Nous y étions : Les Classic Days 2022

Deux ans après la dernière édition au Mans, les Classic Days 2022 ont derechef pris place au cœur de l’iconique Circuit Bugatti, au centre même du non moins célèbre Circuit des 24 Heures du Mans ! Cette 15ème édition – et la 2ème au Mans – s’est tenue du samedi 30 avril au dimanche 1er mai 2022. Le programme était très dense et complet avec de nombreuses séances de roulage, des démonstrations dynamiques, une exposition sur le centenaire de Jean Rédélé, une autre sur les 50 ans de la Renault 5 et un village marchand avec sa bourse d’échanges ! La fameuse course d’endurance des 24 Heures du Mans a également eu une place de choix avec la présence du grand pilote Jacky Ickx et de plusieurs voitures de courses emblématiques ! Cette édition 2022 avait tout pour être un franc succès, ce que les chiffres nous confirment : 1500 voitures inscrites, 500 automobiles en piste, 586 véhicules pour la Parade « Autosur Classic » et 21 000 spectateurs ! ABSOLUTELY CARS vous immerge au cœur de ce grand rassemblement de véhicules historiques !

Les incontournables des Classic Days 2022

Jacky Ickx, l’invité d’honneur de la 15ème édition des Classic Days

Se déroulant sur deux jours, le programme des Classic Days 2022 était riche en surprises ! La plus belle d’entre elles était sans aucun doute la présence en tant qu’invité d’honneur du pilote Jacky Ickx ! Figure emblématique de l’automobile belge, il a écrit les plus grandes pages de l’Histoire des 24 Heures du Mans ! Si l’ensemble des victoires qui compose son palmarès international lui vaudrait bien un article à part entière, son surnom – « Monsieur Le Mans » – en résume toute l’œuvre ! Ainsi parmi ses meilleurs résultats, nous pouvons retenir ses deux deuxièmes places au Championnat du Monde de Formule 1, ses 6 victoires aux 24 Heures du Mans ou encore son titre de Double Champion du Monde d’endurance ! Durant son immense carrière, il fut pilote dans les écuries F1 de Cooper-Maserati, de Ferrari, de Brabham ou encore de Ligier tandis qu’en endurance, il représenta Porsche. Il faut savoir qu’il a également participé au Paris-Dakar avec une Mercedes-Benz 280GE ! Ainsi plusieurs séances de dédicaces étaient prévues par les organisateurs des Classic Days 2022, permettant aux visiteurs de rencontrer leur idole !

En parallèle, il était possible de venir observer de près certaines voitures qui ont été conduites par Jacky Ickx lors de sa longue carrière ! Nous avons eu plaisir de voir en action la Matra-Cosworth MS 5 F2 de 1967. Ce fut avec cette automobiles que ce pilote se révéla, lors du Grand Prix d’Allemagne de Formule 1, sur le mythique Circuit du Nürburgring. Un peu plus loin, en statique cette fois-ci, le public a pu admirer la Porsche 935 « Moby Dick » de 1978 ainsi que la Porsche 956 de 1982, gagnante des 24 Heures du Mans 1982 ! Il faut savoir que ces deux voitures de courses proviennent du Musée Porsche Stuttgart, en Allemagne.

Le centenaire de Jean Rédélé

Les Classic Days 2022 ont mis les petits plats dans les grands pour le Centenaire de Jean Redélé, fondateur de la marque Alpine. En effet, le Circuit des 24 Heures du Mans a accueilli, le temps d’un week-end, la plus grande collection d’Alpine au monde connue par les puristes comme la « Collection Rédélé » ! Cette dernière existe grâce à Jean-Charles Rédélé, le fils de Jean Rédélé, qui a souhaité rendre hommage à l’œuvre de sa famille. L’aventure a commencé dans les années 1990 par la restauration de plusieurs prototypes lors stockées à l’usine de Dieppe. Elle s’est étoffée au fur et à mesure, offrant une rétrospective unique sur l’histoire d’Alpine. Ainsi, à l’occasion des la 15ème édition des Classic Days, près d’une vingtaine de voitures d’exception ont été proposées pour la première fois au public ! Parmi ces modèles de rêve, nous pouvons souligner la présence de toute la gamme Alpine avec l’Alpine A110, l’Alpine A310, l’Alpine V6 Turbo, l’Alpine GTA, l’Alpine A610… Nous retrouvons également des Renault avec la griffe Alpine à l’instar de la Renault R5 Alpine. Les prototypes de rallye et d’endurance sont également exposés à l’image des Alpine A110 Berlinette, Alpine A220, Alpine A442, Alpine A110 Cup ou encore de la Signatech-Alpine A450 (puis Alpine Endurance Team) qui a concouru en WEC LMP2.

