 roues motrices. Elle aurait appartenue à Jean Todt, ex-directeur de Peugeot Talbot Sport. Une pareille merveille a bien évidemment attiré toutes les convoitises et s’est envolée pour 419 260 €. 

La Ferrari 512 BB de 1980

La Ferrari 512 BB est l’une des merveilles qui ont constitué l’histoire du Cheval Cabré. Merveilleuse, car le mythe est là : un moteur 12-cylindres à plat «boxer» de 4 943 cm3 développant 360 ch, une carrosserie signée Pininfarina, un aérodynamisme parfait et un rêve de tous les instants ! Seulement 929 Ferrari 512 BB sortiront des usines de Maranello. L’exemplaire du catalogue de la Vente de Printemps 2021 d’Aguttes possède un volant Nardi, des sièges Daytona beige, sa peinture Nero d’origine et sa radio Pionner. Estimée entre 170 000€ et 200 000€, elle fut adjugée à 180 020€.

La Rolls-Royce Camargue de 1976 ayant appartenue au dernier Shah d’Iran

La Maison Aguttes a présenté, pour sa Vente de Printemps 2021 d’Aguttes, une voiture pas comme les autres. Il est vrai qu’il s’agit de l’unique Rolls-Royce de cette édition, mais sa particularité réside dans le fait que cette Rolls-Royce Camargue fut commandée neuve par Sa Majesté Impériale Mohammad Reza Pahlavi, dernier Shah d’Iran. Elle faisait partie des 3000 voitures qui composaient sa collection, vendues à la suite de la Révolution iranienne de 1979. Toutefois, il est important de préciser que ce modèle estimé entre 55 000€ et 75 000€ n’a jamais été exporté en Iran et est resté en Suisse, avant d’être acheté par un collectionneur français. Tout comme les autres 531 exemplaires commercialisés par Rolls-Royce, ce modèle est équipé d’un V8 de 6 750 cm3. La Rolls-Royce Camargue du Shah d’Iran est dotée d’une carrosserie couleur « Crown Gold » signée Pininfarina et d’un habitacle « Nualla Stone » avec une moquette beige. Elle a été adjugée pour 108 920€.

Les autres voitures du catalogue de la Vente de Printemps 2021 d’Aguttes

Un beau plateau de voitures d’avant-guerre

La Vente de Printemps 2021 d’Aguttes proposait plusieurs véhicules d’avant-guerre des plus intéressants, monuments de l’histoire de l’automobile et des premiers pionniers de l’industrie automobile :

  • une Demeester Torpedo Voiturette 8CV de 1905 – production Courbevoie – surnom « type Sultan » – optiques « Besnard » – habitacle d’origine – estimation 20 000/30 000€ – vendue 106 560€
  • une Ariès Type 23 Spider 14/18ch de 1907 – traduction du nom « bélier » – production à Asnières/Villeneuve-la-Garenne – transposée dans le Cher – doc technique et notice d’entretien originales – estimation 35 000/55 000€ – vendue 29 860€
  • une Zedel Torpédo Type P 15CV de 1923 – marque suisse puis française- carrosserie Barry – estimation 10 000/15 000€ – vendue 18 060€
  • une UNIC Torpedo Type L2 de 1924 – production à Puteaux – participation au rallye de Belfort – estimation 35 000/45 000€
  • une Derby Sport 9CV de 1926 – production à Courbevoie – certificats musée de Caramulo + Clube Portugues antigos- habitable biplaces – bloc moteur Chapuis Dornier – révision complète – Belgique – estimation 45 000/65 000€ – vendue 52 280€

Les voitures allemandes de la Vente de Printemps Aguttes 2021

Parmi les constructeurs outre-Rhin présents au catalogue de la Vente de Printemps 2021 d’Aguttes, nous retrouvons :

