Interview automobile : La Citroën BX 19 GT, une youngtimer résolument moderne

A l’occasion de Rétromobile 2022, L’Aventure Peugeot Citroën DS a mis en avant une magnifique Citroën BX 19 GT pour fêter le 40ème anniversaire de sa voiture phare des années 1980 : la Citroën BX ! Présentée au Salon de l’automobile de Paris 1984, elle est alors la version la plus « sportive » de la famille BX. Avec cette nouvelle série, Citroën envisage de prendre le « leadership » du marché moyen supérieur dans la catégorie des 100 à 120 ch. Résolument moderne, fiable et facile d’entretien, ce collector a su traverser le temps ! Pour vous faire (re)découvrir cette youngtimer chevronnée, ABSOLUTELY CARS est allé à la rencontre d’Alain Lassalle, Président du Club Citroën France, afin qu’il nous présente ce modèle spécifique avant que son propriétaire, Christophe, nous parle en détail de sa sublime voiture de 1985 !

La Citroën BX 19 GT, une youngtimer chevronnée

Bonjour Alain Lassalle ! Nous vous remercions de nous accueillir ici, sur le stand de L’Aventure Peugeot Citroën DS, pour nous parler d’une voiture qui fête, en 2022, son anniversaire : la Citroën BX. L’exemplaire présent sur ce stand est plus précisément une Citroën BX 19 GT, une version assez spécifique. Pouvez-vous nous dire un peu plus sur ce modèle ?

La Citroën BX 19 GT est un modèle qui a existé deux années de suite avec un millésime 1985 et un millésime 1986, en série 1 / phase 1, puisque la Citroën BX phase 2 a été restylisée en 1987. Elle reprend la ligne d’origine Bertone qui avait déjà été proposée à Volvo (sous le nom de Volvo Tundra, ndlr), mais qui a été mise à jour pour Citroën. C’est Marcello Gandini qui l’a dessiné. Toutefois, la Citroën BX 19GT se différencie notamment par son becquet arrière en mousse et collé sur l’arrière de l’hayon. Il améliore l’aérodynamisme, le becquet arrière lui donnant un CX de 0,335. On verra, par la suite, des becquets beaucoup plus importants sur la Citroën BX Sport. On a aussi des protections caoutchouc sur les boucliers avant et arrière (de type « bump air », ndlr), une paire d’antibrouillards et un liserai rouge tout autour de la voiture. Si les enjoliveurs sont spécifiques à ce modèle-là, les jantes sont, par contre, classiques. Une autre caractéristique : le millésime 1985 est différencié par le sigle « GT » sur le bout avant gauche du capot et sur les deux ailes avant en bout de ligne de ceinture de caisse. En modèle 1986, ces insignes « GT » ont disparu.

Puisque nous parlons des particularités de la Citroën BX 19 GT, pouvez-vous nous dire quelles sont les principales différences d’habitacle avec la version classique de la Citroën BX ?

La Citroën BX a déjà la particularité de posséder des commandes très spécifiques. Le designer du tableau de bord est Michel Harmand. Il faisait des études d’ergonomie au niveau des commandes, derrière le volant. C’est ce qui a donné naissance au « satellite » sur la Citroën Visa et à la lunule de tableau de bord sur la Citroën CX avec des commandes intégrées en bout de lunule. Ce tableau de bord a donc existé jusqu’au millésime 1986, puisqu’en 1987, on a refait une planche de bord plus classique, mais toujours avec des commandes bien groupées derrière le volant. L’idée était de ne pas lâcher le volant et de ne pas quitter la route des yeux en cherchant les commandes. La particularité de la Citroën BX 19 GT réside dans le combiné de planche de bord. C’est un compteur analogique circulaire alors que sur les autres modèles, ce sont des tambours verticaux à rotation verticale. Une autre différence se trouve au niveau de la sellerie. Elle est équipée de sièges habillés en velours « chevrons » qui n’est employé que sur ces modèles GT.

En termes de moteur, en 1984, la Citroën BX 19 GT est la voiture la plus puissante de la saga BX, avant d’être remplacée par d’autres modèles.