Pour la petite histoire, Jean Rédélé (1922-2007) était un pilote et un constructeur automobile. Diplômé de HEC et plus jeune concessionnaire Renault à l’âge de 24 ans en reprenant le garage de son père à Dieppe, il s’intéressa tout naturellement à la Renault 4CV. Il gagna de nombreuses compétitions dans les années 1950 avec une Renault 4CV R1063. En parallèle, fort de son expérience, il se lança dans la construction de ses propres voitures. Il décida d’associer le soubassement de la Renault 4CV à une carrosserie construite en fibres de verre chez Chappe et Gessalin. Il fit réaliser l’assemblage final rue Forest dans le 18ème arrondissement de Paris. L’Alpine A106 était née et avec elle la marque éponyme.

Les 50 ans de la Renault R5

L’anniversaire de la Renault R5 continue à être fêté en grandes pompes ! Les Classic Days 2022 n’y coupent pas en offrant une place privilégiée à cette petite citadine qui s’est vendue près de 4 millions d’exemplaires ! Lancée en janvier 1972, elle fut déclinée sous différentes versions et connue plusieurs éditions à l’international. Mais c’est par la compétition qu’elle s’est forgée sa légende ! En effet, elle est devenue la voiture de rallye par excellence, indissociable de Jean Ragnotti (Rallye de Monte-Carlo 1981, Tour de Corse 1982, 1984 et 1985) de Joaquim Moutinho da Silva Santos (Rallye du Portugal 1986) ou encore de François Chatriot (Tour de Corse 1986).

Ainsi, pour la 15ème édition des Classic Days, le département « Renault Classic » a sorti quelques-unes de ses pépites des réserves. Nous avons pu, notamment, observer cinq modèles ayant marqué les pistes à l’image des Renault R5 LS Coupé et Renault 5 Turbo. Datant de 1980 à 1985, le modèle tant attendu n’est autre que celui d’Alain Serpaggi avec lequel il avait remporté le Championnat de France des Rallye 1985. Une démonstration dynamique a été effectuée par le pilote lui-même sur le tracé manceau !

Les Classic Days 2022 du côté des paddocks !

Les voitures françaises omniprésentes au Mans

Le Circuit des 24 Heures du Mans a servi d’écrin d’exception pour les Classic Days 2022. A quelques mètres du Circuit Bugatti, se trouvaient les paddocks du « Classic Track » où était rassemblé l’ensemble des voitures tournant lors des roulages et du « Classic Park « où étaient installées les automobiles participantes à la grande Parade. Parmi toutes ses belles carrosseries, nous avons pu admirer une majorité d’automobiles françaises ! Les exemplaires présents offraient un large panel historique à l’image des Amilcar, Matra Jet, Simca Aronde, Talbot Solara et Venturi 260LM. Bien entendu, les trois principales marques actuelles hexagonales étaient bien présentes, omniprésentes grâce à leurs modèles phares. Nous avons ainsi retrouvé des Citroën 2CV, Citroën DS, Citroën SM, Citroën GS… des Peugeot 203, Peugeot 205, Peugeot 304 Cabriolet, Peugeot 404, Peugeot 504… des Renault Ondine/Dauphine, Renault 4, Renault 5, Renault 12, Renault Rodéo, Renault 21 Turbo, Renault Spider… Nous pouvons aussi souligner la présence d’une Deutsch-Bonnet et d’une Jide qui ont fait forte impression !

A noter que lors de notre balade au cœur des Classic Days 2022, nous avons découvert ce magnifique Laffly en version camion pompier BSS-FIN (Fourgon Incendie Normalisé). L’équipement installé est complet : double cabine 11 places, 1/2/6 lances selon la version, 2 motopompes rotatives portables, 2 motopompes dont une remorquable sur roues, 2 extincteurs (mousse et bromure de méthyle), 2 appareils respiratoires et 2 échelles (crochet et coulissantes) !