  • un Tracteur Porsche Diesel Standard type 128 de 1959 – production par Porsche Diesel Motorenbau – coloris rouge – benne en bois complémentaire – Belgique – estimation 15 000/25 000€
  • une Mercedes 280SL Pagode de 1969 – USA et importée en France – Design Paul Bracq – capote et hard top – coloris rouge foncé – sellerie marron claire – estimation 80 000/100 000€ – 101 882€
  • une Porsche 911 Carrera 3.0 RS de 1975 – carrosserie bodybuildée – équipement de sécurité FIA – préparation par Duquenne – freins de la 917 – estimation 170 000/200 000€
  • une Opel Kadett C GT/E Groupe 4 « Conrero » de 1976 – réplique de celle conduite par Jean Louis Clarr – coloris avec décoration BP – bloc préparé par Duquenne – culasse Conrero Crossflow – participation au Rallye des 1000 pistes/VHC – estimation 50 000/70 000€
  • une Mercedes-Benz 560SEL W126 de 1989 – design Bruno Sacco – coloris « Astral Silver – sellerie velours bleu- full option – Japon puis importé en Europe – estimation 9000/15 000€ – vendue 16 922€
  • une Mercedes E60 « W124 » AMG de 1994 – Construite par Mercedes et assemblée par Porsche – exemplaire AMG Japan – kit esthétique spécifique – toit ouvrant – coloris bleu/noir – sellerie cuir et électrique – boiserie sur le tableau de bord – bloc V8 6.0 de 381ch – estimation 90 000/120 000€

La marque BMW était à l’honneur de cette Vente de Printemps Aguttes 2021 avec de beaux modèles au catalogue :

  • une BMW 503 coupé 3.2 de 1958 – restaurée chez Lecoq – design Albrecht Von Goertz – coloris noir – sièges cuir rouge – bloc V8 en aluminium – estimation 150 000/200 000€
  • une BMW Isetta de 1961 – Microcar – coloris bi-ton rouge corail/ivoire – toit rétractable souple – portière vers l’avant associé à la direction – sellerie bicolore tissu/cuir – bloc moteur de moto – estimation 35 000/45 000€ – vendue 42 840€
  • une BMW M635 CSI de 1984 – design Paul Bracq – préparé Motorsport – sellerie cuir noir – Italie – estimation 45 000/55 000€ – vendue 49 920€
  • une BMW 745I « E23 » de 1981 – sellerie velours bleu – Belgique – estimation 10 000/15 000€ – vendue 13 930€
  • une BMW M535 « E28 » de 1986 – Préparée par Motorsport – kit M-Tech – aileron arrière – coloris Alpinweiss – habitacle « Shadowline » – sièges velours gris – autoradio Blaupunkt – estimation 20 000/25 000€ – vendue 26 910€
  • une BMW Z1 de 1990 – Roadster haut de gamme – portes coulissantes – coloris rouge « top rot » – sellerie bicolore cuir – estimation 40 000/60 000€ – vendue 44 020€
  • une BMW 850ci de 1994 – design Klaus Kapitza – coloris Orientblau Metallic – jantes Alpina – Belgique puis importé en France – estimation 14 000/18 000€ – vendue 17 222€

Les belles voitures anglaises du catalogue de la vente de Printemps 2021 d’Aguttes

Si les automobiles allemandes étaient nombreuses, il en était de même pour nos chères voitures britanniques et de leurs constructeurs iconiques. En effet, la Vente de Printemps Aguttes 2021 offrait son lot de beaux véhicules britanniques :

  • une Jaguar XK120 de 1954 – préparée par Guy Broad – coloris Almond Green -bloc moteur de 160ch à double arbres à cames et triple carburateurs SU – estimation 65 000/85 000€ – vendue 95 940€
  • une Jaguar XK 150 de 1959 – origine américaine puis belge – certificat Jaguar Heritage – coloris crèmes- sièges cuir rouge – allumage électronique – estimation 65 00/85 000€
  • une Ford Cortina Lotus de 1963 – production à Dagenham – coloris Ermine White – stickers verts « Sherwood » siglés Lotus – équipements de sécurité FIA – Rallye de Monte Carlo historique – estimation 45 000/65 000€
  • une Austin Healey 3000 MK3 de 1966 – surnom « Big Healey » – USA puis importée en Europe – coloris bi-ton vert – capote alpaga – sellerie cuir noir – estimation 55 000/75 000€ – vendue 59 360€
  • une Morris Cooper S MKI 1275 de 1966 – Préparation Stage 3 – technique et mécanique renforcée – équipements de sécurité FIA –
  • une MGB de 1979 – suite de la MGA – USA et importée en France – capote souple – coloris bi-ton vert/beige – intérieur cuir noir – estimation 15 000/20 000€ – vendue 20 420€
  • une MGB Black Edition de 1980 – USA et importée en France – Coloris noir – stickers latérales – estimation 10 000/15 000€  – vendue 13 382€

