Focus sur : La Manta Montage « Coyote X », le kit-car d’Hardcastle & McCormick

Certaines séries TV sont indéniablement liées aux véhicules qui la composent à l’image de Hardcastle & McCormick, connu en France sous le nom de « Le Juge et le Pilote« . En effet, le kit-car Manta Montage y tient une place particulière, conduite par Mark McCormink, joué par Daniel Hugh Kelly. Présentée comme un prototype de voiture de sport appelé Coyote X, elle dénote par son côté atypique dans les courses poursuites. Tout comme la star qu’elle incarne, l’histoire de cette sportive imaginée par les frères LoVette est, par bien des égards, des plus surprenantes. ABSOLUTELY CARS vous propose de vous plonger au cœur de l’action au volant de cette réinterprétation de l’incroyable McLaren M6 !

La Manta Montage, un kit-car à l’allure de voiture de course

Le début de notre aventure commence avec les frères Brad et Tim LoVette, passionnés d’automobiles et de courses. En 1966, ils découvrent la McLaren M6, première GT produite par Bruce McLaren. Elle marqua tellement les deux Américains qu’ils souhaitèrent créer leur propre prototype. En 1973, ils fondèrent Manta Cars, à Costa Mesa, en Californie. Si leur design s’inspire librement de la belle sportive britannique, les Manta sont construites d’une toute autre manière. En effet, il s’agit de voitures en kit à monter soi-même ou par l’entreprise des deux frères ! A l’instar de la McLaren M6 et de sa version de route, la McLaren M6GT, deux versions seront proposées : la Manta Montage, spécialement construite pour la route et la Manta Mirage, imaginée pour les circuits.

Si toutes les deux sont d’une dimension similaire (4,06 de long et 1,90m de large pour 2,43m d’empattement), la Manta Montage et la Manta Mirage sont très différentes ! La première repose sur le châssis d’une Volkswagen Coccinelle associé à une carrosserie en fibre de verre. Elle accueille naturellement les flat Porsche, en position arrière. La deuxième a la particularité de posséder son propre châssis tubulaire en acier assemblé par Manta Cars. Il est suffisamment grand pour pouvoir accueillir un V8 en position centrale associé à une boîte-pont 4 rapports, le tout caché à l’arrière sous un capot s’ouvrant électroniquement. La plupart des Matra Mirage étaient équipés de moteurs V8 Chevrolet 5L ou 6L. D’autres furent armées de V8 Chevrolet 7,44L ou encore de V8 Ford 7,5 L. Elle était également dotée de suspensions indépendantes et d’un système de freinage issu des courses. Au bout de son long capot, se trouvent des phares électriques escamotables tandis que sur le pare-brise, il y a un seul et unique essuie-glace. Sa carrosserie en fibre de verre – entièrement faite main – possède une coquetterie : des portes en élytres qui basculent vers l’avant afin permettre à tout un chacun d’y rentrer. Doté de deux places, l’habitacle typé course est très surprenant pour un kit-car, même si les équipements installés à l’intérieur sont très aléatoires selon les goûts des propriétaires. Mais tout le monde sera unanime : avec un poids de 860kg, elle est extrêmement légère, permettant à son propriétaire de connaître la joie de conduire une voiture de course homologuée pour la route sur la piste !

A la fin des années 1970, une nouvelle déclinaison de deux précédents modèles voit le jour : la Manta Montage T. Elle regroupe les caractéristiques de ces devancières, cumulant la carrosserie de la première et le châssis tubulaire accompagné du fameux V8 de la seconde. Une reproduction de la Chevrolet Corvette C1 sera, par la suite, rajouté au catalogue. Hélas pour cette entreprise artisanale, le conseiller fiscal de Manta Cars détourna les fonds de la société, la menant à la faillite en 1986. Au final, 1000 kit-cars furent produits dont 450 Manta Mirage.

La série « Hardcastle & McCormick » ou celle qui immortalisa la Manta Coyote

Etonnamment, c’est la version Manta Montage qui est la plus connue en intégrant le casting de la série américaine « Hardcastle & McCormick« , connue en France sous le nom de « Le Juge et le Pilote« . Diffusée du 18 septembre 1983 au 5 mai 1986, elle comporte 67 épisodes répartis en 3 saisons. Elle retrace les aventures du Juge Milton C. « Hardcase » Hardcastle, joué par Brian Keith et de Mark « Skid » McCormick, ancien escroc et pilote de courses, joué par Daniel Hugh Kelly. Ces deux personnages, que tout oppose, sont réunis par le meurtre du meilleur ami de Mark McCormik, créateur du prototype « Coyote X » que le bad boy a volé. Ensemble, ils poursuivent les criminels ayant échappé au magistrat, faute de preuve.

Mais la vraie star de cette série n’est autre que la Manta Montage rebadgée. Renommée « Cody Coyote » ou « Coyote X« , sa silhouette atypique et le bruit de son moteur en ont fait rêver plus d’un ! Toutefois, pour les besoins de la série, ce beau kit-car a quelque peu modifié ! En effet, la jupe arrière a été redessinée et la vitre arrière retirée pour être remplacée par une lunette arrière courte et verticale. Nous devons ces changements à Mike Fennel, qui souhaitait créer une voiture de sport radicale et exotique aux yeux des téléspectateurs. Pour parfaire le look ravageur de cette sportive, elle fut dotée d’imposante jantes en aluminium, de couvre-phares fortement teintés et de stickers « Coyote » sur les flancs. A noter qu’il n’existe pas qu’une seule « Cody Coyote ». La plus célèbre fut celle utilisée lors de la saison 1. Elle repose sur une base de Volkswagen Coccinelle et est équipée du 4 cylindres à plat issu de la Porsche 914 (sauf pour les modèles utilisés pour les courses poursuites qui avaient la version 6 cylindres à plat). Hélas, Brian Keith avait énormément de mal à sortir de l’habitacle de cette belle sportive. Elle fut alors remplacée par une autre version, cette fois-ci construite sur la base d’une DeLorean DMC-12. Si la série sera annulée après 3 saisons, certains inconditionnels construisirent leurs propres répliques à partir de kits Manta Cars, la faisant ainsi rentrer dans le cercle des voitures mythiques du petit écran !

Générique de la série américaine « Le Juge et le Pilote »

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS & Photos d’archives

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Les voitures de la série TV « Les Petits Meurtres d’Agatha Christie »


Laisser un commentaire