Nous y étions : La Traversée de Paris Hivernale 2022

Cette année, l’expression « Jamais deux sans trois » n’a jamais été aussi véritable ! En effet, la Traversée de Paris Hivernale 2022 a été reportée par deux fois – la première fois pour Covid-19 et la seconde fois pour pollution – avant de finalement prendre la route grâce à la ténacité de son organisateur, Vincennes en Anciennes. Ainsi, contre vents et marées, cette 22ème édition a bien eu lieu, ce dimanche 17 avril 2022. Malgré les multiples annulations et reports, les collectionneurs et les passionnées de voitures anciennes ont bien répondu présents, arrivant dès 8h00 sur le parvis du Château de Vincennes ! Preuve qu’il en est que la passion rétro-vintage est toujours intacte et qu’elle est capable de surmonter tous les obstacles qui se dressent devant elle ! ABSOLUTELY CARS revient pour vous sur l’un des événements majeurs du calendrier automobile, en vous le faisant vivre de l’intérieur !

La Traversée de Paris Hivernale 2022 : un départ au Château de Vincennes

Cette 22ème Traversée de Paris en véhicules anciens était sans doute l’événement le plus attendu de ce début d’année ! Prévue initialement pour le 9 janvier 2022, elle a connu une première annulation à cause des restrictions sanitaires avant qu’un report soit annoncé pour le 27 mars 2022. Jouant de malchance, c’est cette fois-ci un pic de pollution qui empêche la réalisation de cet incontournable rassemblement. Pourtant, Vincennes en Anciennes ne s’avoue pas vaincu et décide de l’ajourner au 17 avril 2022. Un pari réussi puisque cette Traversée de Paris hivernale 2022 fut un franc succès aussi bien du côté des participants que du public ! En effet, le parvis sud du Château de Vincennes qui a accueilli le traditionnel départ, a vu défiler 826 véhicules de plus de 30 ans, dont 630 voitures de collection, 134 motos, 50 vélos, 9 tracteurs et 3 bus ! Tout a commencé sur les coups de 7h30/8h avec l’arrivée des premières automobiles. Dans une ambiance de fête, tout le monde est allé récupérer sa plaque et son roadbook, avant d’arpenter les rues de la Capitale.

Comme le parvis sud du Château de Vincennes offrait un agréable point de vue d’ensemble sur les participants de cette 22ème Traversée de Paris hivernale, nous y sommes restés quelques instants pour admirer les belles carrosseries qui s’y trouvaient. Une fois n’est pas coutume, le soleil était de la partie, ce qui fut largement apprécié, offrant une tout autre dimension à cet événement qui se déroule normalement dans le temps maussade d’un mois de janvier parisien. Cette édition de la Traversée de Paris offrait un large panel de véhicules : des Avant-guerres aux youngtimers, des traditionnelles Muscle Car aux élégants roadsters britanniques, des splendides sportives italiennes aux populaires françaises… Mais il est grand temps pour nous aussi de prendre le départ !

Cette année, notre équipe s’est séparée en deux pour mieux couvrir cet événement hors-normes. La première est partie à bord d’une Rover Mini Sealine. La deuxième s’est jointe à l’équipage de collectionneurs-passionnés d’une AMC Pacer X. Cette voiture américaine au style très spécial est assez rare sur nos routes. Cet exemplaire se distingue par son coloris marron crème, son intérieur « Cheyenne » alliant cuir et tissu brodé, ainsi que par son bloc-moteur 6 cylindres. Et si cette voiture vous dit quelque chose, c’est qu’elle fut utilisée dans le film L’Aile ou la Cuisse (1976) de Claude Zidi avec Louis de Funès et Coluche !

Accompagné d’une Volskwagen Golf GTI 2ème génération, nous avons donc débuté le roadbook qui nous a mené sur les quais parisiennes, tantôt sur la rive droite, tantôt sur la rive gauche. En cours de parcours, nous avons croisé des Hotchkiss M201, des Renault 4CV, des Volkswagen Karmann Ghia, une Volvo 1800ES, ainsi qu’un exemplaire rarissime de Lomax sur châssis de Citroën 2CV !

Nous avons également rencontré les fameux tracteurs de la Traversée de Paris qui ont créé une certaine animation dans les rues parisiennes. En effet, ce n’est pas tous les jours que la « campagne » s’invite à la Capitale ! Compte tenu de leur vitesse limitée à 25 km/h, tout le monde pouvait prendre son temps pour apprécier le spectacle. Certains auront reconnu les marques de ces engins extraordinaires : Massey-Ferguson, Lanz-Bulldog, SFV (Société Française de Vierzon)… Autant de grands de grands noms que nous avons plaisir à voir rouler !