Les Françaises à l’honneur lors de la Vente de Printemps Aguttes 2021

Parmi nos chères « frenchies« , nous avons eu le plaisir de retrouver au catalogue de la Vente de Printemps 2021 d’Aguttes :

  • une Citroën Traction 11 Normale de 1950 – dessin Flaminio Bertoni – source d’innovations techniques – Belgique – estimation entre 10 000/15 000€ – vendue 11 140€
  • une Citroën DS23 Pallas de 1973 – source d’innovations techniques – coloris Beige Tholonet – estimation entre 25 000/35 0000€
  • une Citroën CX 2000 Pallas de 1978 – design Robert Opron – coloris Beige Opale – sellerie tissu beige – bloc en position transversale avant – estimation entre 12 000/18 000€
  • une Citroën 2CV de 1961 – imaginée par Pierre Jules Boulanger – design Flaminio Bertoni et André Lefebvre – coloris vert embrun – sellerie Skaï rouge – estimation entre 8000/12 000€ – vendue 10 432€Peugeot 203 cabriolet de 1953 – capote récente – design d’inspiration américaine – carrosserie repeinte – intérieur cuir rouge – estimation entre 40 000/50 000€ – vendue 54 404€
  • une Peugeot 203 Cabriolet de 1953
  • une Peugeot 205 GTI de 1987 – phase 1 – « Le lion sort les griffes » – construction à Sochaux- modèle exportée en Espagne – sellerie tissu – estimation entre 30 000/40 000€ – vendue 34 580€
  • une Peugeot 405 MI16 de 1991 – phase 1 – concession Peugeot Ortelli – sellerie chauffante en cuir – climatisation – bloc avec injection Bosch et turbo – estimation entre 14 000/18 000€ – vendue 21 642€
  • une Peugeot 205 Gentry Mayfair de 1992 – modèle hollandais – toit ouvrant – finition cuir (tableau de bord, volant, sellerie, ceintures, pommeau de vitesse)- estimation entre 18 000/22 000€
  • une Peugeot 309 GTI16 Dimma Design de 1993 – coloris gris métallisé – kit extérieur spécifique – sellerie semi-cuir bleu – bloc avec compresseur – vainqueur d’une étape de la RAC – estimation entre 28 000/40 000€ – vendue 39 342€
  • une Peugeot 306 cabriolet de 2002 – design Pininfarina – capote noire – coloris Gris Iceland – intérieur tissu – estimation entre 9000/12 000€ – vendue 12 160€
  • une DB (Deutsch Bonet) HB R5 de 1958 qui s’est illustrée lors de compétitions historiques (Tour Auto 2007 et 2009/ Le Mans Classic 2006 et 2014/Monte Carlo Historique 2017 et 2019) – estimée 55 000/75 000€
  • une Renault Alpine A310 1600 VE de 1973 conçue par Jean Rédélé – restaurée partiellement – estimation 20 000/30 000€)
  • une Matra Jet V de 1967 d’origine – estimée 35 000/55 000€ – vendue 47 560€

Un air de « Dolce Vita » chez Aguttes avec les Italiennes

La Vente de Printemps 2021 d’Aguttes a mis également à l’honneur la botte transalpine avec un plateau riche regroupant sous le même drapeau citadines et sportives :