La Citroën BX 19 GT est équipée du moteur XU9 (4 cylindres) de 1905cm3 développant 105ch à 5600 tours qui est nettement plus performant que celui de la Citroën BX 16 (4 cylindres de 1580cm3 développant de 88ch à 94ch, ndlr). Le modèle a, par la suite, évolué avec la Citroën BX 19 GTI (produite entre 1986 et 1989, ndlr) qui est bien plus performante grâce à son moteur de 125ch. On a gagné que 20ch, mais c’est déjà conséquent ! Ensuite, on est passé à la Citroën BX 19 GTI 16V (produite entre 1987 et 1992, ndlr) avec ses 160ch. Entre temps, on a eu la Citroën BX Sport qui est, à mon avis, la voiture qui donne le plus d’agréments au niveau du son du moteur.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’entretien d’un modèle comme celui-ci ? Est-ce qu’il y a des points à regarder plus que d’autres ?

Il faut savoir que c’est l’une des premières Citroën à être équipée de tôles électrozinguées de face sur les éléments de carrosserie. Elle n’a quasiment pas de rouille. Elle est également équipée d’un capot avant en SMC, c’est-à-dire un mélange de résine et craie, tout comme le volet de hayon. Généralement avec la carrosserie, il n’y a pas de problème. Au niveau moteur, ce sont des mécaniques très endurantes, mais il faut toujours regarder tout ce qui est accessoire autour du moteur dont les courroies. Il faut, par exemple, surveiller le vieillissement des caoutchoucs de tuyauteries de retour d’huile qui, en vieillissant, durcissent, craquellent et fuitent. Ce sont des pièces relativement coûteuses : un kit peut aller jusqu’à 500€ pour toute la voiture. Et en plus, ce n’est pas très facile à changer ! On peut trouver les pièces auprès de L’Aventure Peugeot Citroën DS, mais on est loin de trouver toutes les pièces que l’on souhaite. Heureusement, il y a d’autres distributeurs en Europe qui permettent d’en trouver.

La Citroën BX est une véritable icône des années 1980. Quel engouement existe-t-il autour d’elle ?

La Citroën BX correspond bien aux collectionneurs de youngtimers et aux générations des années 1980-1990 qui ont grandi dans cette voiture avec des parents qui roulaient avec ce type de véhicules. Aujourd’hui, pour les clubs, c’est un apport de collectionneurs intéressants puisque ça rajeunit l’âge moyen. Etant donné sa qualité de fabrication et sa résistance au temps, on peut très bien trouver une très belle Citroën BX à moins de 10 000€ et partir tout de suite avec sur la route. C’est un bon point pour le collectionneur ! Après la côte est différente selon les séries. On peut avoir une Citroën BX 19 GTI pour 2800€. La Citroën BX 19 GTI 4×4 est cotée à 3000€. Après, on a la Citroën BX GTI 16V qui est à 3200€, ce qui est très intéressant et la Citroën Sport qui commence à monter à 4000€. A noter que la Citroën BX 4TC est vraiment à part, parce que c’est la version rallye de la Citroën BX. Jusqu’à présent, il faut savoir que ces côtes restent linéaires. C’est donc le moment de s’y pencher ! Et quand je vois l’engouement qu’il y a pour les youngtimers, je pense qu’elle va monter maintenant.

Parole de collectionneur : « La Citroën BX, une voiture très moderne ! »

Bonjour Christophe ! Nous sommes retrouvés sur le stand de L’Aventure Peugeot Citroën DS, au cœur de Rétromobile 2022, face à cette version très spéciale de la Citroën BX. En effet, il s’agit d’un des premiers exemplaires de la Citroën BX 19GT. Cette voiture, c’est la vôtre ! Pouvez-vous nous dire comment en êtes-vous devenu propriétaire ?

