Nous y étions : Le Jap’n’Car Festival 2022

Ce samedi 21 mai 2022, avec le Jap’n’Car Festival 2022, ce sont les Japonaises qui ont investi la piste de l’Autodrome de Linas-Montlhéry. Elles ont ainsi succédé aux Anglaises de God save the Car Festival 2022, aux « Jeunettes » du Youngtimers Festival 2022 et aux « Ancêtres » du Vintage Revival Montlhéry 2022. Rassemblement de référence pour tous les amateurs de voitures nipponnes, cet événement a mis à l’honneur, l’espace d’une journée, l’industrie automobile du Pays du Soleil Levant. Des anciennes aux modernes en passant par les youngtimers, il y en avait pour tous les goûts et toutes les couleurs, offrant un panel unique qui a attiré un public des plus nombreux ! ABSOLUTELY CARS vous immerge au cœur des festivités, entre drifts et roulages, pour vous offrir un moment de culture japonaise !

Les incontournables du Jap’n’Car Festival 2022

Les Honda en folie sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry

Les 50 ans de la Honda Civic

Rassemblement de voitures japonaises devenu une référence, le Jap’n’Car Festival est revenu sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry pour une 4ème édition. Parmi les nombreuses automobiles nipponnes qui s’étaient données rendez-vous au cœur du célèbre anneau de vitesse, une marque s’est détachée du lot, cette année. En effet, les Honda étaient en nombre, notamment un modèle bien particulier : la Honda Civic. Les petits plats ont été mis dans les grands à l’occasion du 50ème anniversaire de la belle Japonaise grâce à une exposition unique. Nous y avons pu retracer toute l’histoire de cette compacte tokyoïte à travers ses versions les plus emblématiques ! Les visiteurs ont pu donc admirer les onze générations de la Honda Civic ! Il faut rappeler que la première série est apparue en juillet 1972, avant de connaître des évolutions successives en 1979, en 1983, en 1987, en 1991, en 1995, en 2000, en 2005, en 2011, en 2017 et en 2021. La dernière série combine des motorisations traditionnelles avec en prime une version hybride ! La cerise sur le gâteau : la Honda Civic a eu droit à son propre plateau de roulage et à sa parade à la mi-journée !

L’exposition Honda du Pavillon 1924

La Honda Civic n’était pas la seule voiture honorée lors de cette 4ème édition du Jap’n’Car Festival. En effet, en parallèle, la marque Honda avait une exposition dans le Pavillon 1924. Il était possible d’y retrouver, entre autres, la micro-car Honda Z, le roadster Honda S800, le coupé/cabriolet Honda NSX développé avec Ayrton Senna, le coupé Honda Prélude 4ème génération ou encore la berline Honda Legend 4ème génération. Le Jap’n’Car Festival 2022 permettait aussi de découvrir de nouveaux véhicules et technologies hybrides/électriques.

Le Jap’n’Car Festival ou la tradition du Drift

Le drift est indissociable de la culture japonaise mise à l’honneur lors du Jap’n’Car Festival. Cette discipline, née au Japon dans les années 1980, met en avant les talents de pilotage des pilotes sur des critères spécifiques : angle d’attaque, style, trajectoire et vitesse. Pratiqué illégalement par les Zoku, les concurrent s’affrontent sous forme de courses de rues ou de courses montagneuses avec des tracés sinueux. Des championnats sont même organisées avec différents challenges ! Ainsi, cette 4ème édition n’échappe à la règle et a offert un show drift exceptionnel à la mi-journée, lors de la pause du midi. Le spectacle a été assuré par FT Racing emmené par le pilote Timothée Cousin avec des démonstrations autour de plots ou de voitures ! De quoi assurer le spectacle !