  • une Fiat 1100 ES Coupé Pininfarina de 1950 – Maroc – estimation 120 000/180 000€
  • une Fiat 500 Giardiniera de 1973 – version « utilitaire » – coloris noir – capote souple – estimation 8000/12 000€ – vendue 15934€
  • une Autobianchi A112 Abarth de 1979 – cousifiée FFSA (Rallye Epernay/Monte Carlo 2019) – estimation 12 000/18 0000€ – vendue 19 830€
  • une Ferrari 308 GTB Vetrovesina de 1976 – Design Pininfarina – version « allégée » – importé par Charles Pozzi – 260km/h de vitesse max – estimation 120 000/150 000€
  • une Ferrari 400 automatique de 1978 – GT 2+2 – coloris marrone Metallizzato – Belgique – estimation 60 000/80 000€ – vendue 67 662€
  • une Ferrari Mondial 3.0 Quattrovalvole de 1983 – coloris rosso corsa – sièges cuir noirs – Belgique – estimation 25 000/35 000€
  • une Ferrari 412GT de 1986 – GT 2+2 – « Charles Pozzi » – volant Momo – estimation 50 000/60 000€
  • une Ferrari Mondial cabriolet 3.2 de 1987 – sièges cuir Connolly – estimation 35 000/45 000€ – vendue 39 300€
  • une Ferrari Testarossa de 1988 – sièges cuir Connolly – performances de supercars (0-100 en 5.3 secondes et vitesse max de 290 km/h max) – estimation 80 000/120 000€ – vendue 89 012€
  • une Ferrari F355 Challenge de 1995 – propre à la course (Global Endurance Challenge + championnat Ferrari Challenge 1995 à 1998 – kit carrosserie spécifique + sécurité FIA + pneumatiques Slicks Pirelli P-Zero – 100 000/150 000€ – vendue 102 140€
  • une Alfa Romeo 2600 Spider Touring Superleggera de 1964 – origine Belge et certifiée par le Museo Storico Alfa Romeo – estimée entre 80 000 et 120 000€ – vendue pour 93 580€
  • une Lancia Fulvia 1600HF « Lusso de 1971 – exposée au Geneva Classics 2007 – estimée 35 000/55 000€
  • une Lancia Delta HF Integrale Evo White Pearl de 1994 – 365 unités – estimée entre 85 000 et 105 000€ – vendue pour 88 860€.

Les autres marques présentes à cette Vente de Printemps 2021 d’Aguttes

La Vente du Printemps Aguttes 2021 offrait l’opportunité également d’acquérir :

  • une Saab 9-3 SE cabriolet « Leica » de 2001 – série limitée à 125 unités exclusivement commercialisée en France – capote souple se raabt hydro-électriquement – habitacle avec volant sport, sellerie cuir bi-ton et appareil Leica – 4 cylindres Turbo de 150ch, accouplé à une boite manuelle 5 rapports – estimée entre 9000 et 12 000€ – vendue pour 16 533€.
  • une Honda Z600 de 1972 – rarement sur nos routes – équipements très complets et ergonomiques – mécanique « de moto » avec un bloc refroidi par eau 0.6 (598cm3) de 36 à 45ch, accouplé à une boite manuelle 4 rapports – 120km/h en vitesse de pointe – estimée entre 5000 et 7000€ – vendue pour 13 930€.
  • une Nissan GT-R Black Edition de 2013 offert par Auto-Moto et TF1 (avec Jean-Pierre Gagick) – supercar 4 places bien connue des amateurs et sportis en quête de sensations de vitesse – esthétique boybuildée (coloris gris squale) – intérieur aux sièges bi-to – V6 3.8 Biturbo de 550ch – des performances ahurissantes (0-100 en 3.3 secondes + 315km/h en vitesse max + record du Nürburgring) – estimation comprise entre 60 000 et 70 000€ – vendue pour 65 560€.
Pour en savoir plus sur cette Vente de Printemps 2021 organisée par Aguttes, retrouvez le catalogue et tous les résultats ici.

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS & Daniel B.

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : La Vente La Parisienne 2021 par Artcurial (1/2)


Laisser un commentaire