Nous y étions : God Save the Car Festival 2022

Cette année, la saison d’événements automobiles de Linas-Montlhéry a commencé de la plus belle des manières avec God Save the Car Festival 2022 ! Ce rassemblement de voitures anglaises s’est tenu sur le célèbre anneau, ce samedi 09 avril 2022. C’est entre grisaille matinale et ciel bleu post-méridien que nos chères « British » ont pu fêter cette 5ème édition ! En effet, les collectionneurs étaient bien au rendez-vous avec 130 voitures en dynamique réparties en 5 plateaux différents et près de 200 automobiles en plus stationnées dans la partie d’exposition ! Des constructeurs internationaux aux kit-cars atypiques, cette édition 2022 a donc offert une vision large et assez complète de l’histoire automobile britannique. ABSOLUTELY CARS vous propose de revivre cette journée sous les couleurs de l' »Union Jack » !

God save the Car Festival, un rendez-vous incontournable pour les Anglaises

Organisé par l’UTAC, God save the Car Festival fête sa 5ème année, en 2022. Il est devenu en quelques éditions le rendez-vous british incontournable de la saison. En effet, son ambiance incroyable et la qualité des voitures présentes ont conquis collectionneurs et passionnés de voitures britanniques qui attendent avec impatience la prochaine édition. Costumes d’époques, musiques anglaises et belles carrosseries sont autant d’arguments pour se déplacer jusqu’à l’Autodrome de Linas-Montlhéry afin de profiter d’une journée parfaite. Parfaite, car rassemblement de voitures anglaises oblige, la grisaille était bien là, en ce début de journée, éclipsée dans l’après-midi par un beau ciel bleu. La piste humide du matin s’est donc progressivement séchée pour offrir aux cinq plateaux d’automobiles sportives et vintage un cadre idyllique, dévoilant toute la beauté des véhicules d’outre-manche ! Au programme de cette édition 2022, il y avait également quelques anniversaires dont les 70 ans de la marque Austin-Healey, fondée en octobre 1952 ! De quoi ravir le public venu en nombre !

Des roulages « so British » sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry

Qui dit événement à Linas-Montlhéry, dit roulages ! God save the Car Festival n’échappe pas à cette règle. Ainsi, après un briefing matinal, les séances de roulages ont débuté sur une piste détrempée, voyant se succéder pas moins de cinq plateaux ! Les deux premiers à s’exprimer sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry sont le « Vintage Roadsters & Cabriolets » et le « Vintage Berlines & Coupés » ! Nous y retrouvons les grands « Classics » de l’automobile britannique : Austin Seven, Austin-Healey Sprite, MGA et MGB, Triumph TR3, Jaguar Type D Réplica, Jaguar Type E, Jaguar MKII, Aston Martin DB4, Ford Mexico, Lotus Elite, Triumph Spitefire, Morris 1800, Reliant Scimitar…

Le troisième plateau n’était pas des moindres puisqu’il était consacré aux modèles de Sir Alec Issigonis symbolisés par les Austin et Rover Mini ! Dans le lot, il était possible de distinguer quelques Mini Innocenti produite sous licences italiennes, ainsi qu’une Mini Marcos. Le plateau est complété par les générations du nouveau millénaire propres à l’ère BMW avec les Mini Cooper et Mini Cooper S.

Les modernes n’étaient pas en reste avec le plateau « Sportives & Supercars » où nous retrouvons plusieurs hypercars britanniques. En piste, il était possible d’admirer en action des Aston Martin V8 Vantage, Jaguar XKR, McLaren P1, Lotus Elise et Seven ou encore TVR Chimaera. Nous avons également noter l’agréable présence d’une Vauxhall VX220 (ou Opel Speedster) !

Mais la grande nouveauté de cette 5ème édition de God save the Car Festival était son plateau « session découverte » pour tous ceux qui roulaient pour la première fois sur le célèbre anneau. Ce roulage à vitesse réduite et sous « Pace Car » a permis à tout un chacun de mieux appréhender la piste de l’Autodrome de Linas-Montlhéry tout en profiter de sa voiture. Une assistance délivrant des conseils était également présente à chaque début de session ! Idéal pour commencer avant de se jeter dans le grand bain pour la prochaine édition !