Les voitures allemandes au cœur du Circuit des 24 Heures du Mans

Nous continuons notre tour d’horizon des Classic Days 2022 avec les voitures de nationalité allemande. Elles étaient majoritairement représentées par des Porsche 911 ainsi que quelques Porsche PMA (Porsche à moteur avant) de type Porsche 914, Porsche 944 ou Porsche 968. BMW s’est offert également une place de choix avec ses BMW 2002ti, BMW série 3 E30 et BMW 850ci,… Nous pouvons aussi noter la présence d’une très flashy Volkswagen Scirocco !

Nos yeux ont, toutefois, flashé pour une voiture très spéciale puisqu’il s’agit d’une Auto Union/DKW 1000SP. Elle se caractérise par une carrosserie coupé 2+2 et un bloc-moteur 1.0 (980cm3) de 50ch. A l’époque, cette voiture germanique était vendue pour environ de 600DM. Produite entre 1957 et 1965, on dénombre environ 6 650 exemplaires commercialisés. Son héritière n’est autre que la magnifique Volkswagen Karmann Ghia utilisant la plateforme de la Volkswagen Coccinelle.

Le « British Spirit » au Classic Days Le Mans

Aux côtés des Françaises et des Allemandes, les Anglaises ont fait ronronner leur moteur sur le Circuit des 24 Heures du Mans à l’occasion des Classic Days 2022 ! Nous avons eu l’immense plaisir d’y retrouver l’ensemble des grands constructeurs et artisans britanniques qui nous ont charmé avec leurs belles automobiles ! Le « British Spirit » fut notamment représenté par des Austin Healey 3000, des Lotus Seven/Eleven, des MG B GT, des Morgan Plus Four/Plus Six, des Mini Cooper signées Sir Alec Issigonis ou encore John Cooper, sans oublier les éternelles Triumph TR3 à TR7. La modernité, quant à elle, passe en outre par les Aston Martin V8 Vantage et les MG TF.

La troisième et dernière voiture qui a attiré notre œil de passionné, est une TVR Tuscan V8. Dévoilée en 1967, c’est la deuxième voiture développée par TVR durant l’ère Martin Lilley. Elle se caractérise par une présentation plus « boisée » et une motorisation signée Ford Mustang, c’est-à-dire un 4.7 de 195ch ou de 271ch. Cette petite beauté qui est sans aucun doute notre grand coup de cœur pour ces Classic Days 2022, n’a été malheureusement, que produite à seulement 58 unités.

Les autres voitures présentes lors des Classic Days 2022

Un son de « Dolce Vita » sur le Circuit des 24 Heures du Mans

Les paddocks des Classic Days 2022 réservait bien d’autres surprises, notamment du côté de la Botte Italienne. Alfa Romeo bénéficiait d’une forte communauté riche en modèles emblématiques à l’instar des Alfa Romeo Giulia, Alfa Romeo Alfetta, Alfa Romeo Spider ou encore Alfa Romeo GTV. Fiat et Lancia n’étaient pas en reste avec plusieurs exemplaires de Lancia Fulvia et de Fiat Barchetta. Nous n’oublions pas Maserati, représenté par deux versions de la Maseratti Biturbo (une coupé et une cabriolet) et De Tomaso, présent grâce une magnifique De Tomaso Pantera couleur Bordeaux. Et quand l’esprit de la Dolce Vita se mêle à la radicalité sportive, cela donne les fameuses Ferrari 360 Modena, Ferrari458 et Maserati 4200GT !

Les Japonaises des Classic Days 2022

Il n’y avait pas que des voitures européennes lors des Classic Days 2022. En effet, du côté du Pays du Soleil Levant, les visiteurs pouvaient retrouver des marques bien connues des automobilistes. Parmi les modèles présentés, nous avons pu observer plusieurs Datsun, des Honda Civic 4ème génération, des Honda NSX, des Honda S2000, des Mazda Miata, des Mazda MX5, des Mazda RX7 et une Toyota Corolla,… Nous avons également noter la présence d’une magnifique Toyota Celica MkII. Commercialisée entre 1977 et 1981, i Il s’agit d’une refonte uniquement stylistique avec des spécifications helvétiques !

L’Amérique vit à l’heure du Mans !

Nous terminons notre tour des paddocks des Classic Days 2022 avec les Américaines. Les Ford Mustang du Mustang Club de France des Pays de la Loire sont majoritaires, mais nous retrouvons à leurs côtés plusieurs Chevrolet Corvette et AC Cobra Shelby. Soulignons également la présence d’un bus MCI MC9 Crusader des eighties, transformé en mobil-home et siglé aux symboles états-uniens !