On me l’a donné ! (rires) C’est un ami architecte qui me l’a donné, il y a 25 ans. J’étais déjà un « horrible » collectionneur de la marque et à cette époque-là, je n’avais pas ce modèle de Citroën BX. Son père l’avait acheté 88 000 francs. Ce n’était pas énorme, mais ça chiffre. C’est son fils qui me l’a donné, parce qu’il m’appréciait beaucoup. Et c’est vrai que ça fait vachement plaisir. Elle avait très peu de kilomètres, à peine 10 000. Et elle n’en a pas beaucoup plus aujourd’hui ! Elle est toujours dans un état irréprochable parce que ça fait 25 ans qu’elle est sur cale. A l’issue de Rétromobile 2022, j’enverrai à cet ami la photo de cette voiture sur le stand de L’Aventure Peugeot Citroën DS parce que le jour il me l’a donné, il m’a fait un véritable cadeau. Maintenant, elle a fait son petit chemin et j’espère qu’elle poursuivra, un jour, son histoire avec un autre collectionneur.

Si vous devez décrire en trois mots cette Citroën BX 19 GT, comment la qualifieriez-vous ?

Ce qui est sympa, c’est sa phase hydraulique. La Citroën BX 19 GT fait partie encore de ces voitures qui se lèvent hydrauliquement. Elle est aussi fiable, parce que c’est une atmosphérique. Il n’y a pas de turbo. C’est une mécanique. Son moteur est facile d’entretien et donc elle est facile pour rouler.

Quels sont les qualités et défauts de cette Citroën BX 19 GT ?

A long terme, les points faibles sont les fuites hydrauliques. Ça, c’est le problème des Citroën quand elles sont âgées. Elle est aussi un peu gourmande, car elle fait 8 à 10 litres au 100. Ça reste correct pour une Citroën BX 19 GT qui possède 1905cm3 de cylindrée. Par contre, elle a de nombreux points forts. Elle a une conduite irréprochable, un freinage absolu et un confort supérieur. Ce sont des voitures hyper confortables et assez spacieuses. Comme vous pouvez le voir, on est très bien assis. C’est une voiture qui est haute. Sachant que les gens sont de plus en plus grands, elle a été très bien pensée par Bertone.

La Citroën BX 19 GT est l’un des premiers modèles dits sportifs de la Citroën BX.

La Citroën BX 19 GT possède un 4 cylindres de 105ch avec une cylindrée de 1905cm3. Elle a un couple de 162Nm à 3000tr/mn. J’ai appris grâce à Rétromobile que ce type de Citroën BX était l’une des plus recherchées. Elles ne sont sorties que pendant deux ans dans cette version-là. Après, dans la gamme des BX, ce n’est pas la plus puissante. Les grosses, type Citroën BX Sport, sont bien plus puissantes. Non, ce n’est pas un foudre de guerre, mais elle n’a pas été vendue pour ça. Il faut la considérer comme tel : une « GT » pour Grand Tourisme.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs acquéreurs d’une Citroën BX 19 GT ou plus largement d’une Citroën BX toutes séries incluses ?

S’il n’a pas peur des fuites hydrauliques, il peut se lancer ! (rires) Sinon, il n’y a rien. Ce sont des voitures très modernes. Elles sont tout à fait encore passibles de se mouvoir dans la circulation actuelle. Il y a vraiment tout ce qui faut. Elles peuvent encore utilisées au quotidien. Ce sont vraiment des voitures modernes. Il y a aucun soucis. Il faut éviter de les mettre dehors, parce que ça supporte mal l’humidité. C’est tout. Après, au niveau des pièces, ça dépend. Les pièces de carrosserie sont très dures à trouver. Les pièces moteur sont, à mon avis, largement trouvables. Bon après, tout se refait. Il y a aussi beaucoup de plastique sur ces voitures. C’était déjà l’ère du plastique. Il faut donc faire attention aux pièces en plastique. Si vous les cassez, vous ne retrouverez pas un neuf ! Sinon, c’est immortel. J’ai des Citroën BX qui ont 425 000km en turbo diesel ! C’est inusable ! Si vous faites un peu chauffer et que vous prenez la route modérément, elles se révèlent fiables et un peu économiques. C’est une bonne voiture, la Citroën BX !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS
Photo à la Une : Antoine Chenerie

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : La Citroën Ami 6, un style atypique pour une amicale voiture


Laisser un commentaire