God save the Car Festival 2022, côté exposition

Les habitués des événements à Linas-Montlhéry savent que chaque rassemblement est divisé en deux. Il y a une partie paddock où sont stationnées les voitures participant aux roulages et une partie exposition où stationnent toutes les autres voitures de l’événement. Si, cette année, cette dernière n’était pas très étoffée, elle comportait tout de même quelques belles carrosseries ! En effet, au cœur des allées, il était possible de découvrir des modèles rares sur nos routes à l’image de cette Reliant Scimitar GTE dont la carrosserie s’inspire du style « Shooting Brake ».

Aux côtés des voitures exposées, les visiteurs pouvaient venir admirer plusieurs cyclecars et voiturettes. Il s’agit de véhicules type tricycles ou quadricycles avec une mécanique de 1100cm3 maximum et pesant moins de 350kg. A l’époque, ils bénéficiaient d’un avantage fiscal par rapport à une voiture « normale » et donneront naissance plus tard aux fameuses « Microcars ». La cerise sur le gâteau : une démonstration dynamique a été même organisée dans la Pit Lane à l’heure du déjeuner !

God save the Car Festival 2022 : des clubs aux modèles emblématiques

God save the Car Festival fait la part belle aux clubs et cette 5ème édition ne déroge pas à la règle. Nous pouvons, notamment, noter la présence du Club Healey France, venu pour fêter en grandes pompes les 70 ans de la marque Austin-Healey. 35 modèles étaient ainsi exposés sur l’aire d’accueil du club, allant des Austin-Healey 100 aux Austin-Healey 3000 en passant par les fameuses Austin-Healey 100-6 avec leur 6 cylindres et les Austin-Healey Sprite MKII/MKIII au hardtop « double bulle ». Dans l’alignement des carrosseries, toutes plus belles les unes que les autres, nous y retrouvons les teintes unies ou biton si caractéristiques de la marque à l’image d’Ice-Blue, de Primrose Yellow, de British Green, de Red Carmin, de Red Colorado,… Nous les avons toutes retrouvées lors de la Parade de mi-journée, en tête de cortège, accompagnées par les voitures n’appartenant pas aux adhérents du club ! Un vrai régal pour les yeux !

Nous avons également revu plusieurs habitués de God save the Car Festival à l’instar du MG Club de France et du Triumph Club de France représentés respectivement par des MGA, MGB, MG TF et des Triumph TR3, Triumph TR4, Triumph Spitfire. Il y avait également le French Jaguar Drivers Club qui exposait, cette année, de nombreux modèles mythiques à l’image des Jaguar XK120/140 et de la légendaire Jaguar Type E !

Nos coups de cœur lors du God Save the Car Festival 2022

Notre premier coup de cœur de cette 5ème édition de God Save the Car Festival est cette magnifique Triumph TR3 de 1960 arborant le N°26. Il fait référence au modèle des 24 Heures du Mans. L’esthétique opte pour une teinte rouge et de deux paravents (comme parebrise). L’habitacle se pare d’un volant 3 branches, d’un tableau de bord à l’instrumentation très complète et d’une sellerie cuir noire. Elle s’est notamment distinguée avec le plateau dynamique « Vintage Roadsters & Cabriolets ».

Notre seconde et dernier coup de cœur est une Triumph GT6. Sa carrosserie coupé « fastback » couleur Mimosa Yellow et ses jantes à rayons font leurs effets. L’intérieur se pare d’une sellerie beige accompagnée par un volant « Monolithe » boisé et par une bagagerie personnelle. Elle fut notamment engagée au sein du plateau « Vintage Berlines & Coupé ».

La Parade Finale de la 5ème édition de God save the Car Festival

Comme chaque rassemblement d’anciennes sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry, God save the Car Festival 2022 s’est conclu par la grande parades des collectionneurs. Au volant de leur voiture de collection, les propriétaires ont pu arpenter les lignes droites et les virages de la piste d’essai, à l’image de ceux de cette superbe Austin Healey « aluminium » ou de cette renversante Triumph Herald biton (blanche et rouge) !

Pour notre part, nous y avons pris part à bord d’un des incontournables de ce rassemblement de voitures anglaises : un Taxi Londonien ! Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du taxi de l’émission Vintage Mecanic, conduit par le présentateur François Allain lui-même ! Une belle manière de conclure cette magnifique journée « so British » !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : L’United Colors of Autodrome 2021


Laisser un commentaire