Les Classic Days 2022 : des plateaux dynamiques riches en histoire

Outre ses paddocks richissimes en voitures de collection, le charme des Classic Days se trouve du côté piste. En effet, cette 15ème édition regroupait pas moins de 9 plateaux qui se sont succédés durant les deux jours de cet événement ! Le long du Circuit Bugatti, les visiteurs étaient nombreux à venir admirer les automobiles en action ! Le premier plateau était consacré aux véhicules d’avant-guerre, majoritairement représentés par les innombrables Bugatti. Elles roulaient entre autres aux côtés de Bentley Le Mans ou encore de Riley.

Deux plateaux de roulages étaient attribués aux fameuses monoplaces ! Ainsi, en piste, tout un chacun pouvait s’émerveiller face à ces bolides qui ont marqué l’histoire des sports mécaniques ! Parmi les modèles présents, nous avons eu le plaisir de retrouver des MEP X27, des Formules VEE, des DB Racer, des GRAC ou encore des Ford Crosslé pour les petits formats ainsi que des Ford, des Renault, des Lola ou encore des Rondeau pour les plus grands formats.

Après les plateaux dédiés aux monoplaces, c’était autour du plateau « F1 & Protos » d’entrer en scène sur le Circuit des 24 Heures du Mans ! Le public a pu revoir rouler ces voitures de courses qui ont écrit les pages de la mythique histoire du Mans. Parmi elles, nous pouvons souligner la présence des légendaires Ford GT40, d’une incroyable Ford C100 Groupe C de couleur jaune et de plusieurs Lola 3000.

Les anciennes se sont vues également réserver pas moins de trois plateaux dont un dédié à la compétition ! Ce fut avec un grand plaisir que nous avons admiré en action toutes ces magnifiques automobiles. Ainsi les Alpine A110, Jaguar MK2, Jaguar Type-E, Jide, Ford Mustang, Chevrolet Corvette, Renault 5, Renault R8 Gordini, Porsche 911 et autres Mini ont fait vibrer le bitume du Circuit Bugatti pour notre plus grand bonheur !

Les deux derniers plateaux des Classic Days 2022 étaient consacrés aux youngtimers GT qui tenaient une place de choix dans la programmation. L’un d’entre eux était même spécialisé pour les versions dites de compétition. Si quelques automobiles des années 2000 ont arpenté le Circuit Bugatti, il y avait tout de même une forte proportion de voitures issues des années 1980/1990. De quoi boucler d’une belle manière ces neuf sessions de roulages qui ont couvert près d’un siècle d’histoire automobile et de sports mécaniques !

La Parade « Autosur Classic » : la signature des Classic Days

La parade « Autosur Classic » des Classic Days est une tradition depuis 2013. Expression pure de la passion automobile, cet événement central qui s’est tenu le dimanche 1er mai 2022, est une véritable communion entre passionnés. C’est aussi l’occasion de faire une bonne action. En effet, pour chaque voiture participant, la somme de 10 € a été reversée à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) ! Cette 15ème édition des Classic Days ayant vu défilé 586 véhicules sur le Circuit Bugatti, c’est un don de 5860€ qui a été réalisé !

A bord d’une Alfa Romeo Spider 1300 de 1971, nous avons eu l’immense opportunité de pouvoir la vivre de l’intérieur. Placés en tête de cortège, c’est un concert de ronronnements de moteurs, de klaxons et de salutations que les automobilistes ont offert aux spectateurs regroupés dans les gradins ! Multigénérationnelle et multimarque, cette parade a proposé un paysage automobile des plus complets ! On ne sait plus où donner de la tête et des yeux, tant le nombre de voitures est impressionnant. Parmi les modèles participants, nous pouvons noter la présence d’Alfa Romeo GTV, d’Alpine A110/V6, d’Austin-Healey 3000, de Ferrari 360 Modena, de Ford Mustang, de Jaguar Daimler, de Porsche 911, de Renault R12, de Triumph Spitfire, de Volkswagen Coccinelle, etc… C’est aussi l’occasion de saluer et de remercier le travail primordial des commissaires de pistes qui ont accompagné chaque participant durant ces deux jours riche en sport et en émotions !

Article écrit par : ABSOLUTELY CARS
Crédit Photos : ABSOLUTELY CARS

Cet article vous a plu ? Retrouvez un autre article à lire ici : Les Classic Days 2019


Laisser un commentaire