Le Jap’n’Car Festival 2022, côté exposition

Dans les allées de cette 4ème édition du Jap’n’Car Festival

Comme à chaque manifestation qui se déroule sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry, les passionnés sont au rendez-vous et le Jap’n’Car Festival 2022 ne fait pas exception ! La preuve s’il en ait : le parking dédié à l’exposition. En effet, les allées étaient remplies. Les exemplaires « d’origine » et « préparés » se côtoient avec respect et simplicité. Il est même amusant de comparer les équipements et les accessoires qui les différencient. La passion nipponne vis-à-vis de l’automobile fait partie de l’une des plus importantes de la planète et se dévoile sous toute ses formes ! De ce fait, nous avons pu admirer de nombreuses Datsun dont les modèles Datsun 180SX et Datsun Série Z comme la Datsun 240Z. Côté Honda, nous avons trouvé quelques belles surprises à l’instar du coupé Honda Integra Type R et du monospace Honda Odyssey. Pour les passionnés de Mazda, le constructeur d’Hiroshima n’est pas en reste avec la berline Mazda 626GT, les coupés Mazda MX5 et RX8. Nous souhaitons faire une petite mention spéciale à la déclinaison convertible de la Mazda RX7 2ème génération. Mitsubishi, quant à lui, est venu en force et a pu disposer d’une armada de Mitsubishi Lancer Evo avec en prime une Mitsubishi Eclipse II rouge. Plus classique, nous avons retrouvé, chez Nissan, les traditionnels coupés Nissan 200SX, Nissan Skyline R32/R33/R34, 350/370Z et Nissan GT-R. La modernité s’est exprimée notamment grâce à la Nissan Skyline « V35 » 350GT, commercialisée entre 2001 et 2007. Enfin, il y avait aussi Toyota qui s’est distingué par la berline Toyota Chaser, les coupés dénommés Toyota Celica/Corolla GT/Supra et le roadster Toyota MR2.

Le Jap’n’Car Festival 2022 : nos coups de cœur

La Datsun 1300

Notre premier coup de cœur lors de cette 4ème édition du Jap’n’Car Festival est cette magnifique Datsun 1300. Cette voiture fête, cette année, ses 55 ans. En effet, ce fut en 1967 que Datsun dévoila le modèle « 520 » standard/longbody 1300 restylée. La structure conserve la plateforme de la Datsun 410, auquel ont été ajoutés des optiques jumelés et un parechoc chromé. L’habitacle se pare d’une planche de bord avec une instrumentation essentielle (vitesse, compteur kilométrique) et d’une radio. Côté mécanique, nous retrouvons un bloc-moteur 4 cylindres « J13 » 1.3 de 67ch accouplé à une boîte manuelle 4 rapports. La tenue de route passe par des barres de torsion ajustables à l’avant et de ressorts à lames à l’arrière. Bien que prometteuse, sa carrière fut toutefois brève puisqu’elle s’arrêta en mai 1968 pour être remplacée par le modèle 521.

La Nissan Figaro

Notre deuxième coup de cœur est une rarissime Nissan Figaro dotée d’une magnifique carrosserie rose ! Cette adorable voiture des années 1990 est un modèle aussi atypique qu’unique ! Pour la petite histoire, elle a été conçue à la fin des années 1990, s’inspirant librement du style des années 1950. Commercialisée en 1991, uniquement au Japon, son style néo-rétro, son intérieur très « British » et sa mécanique simple la rendent attirante. Ce coupé à toit escamotable (dans le coffre) connaîtra immédiatement le succès si bien qu’une loterie sera mise en place pour désigner les futurs propriétaires ! A l’instar du modèle que nous avons rencontré, elles possédaient toutes un coloris pastel parmi les quatre proposés : le Mist Topaz, l’Emerald Green, le Pale Aqua et le Lapis Grey, soit une pour chaque saison ! Côté technique, le châssis reprend celui de la Nissan Micra K10 (810 kg), associé à un moteur 4 cylindres turbo de 75ch, accouplé à une boîte de vitesse automatique à 3 vitesses, pour une vitesse maximale de 160 km/h. Au total, 20 000 Nissan Figaro seront vendus au Japon en une seule année. Elle fait désormais partie des « collectors » recherchés par les collectionneurs.