Les lieux incontournables de cette 22ème Traversée de Paris en véhicules anciens

La Butte Montmartre, un passant obligé de la Traversée de Paris

Retraversant la Seine, nous avons quitté les quais pour passer devant le Musée du Louvre, avant de rejoindre l’Opéra Garnier. Tel un jeu de piste, tous ces monuments nous ont amené vers l’un des spots incontournables de la Traversée de Paris : la Butte Montmartre ! L’ascension est toujours chargé d’émotions et les quelques brides de panorama entre les immeubles sont dores et déjà prometteuses. Arrivés avant 10h00, bon nombre de véhicules ont déjà gravi la pente et sont stationnés au niveau de la Rue du Cardinal Dubois. Collectionneurs comme passionnés prennent le temps de photographier leur ancienne face à l’incroyable vue sur le tout Paris ! C’est aussi l’occasion de discuter avec les passants et de leur faire découvrir des modèles un peu plus atypiques à l’instar de cette Mazda MX5 ou de cette Saab 900 !

La Place Concorde, hors programme, mais bien fréquentée par les passionnés

Nous quittons Montmartre et la Basilique du Sacré-Cœur pour reprendre notre périple. Nous avons longé le Parc Monceau pour rejoindre la Place de l’Etoile et son Arc de Triomphe. Prenant la célèbre Avenue Kléber, nous l’avons descendu jusqu’à la Place du Trocadéro, voyant dores et déjà notre prochaine destination : la Tour Eiffel. Une fois que nous nous sommes retrouvés au pied de la Dame de Fer, nous avons pris la direction du Musée du Quai Branly avec sa façade végétale. Après un petit crochet vers Ecole Militaire et l’Unesco, les équipages ont continué à longer la rive gauche jusqu’aux Invalides. Là, trois choix s’offraient à eux : continuer le roadbook de la Traversée de Paris Hivernale 2022 pour aller dans le Quartier de St-Germain-des-Prés, soit tourner à droite pour remonter l’Esplanade des Invalides, soit piquer à gauche pour rejoindre la Place de la Concorde. S’écartant du droit chemin, nous sommes allés vers cette troisième destination.

La Place de la Concorde ne figure plus au roadbook de la Traversée de Paris depuis déjà quelques années, mais les habitudes sont tenaces. Ainsi, ce célèbre lieu parisien s’est progressivement rempli de voitures de collection. Quand nous sommes arrivés sur les coups des 11h, elles avaient déjà investi les contre-allées et les trottoirs, offrant, aux passants, un panorama des plus remarquables ! Ici tous les pays se côtoient dans la même passion et la même bonne humeur. Pendant près de 45 minutes, nous avons pu observer des Austin Healey, Citroën 2CV/DS, Corvette Stingray, De Tomaso Pantera, Jaguar MKII, Jaguar XJS, Morgan Plus Four, Peugeot 504 coupé, Porsche 911, Renault 4CV, Simca Versailles, Volvo PV444,…. Nous pouvons également noter la présence de « replicas » : une Ferrari 250GTO sur base de Datsun et un kit-car « SSK » siglé Mercedes-Benz.

La Traversée de Paris Hivernale réservant toujours des belles surprises, il était également possible d’admirer des véhicules militaires. De la classique Jeep Willys à la rarissime Volkswagen Kubelwagen en passant par la française Hotchkiss M201, nous avons pu y retrouver les incontournables du genre, mais pas que ! En effet, il y avait aussi un surprenant Hummer H1 !

L’Esplanade des Invalides, le dernier spot photo de la 22e Traversée de Paris Hivernale

Pour reprendre le parcours du roadbook de cette 22ème Traversée de Paris en véhicules anciens, il fallait franchir derechef la Seine pour circuler sur la rive gauche. Là une autre tentation attendait les participants : l’Esplanade des Invalides. Elle aussi n’est pas au programme puisque le thème de cette Traversée de Paris Hivernale 2022 était « les lieux culturels et cultuels ». Mais que nenni ! Les amoureux de voitures de collection aiment bien avoir leurs petites habitudes et nous aussi ! Ainsi nous avons pu apprécier la vision de l’automobile sous toutes ses formes sur le rond-point du Bleuet de France ! Parmi les exemplaires présents, nous pouvons souligner la présence de roadsters britanniques et américains type AC Cobra, Austin Healey et Triumph. Le beau soleil de cette matinée printanière a fait tomber capotes et hardtop. En parallèle, les citadines, coupés et berlines ne sont pas en reste : Austin Mini « Wood and Pickett », Cadillac Deville/Eldorado, Chevrolet Corvette Stingray, Mercedes W126 ou encore Volkswagen Golf GTI… elles sont toutes là avec leurs belles carrosseries rutilantes ! Il y avait aussi des mobylettes qui ont participé à ce charmant spectacle avec les pétarades de leurs monocylindres. Le temps de les photographier, nous avons repris la route. Le chemin nous a tranquillement ramené au Château de Vincennes. La boucle est ainsi bouclée.

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS 
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS & Gwenvaël Mottas

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : La Traversée de Paris Hivernale 2021


Laisser un commentaire