La Subaru Alcyone SVX

Notre troisième et dernier coup de cœur au sein du Jap’n’Car Festival 2022 est cette Subaru Alcyone SVX. Cette automobile Grand Tourisme a de quoi séduire ! Lancée en 1989, lors du Salon de l’automobile de Tokyo, elle reçoit un engouement plus que satisfaisant. Il faut, toutefois, attendre trois ans avant que la version définitive soit commercialisée. En parallèle, deux visions 4 portes et break seront conçues, mais elles resteront à l’état de prototype. Vendue que sous la forme d’un coupé, sa structure opte pour une plateforme inédite baptisée « Subaru Global Platform ». Son design est signé par Giorgetto Giugiaro. Le client a le choix entre les versions L et LSi, pour un tarif d’environ 295 000frs. L’habitacle 4 places se pare d’une finition alcantara/cuir/daim/faux-bois. Côté moteur, nous retrouvons un bloc-moteur en position longitudinale avant 6 cylindres en ligne Boxer injection 24S 3.3 (3319cm3) de 230ch accouplé à une boîte automatique 4 rapports. Les performances sont en cohérence avec l’esprit de la voiture : 0-100 en 7.5 secondes et 248km/h en vitesse de pointe (qui sera bridée électroniquement à partir de 1994 à 232km/h). Au total, en 5 ans de carrière, elle fut commercialisée à 24 965 exemplaires dont 14 000 sur le marché américain et 2 470 sur le marché européen (dont 60 en France). Si vous êtes nostalgiquement de ce modèle, il se murmure que la marque vise à le relancer en s’adaptant à la période. Elle serait motorisée avec une bloc essence/électrique issue de Lexus.

Le Jap’n’Car Festival 2022, côté roulages

A l’instar de l’ensemble des événements qui se déroule sur l’Autodrome de Linas-Montlhéry, le Jap’n’nCar Festival 2022 a vu se succéder de nombreux plateaux, offrant du spectacle aux visiteurs ! Les deux premières sessions étaient réservées aux « Vintages et Youngtimers ». Le troisième roulage a fait place aux « Modernes et Sportives » tandis que le quatrième est une « session découverte ». Pour finir, le cinquième et dernier plateau a mis à l’honneur les 50 ans de la Honda Civic ! Bref, que du beau monde qui s’est affronté sportivement sur le célèbre anneau de vitesse ! En effet, les modèles « vintage » engagés ont tenu la cadence face aux nouvelles versions plus technologiques. Nous avons évidemment retrouvé les habitués des performances avec les Nissan 350Z/370Z/GT-R, symboles de l’endurance (Super GT, SCCA,…) et les Subaru Impreza, icônes des rallyes durant les « nineties » avec Colin McRrae/Peter Solberg/Chris Atkinson ! Nous en profitons pour souligner la présence d’une Lexus IS-F « XE-20 » dont la sonorité du V8 5.0 de 423ch a dû en charmer plus d’un ! Nous terminons notre tour des roulages avec une mention spéciale aux roadsters Honda S2000 et Mazda MX5 qui, malgré la différence de style et de puissance, ont su démontrer leur tempérament de sportives !

La parade finale du Jap’n’Car Festival 2022

Nous concluons notre immersion au cœur du Jap’n’Car Festival 2022 avec la parade finale qui a réuni tous les participants de cette belle journée ! Nous nous sommes élancés une dernière fois sur la célèbre piste de Linas-Montlhéry sur les coups de 17 heures, à bord d’une Nissan 300ZX Z31 « 50th Anniversary ». Les sportives ont fait rugir les moteurs tandis que les drifteuses se sont fait plaisir dans les virages en faisant brûler le reste de leurs gommes. La passion nippone reste intact quelque soit le modèle et les préparations effectuées. Honda, Mazda, Mitsubishi, Nissan, Subaru ou encore Toyota se côtoient sous le bruit des klaxons, saluant la foule et les commissaires qui ont permis à cette journée de bien se passer ! Bref que du bonheur !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Le Vintage Revival Montlhéry 2022


Laisser un commentaire